Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Une petite nouvelle > Kaede Nagasaki ?

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Nov - 13:24
vava

NAGASAKI KAEDE

Je m'appelle Nagasaki Kaede, j'ai 16 ans puisque je suis né en 2839 ! Je suis élève en Création. Je suis hétérosexuelle, mais je suis une fille. J'ai choisi la tête de Gumi Megpoid dans VOCALOID.

La débilité humaine n'est pas une chose altérable. On a beau vouloir la changer, elle restera toujours aussi grande et conne.
♦ Altération + Arme: Télékinésie : Kaede peut faire voler n'importe quoi à la seule force de sa pensée. Elle est capable de faire léviter des objets de toutes tailles et de toutes formes, pourvu qu'ils soient adaptés à son niveau de maîtrise d'Altération actuelle. Elle peut aussi faire léviter des personnes mais ça demande beaucoup plus de concentration et d'énergie. Mais elle ne pourrait pas soulever un bâtment par exemple. Ce n'est pas un objet, c'est une construction qui en contient beaucoup à l'intérieur. Elle ne peut pas faire voler plus de trois choses à la fois, c'est trop dur pour elle, et ça la fatigue énormément. Elle n'a aucune arme.
   
Physique
nomdel'icon

Kaede est une jolie adolescente de 16 ans et qui possède les mêmes atouts physiques. Doooonc une belle paire de... yeux. Oui deux même. Deux beaux yeux verts dorés, très pétillants. ON dirait qu'elle est toujours joyeuse alors que, si vous regardez de plus près, ses yeux sont pourtant assez inexpressifs. Contrairement à la plupart des jeunes filles de son âge, elle a les cheveux courts et verts. Oui vert, vous n'avez pas de souci avec cette couleur si ? C'est évidemment une teinture, mais en ce moment, c'est très à la mode et puis ça colle avec son côté déjanté. Bon et puis elle a la peau blanche, blanche et très douce. Une peau de japonaise qui n'a presque jamais vue le soleil. Elle est plutôt petite, 1 mètre 64, et très fine, 52 kilos. Elle a une jolie petite poitrine et un corps fin souvent habillé de couleurs flashy. Elle n'a pas de style vestimentaire particulier, juste des couleurs qui se remarquent. Dans l'ensemble, elle parait fragile et jolie, comme une brise de printemps entre les feuilles d'un chataignier. Cherchez pas, elle aime bien les chataigners.


Mental
nomdel'icon

Mais Kaede ne colle pas vraiment avec son physique. C'est une jeune fille réservée, mais qui ose ouvrir la bouche quand il y a besoin. Elle n'a pas peur des gros frimeurs en blousons noirs, des chiens qui attaquent et des batailles de purée à la cantine. C'est une jeune fille impassible, que pratiquement rien ne peut énerver mis à part le bruit d'une craie sur un tableau ou un pervers. Elle a horreur des pervers. Un mec trop dénudé et hop ! Il se retrouve collé au plafond avec une beigne dans la figure. Kaede a peut-être l'air gentille et amicale mais elle est tout le contraire. Elle se fout de tout, ne vient en aide à personne et laisse mourir les hérissons dans les flaques d'eau. Elle n'est pas bavarde, n'est pas enjôleuse, ou alors si ça peut lui servir, elle est nulle pour nouer des relations. Son seul point fort je dirais, c'est sa passion pour les arts. Tous les arts et particulièrement le chant. Elle chante vraiment très bien et ça charme tout le monde. Non pas parce que c'est son don au contraire parce que sa voix est douce et claire. Elle adore chanter, elle chante tout le temps. C'est pour ça qu'elle parle pas beaucoup. Elle n'en voit spécialement pas d'intérêt...


Histoire

Elle ne se rappelle plus de rien.
Comment est-elle née ? Elle ne sait pas. Pour elle, elle a conmmencé sa vie à 10 ans, dans un quartier sale de Tokyo, poursuivie par les chiens et les salauds des bas quartiers. Elle ne faisait que pleurer, elle ne comprenait pas d'où elle venait et pourquoi est-ce qu'elle était abandonnée. Elle croyait qu'elle était une simple petite fille que ses parents avaient perdus dans la ville. Elle était toute seule.

25 mars. Le temps de dégage après un fort orage et un arc en ciel se dessine sur le ciel bleu, avant caché par les nuages de pluie. Un homme trottine et essaye de rentrer chez lui avant que sa femme ne s'inquiète. Il a passé la nuit au travail à faire des heures supplémentaires et il veut profiter de son week end. Il bifurque à droite, pensant pendre un raccourci, et se heurte à un tas mou et informe. Il jure, se redresse et reste ébahi devant la frimousse encore endormie qui ouvre un oeil fatigué.

- Qu'est-ce que tu fais ici petite ? C'est pas un endroit pour dormir là !

La petite en question se frotte les yeux et marmonne qu'elle y habite. L'homme la regarde longuement et la prend dans ses bras. Elle a les vêtements déchirées, elle sent mauvais, mais elle est mignonne et il n'a pas d'enfant. Il en veut mais ne peut en concevoir avec sa femme car ils sont stériles tous les deux. La petite ne proteste pas, elle a déjà vue plusieurs centres d'accueils pour mineurs en détresse, elle pense qu'il l'emmène dans un de ces bazars là. En fait, elle se fiche d'où elle va atterrir, sa vie n'a aucun sens.
Elle rentre avec l'homme, après quelques minutes, dans une petite maison jaune décorée de géraniums et de roses. Elle trouve cela mignon comme tout ici. Ca ne ressemble pas à un centre de redressement. L'homme la pose sur le carrelage froid et elle s'écroule. Elle n'a plus l'habitude de marcher après tout ce temps recroquevillée dehors. Une femme arrive et demande horrifiée ce que cette sauvageone fait là. Le mari explique qu'elle est abandonnée et qu'elle vit dans la rue. La femme a une réaction d'attendrissement et caresse la joue de la petite. Elle ne bronche même pas. On dirait qu'elle est en transe.

- Allez viens mon petit coeur on va aller prendre un bain.

Le mari sourit. Il était sur de faire plaisir à sa femme. Elle a tant besoin de donner de l'affection à un enfant. Dans la salle de bain, la femme pose la fillette dans l'eau et le contact du liquide chaud lui fait rouvrir les yeux. Elle pose un regard incertain sur la femme et demande :

- Mama ?

La jeune femme est ravie, jamais elle ne pourrait se séparer de cet ange qui réalise son bonheur le plus cher. Elle lui caresse les cheveux et sourit.

- Oui ma petite Kaede, bon retour à la maison. Nous nous sommes fait un sang d'encre...


19 janvier. 4 ans plus tard.
Annie et William sont morts dans un accident de voiture. La petite Kaede Mistuo âgée maintenant de quatorze ans est sous le choc et pleure sur les corps de ses parents mutilés. Elle ne comprend pas pourquoi elle est en vie. Pourquoi le destin à fait en sorte qu'elle vive ? Voulait-il qu'elle souffre ? Lui a-t-il enlevé ses parents pour la punir ? Des gens se pressent autour du lieu et la police arrive. Elle jette un regard impuissant vers les parents et frissonne devant la petite qui pleure. Elle n'a rien, mais des bouts de métals flottent devant elle, suspendus. Alors comme ça elle était un monstre, une Indésirable, cette petite chose toute mignonne ? Kaede venait de remarquer ce qui flottait devant ses yeux. Elle leva la main, et ils tombèrent d'un coup. Elle sursauta et jeta un regard aux personnes en colèrent autour d'elle. Ils avançaient tous dans sa direction, elle devina sans mal ce qui allait lui arriver si elle restait ici. Elle caressa le visage crispé et plein de sang de ses parents, essuya une larme et s'enfuit en courant. Les adultes lui emboitèrent le pas, et se mirent à courir pour la rattraper.

Elle essayait de les semer par tous les moyens mais ils voulaient sa peau. Pourquoi ? Pourquoi laisser une petite fille comme elle dans une situation pareille ? Elle bifurqua dans une rue et réalisa que c'était une impasse.

- Je suis perdue, sanglota-t-elle.

Le groupe de Normaux ricana devant la peur de la petite. Ils n'avaient aucune arme, mais Kaede savait très bien qu'on pouvait faire bien du mal sans pistolet ou couteau... Elle se colla un mur de pierre et implora de toutes ses forces. Sauvez-moi... Elle ne savait pas déclencher son don... Et puis ça se produisit. Un éclair bleuté, un bruit de grésillement et elle était devant un immense portail en fer vert, dans un pays complètement différent.

- Bienvenue à Paris. Tu seras en sécurité ici, répondit une voix.

Elle se retourna, et se retrouva devant un beau jeune homme de dix-sept ans. Il avait une dégaine un peu débraillée, comme s'il voyageait toujours partout, et des cheveux ébouriffés comme s'il venait de se prendre une décharge.

- C'est moi qui t'es sortie de là, expliqua-t-il devant son air surpris. T'étais foutue si j'avais pas été là gamine. Je nous ai téléporté hors de cet endroit ne t'inquiète pas.

Il lui sourit et elle bouda au mot gamine.

- Alors comme ça tu es télékinésiste ?
- C'est quoi ?
- Tu peux faire léviter les objets grâce à ta pensée. J'ai vu toute la scène.

Elle étouffa un sanglot en se rappelant la mort de ses parents. Le garçon la prit dans ses bras et lui embrassa le front.

- Ne t'inquiète pas, ici, tu les oublieras. Tu seras en sécurité je te le promets.

Il la souleva et entra dans le bâtiment immense.


Quelques jours plus tard.
Il est parti.
Il s'appelait Nogait. Il ne lui avait dit que son prénom. Pourquoi ?
Kaede essuya une larme et regarda en dehors de l'infirmerie. Elle sortirait bientôt de cette salle, et découvrirait cette académie où elle se trouvait, où Nogait l'avait envoyé, pour une soit-disant sécurité. Au fur et à mesure, elle oublia son nom, et le remplaça par Nagasaki. Elle, la petite mutante du Japon, ne méritait pas de porter le même nom que ses parents qui avaient été si merveilleux...


Behind the screen
♦ Pseudo : Jéremy Toujours encore et encore.
♦ Prénom : Spatule.
♦ Sexe/Genre : Coq.
♦ Comment tu as découvert le forum : TC de Jéremy et Zek.
♦ Ton avis sur le forum : Toujours pareil que les précédents ;).
Codage par Marshall.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Nov - 13:54
Niah <3 elle est trognonne ! Rebienvenu ;) tu commences bien Zekichouille

Je te valide dès que je suis avec Ice ou Drela o/ parce que pour moi, c'est bon !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 1 Juin - 21:25
Cette fiche a été modifiée
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle...
» Petite nouvelle du Renard
» la petite nouvelle : Nouvelle Lune :3
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» Petite nouvelle de flori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: