Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Travail en groupe ! [Feat Hikaru Nikki]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 2 Jan - 19:37

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Nous sommes samedi 02 janvier, Kyoko est encore dans sa chambre à dormir, elle dort tellement profondément qu'elle n'entend pas le réveil sonnait. Quand cette dernière entend l'infâme sonnerie, elle balance son réveil à l'autre bout de la pièce. Elle n'aime pas qu'on la réveille surtout si c'est un samedi matin, elle referme les yeux quelques secondes avant de les rouvrir d'un coup. Et là révélation ! Elle se souvient qu'elle doit se rendre au jardin du Luxembourg faire un travail pour remonter sa note. Elle est en binôme avec un autre élève qu'elle ne connait pas, elle ne sait même pas de quelle classe il est. Bon s'en fout un peu elle est du genre à sympathiser avec tout le monde, mais quand cette dernière ramasse le pauvre réveil et regarde l'heure elle remarque aussitôt qu'elle sera en retard si elle ne se dépêche un minimum. Elle jette alors le réveil sur le lit, ouvre son armoire prend des habits et cour faire sa toilette. Manque de chance pour elle matin ses cheveux ont décidé de l'embêter en étant tout électrique et donc impossible à coiffer. Elle reste alors deux fois plus de temps que d'habitude dans la salle de bain. Quand elle ressort elle a une tête potable, elle n'est pas super belle ni super laide, elle est juste potable.

Elle fait son sac prend des feuilles, un support pour écrire, sa trousse et pleins d'autres choses inutiles comme un parapluie au cas où il pleut sur le chemin, un dictionnaire et son livre de français. On ne sait pas trop pourquoi elle prend toutes ses choses et on ne préfère pas savoir, elle risque encore de nous sortir une de ses hypothèses complètement débiles. En prenant son portable cette dernière remarque qu'elle a quinze minutes de retard, elle reste d'abord deux bonnes minutes bouche bée devant l'appareil avant de se lever et sortir de sa chambre en catastrophe. Elle pousse tout le monde sur son passage en criant " JE SUIS EN RETARD !!!!!" . Tout le monde la regarder bizarrement comme pour dire "Qui est cette folle ?". Hé oui Kyoko ne fais pas les choses à moitié et agit sans réfléchir ce qui lui vaut pas mal de situations comme celle-ci. Elle dévale les escaliers quatre à quatre et manque de se viander plusieurs fois. Courant partout celle-ci s'arrête net devant le réfectoire, elle regarde la pièce puis son portable, puis la pièce, puis son portable et finit pas reprendre son chemin à contre cœur.

Elle sort de l'académie toujours en courant et là BAM elle glisse sur une plaque de verglas et se ramasse devant tous les passants. Elle lève la tête vers le ciel se demande ce qu'elle a bien pu faire pour mériter ça, elle se relève et remarque qu'un groupe d'ados se fout sa gueule à cause de sa chute. Elle les regarde d'un aire pas très sympa et leur fait un doigt d'honneur avant de reprendre son chemin, il y a pas à dire c'est très glamour ça Kyoko... Elle arrive enfin devant le lieu du rendez-vous. Devant le jardin il y avait déjà un jeune homme qui attendait, elle regarde son portable essoufflée par le marathon qu'elle vient de faire et remarque qu'elle a quinze minutes de retard. Rien qu'on voyant sa tête on peut lire le dégoût sur son visage. Elle a couru comme une folle pour en fin de compte avoir quinze minutes de retard c'est sûr elle est dégoûtée...

Elle reporte vite son regard sur le garçon, il semblait assez jeune ça doit surement être avec lui qu'elle doit bosser. Elle appréhende juste sa réaction quand elle va dire que c'est elle sa partenaire, elle est quand même venu ça le fait pas pour une première impression . Elle s'approche donc de lui le détaillant un peu il avait un style rock, c'était un albinos aux yeux vairon tient comme c'est pas banal ça une fois arrivait devant elle le fixe comme ça pendant un moment sans vraiment sans rendre compte. Quand elle s'en rend compte elle fixe autre chose comme pour essayer de dire "Non je ne te fixe pas je regarde tout de cette manière" elle vient de clairement se faire passer pour une personne bizarre là...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 2 Jan - 20:15


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


Hikaru ouvrit un oeil morose. Puis le deuxième, tant qu'à le faire, ne pas le faire à moitié. Ses colocataires dormaient encore, mais il s'en foutait, il en était séparé par un rideau lourd et blanc. Du coup quand s'était allumé derrière il voyait même les filles se changer. Haha. Mais ça aussi il s'en foutait, même si Ice était assez jolie. Mais bref, ce matin, ce PUTAIN DE SAMEDI, il allait le passer à bosser. A bosser, un samedi vous vous rendez compte ? Oui, parce que pour la première fois de sa courte vie, il avait rater un devoir parce qu'il était malade. PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ! avait-il gentiment pensé. Mais il s'était contenté d'un :

- Hein ? Ok...

Parce que Hikaru avait horreur de bosser un samedi, le week end en plus. Rien que poser le regard sur son sac ça lui foutait des nausées. Mais ce n'était pas un mauvais élève loin de là, mais il était juste trèèèèèèèèès flemmard. Oui très surtout le samedi, au risque de se répéter. Donc revenons à notre rockeur incertain, qui voulait tout faire pour ne pas y aller mais qui allait y aller quand même. Il se coiffa d'un geste rapide dans les cheveux, s'habilla de ses vêtements habituels au style un peu rock, se traîna jusqu'à la salle de bain et leva un sourcil flou. Il avait une tête bizarre. ça c'est le manque de sommeil il le savait. Il se passa le visage sous l'eau, se brossa les dents puis encore les cheveux, mis du déo, prépara rapidement ses affaires de cours et sortit de la chambre en calquant la porte. Il glanda jusqu'au self pour avaler un sandwich jambon mayo salade et un jus de pomme et se dirigea vers les grilles qui donnaient vers les espaces verts de Paris.

Le gardien lui fit un petit signe qu'il ne vit même pas. C'était fou l'envie qu'il avait d'y aller. C'était un travail de botanique, qu'il devait rattraper avec une élève d'une autre classe. Plein de questions très intéressantes avec une inconnue. Sur des fleurs. Des feuilles. De la terre. C'était comme la géologie c'était... génial. En plus Hikaru adorait parler avec les gens... Bah oui c'était bien connu... Il allait papoter comme un fou. espérons que la nana en question soit une tête, qu'on torche ça rapidement et qu'il aille se recoucher... Mais il en doutait, si elle avait été convoquée.

Bref il marcha d'un pas vif dans le froid mordant d'hiver en serrant son manteau et son écharpe et arriva enfin à la grille du Jardin du Luxembourg, où il devait attendre sa coéquipière. Il aurait mieux fait de ne pas l'attendre. Elle arriva avec quinze minutes de retards ! Quinze ! Mon Dieu mais il aurait pu mourir de vieillesse au moins huit fois ! En plus elle avait les cheveux corail. Pourquoi corail ? Elle pouvait pas être blonde, comme tout le monde ? Bon il était albinos et alors ? C'était l'exception point barre. Et puis elle le détailla bizarrement qu'il failli lui lâcher un commentaire cinglant mais se contenta d'un :

- Enfin... Allez on va à la section expérimentale.

La section expérimentale était une salle où chaque personne pouvait faire des tests sur pleins de végétaux possibles. Genre de l'acide sur une feuille, voir si ça fait un trou rond ou carré. Ils devaient en faire pour remplir leur foutu questionnaire, avec pleins de feuilles et pleins de questions. Il entra dans le jardin sans jeter un regard à la retardataire et grimpa les escaliers pour se rendre à la section. Une fois en haut, il tendit une feuille à la jeune fille et reporta son attention sur les questions sans ajouter le moindre mot. L'ambiance allait être sympa tiens. Il griffonnait rapidement sur le papier, réfléchissant à toute vitesse. il n'y avait pas besoin de son altération pour tout comprendre. Même si cc'était long, c'était compréhénsible.





Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 3 Jan - 10:22

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Elle est en train de regarder l'arbre en face d'elle en pensant pleins de choses comme "Il doit me prendre pour une taré à fixer un arbre ou alors il pense que je suis une mal polit c'est vrai que je n'aurai pas du le fixer comme ça mais je me suis même pas rendue compte sa y je me fais passer pour une parfaite idiote" en regardant son visage on peut vraiment croire qu'elle vient de raté sa vie. Voici encore un trait de caractère de la jeune fille elle a le don de tout dramatiser et de se faire des films.  Et des fois c'est bien pire elle peut partir dans des délires pire que ça. Mais là elle voulait à tout prix se rattrappe ou elle ferai peut être mieux de s'excuser ? ou elle peut aussi faire la rebelle et l'ignorer, tant de solutions se bousculent dans sa tête qu'elle ne sait pas laquelle choisir.


- Enfin... Allez on va à la section expérimentale.

Elle regarde le jeune homme hoche la tête puis le suit, en fait elle avait pas capté ce qu'il à dit elle était trop à fond dans ses penser pour l'avoir écouter. Ce dernier lui tend une feuille c'était sûrement le questionnaire, elle suit le jeune homme sans rien dire elle ne voulait pas encore se faire remarquer. Elle lit les questions en même temps qu'elle marche et manque à plusieurs reprises de se prendre des visiteurs heureusement pour elle qu'a chaque fois ces derniers s'écartent, car quand sinon elle se serai glander depuis longtemps. Ils entrent dans la pièce, elle détaille la pièce des yeux et regarde les différentes plantes. Elle était vraiment intéresser par ce qu'elle voyait, elle jette un regard à son partenaire qui était déjà en train d'écrire. Et c'est là que la jeune fille se dit qu'elle ferait mieux elle aussi de bosser au lieu de tout regarder de la sorte comme une gamine.

Elle prend la feuille, relit les questions et de dirige vers les plantes concernée. Elle les observent avant de prendre des notes sur chacune d'elles. Ça se voyait  vraiment  que ce devoir est très important pour elle car si elle n'a pas la moyenne elle va devoir se taper des cours de rattrapages et ça c'est hors de question pour elle. Elle ne pourrait jamais travailler pendant les vacances alors que tous les autres élèves glandent. Je crois qu'elle se tirerai une balle si cela arriverai un jour. Une fois ses notes prisent elle les relit modifie quelques erreurs et va s'asseoir à côté de son coéquipier. Elle pose les notes entre eux deux pensant que cela pouvait peut être l'aider lui aussi et aussi peut être il lui pardonnera son comportement inapproprié d'avant.


Il y avait un blanc, c'était vraiment mort comme ambiance. Ça ce voit vraiment qu'ils ne sont pas dans le même classe et qu'ils ne connaissent pas, mais je croyais que Kyoko pouvait sympathiser avec tout le monde alors qu'est ce qu'elle attend là ? Ils sont là tout les deux à écrire depuis plusieurs minutes, ils ont l'air tellement concentrer. C'est alors que tout d'un coup ce silence de mort fut couper par un gros  bruit affreux, Kyoko super gêner mais la main sur son ventre comme pour empêcher ce gargouillis immonde de revenir. Franchement à cet instant précis elle aimerai vraiment se cacher dans un trou de souris.


...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 3 Jan - 15:46


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


Hikaru avait une partie pratique. Tant mieux, il aimait bien ça la pratique, c'est comme au lit... Oh pardon. Fallait pas le dire. Oui oui on sait ce que vous allez dire : il nous l'avait bien caché hein le petit ?! Petit petit wow on se calme hein. Il a 19 ans, c'est normal les choses comme ça à son âge. Avec qui ? Oooh... La première fois une belle blonde Américaine je crois. Mais bref on s'en fout quel est le rapport avec les fleurs mis à part la pollinisation ? Donc, il devait prendre différents types de fleurs et tester différents produits dessus, voir la réaction qu'elles avaient. Il y en a qui changeaient de couleur, qui prenaient des motifs, qui se décomposaient immédiatement, qui grandissaient très vite, qui puaient ou qui au contraire donnait à notre jeune homme l'envie de draguer tout ce qui passait. Oui, d'après son professeur de biologie, les plantes avaient des pouvoirs. Eh ben maintenant, il y croyait. Il leva un regard mou, enjôleur et surtout inconscient vers sa coéquipière mais elle ne le vit pas, occupée à travailler à fond elle aussi. Tant mieux comme ça ça sera très vite fini. Il pensait que ça allait leur prendre des heures mais à la vitesse à laquelle ils travaillaient, il allait rapidement finir.
Il se replongea dans sa feuille en notant ses résultats. Il griffonnait très vite, pour s'en débarrasser, mais prenait le temps de bien écrire quand même. ça lui fouterait les boules d'avoir tout bon mais un zéro parce que le professeur n'avait pas pu le lire. Puis la jeune fille lui tendit sa copie. Elle avait déjà tout fini ? Il jeta un regard en biais et constata qu'elle avait l'air en gros d'avoir tout juste. Il lui lança un regard bizarre. Arrête Hikaru on dévisage pas les gens aussi mal ça se fait pas ! Merde fais gaffe quand tu regarde les gens on dirait que t'as envie de les faire fuir ! Il allait finir son dossier quand un bruit immonde le fit sursauter. What un tremblement de terre ? Il tourna la tête d'un coup sec vers sa coéquipière qui se tenait le ventre, super gênée. Tu m'étonnes. Il la dévisagea avec une moue de la tête aux pieds. Puis le jeune homme fouilla rapidement dans son sac et lui tendit un paquet de gâteaux cookies à l'orange et au chocolat, tout en finissant de rédiger la dernière question.

- Je suppose que t'as pu eu le temps de déjeuner ? Tiens prends t'as qu'à tout bouffer je m'en fous j'ai mangé.

Oh un brin de gentillesse. Il posa la boite sur la table haute et referma son dossier bruyamment. Il le plongea dans son sac qu'il ferma rapidement et voulut sortir de la section d'expérimentation, pour passer dans le jardin et rentrer à l'Académie le plus vitre possible. Et là, il étouffa un juron dégueulasse, un soupir et se frappa la paume de sa main contre son front. Sa partenaire de galère ne l'avait pas encore vue sortir. Mais malheureusement, il allait devoir rester ici. Et oui, parce qu'il pleuvait à mort dehors. Et en plus il faisait froid. Mais il pleuvait bordel ! Son week end ne pouvait pas être plus pourrit. Il se frotta la joue et eut une idée digne de Spiro Nightmare, aussi stupide que ça le fit sourire presque pour la première fois. Il se dirigea lentement vers la fille aux cheveux corail et la prit par les épaules. Elle n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'elle était sous l'averse. La flotte lui trempa cheveux et vêtements. Hikaru lui tenait toujours les épaules :

- Eh t'as vu ? Il pleut.

Réplique du siècle merci Monsieur Nikki pour cette intervention qui allait te valoir la plus grosse ennemie du siècle aussi. Il la regardait avec un sourire d'ange tellement provoquant qu'il avait l'impression que dans quelques secondes il allait se prendre une patate merveilleuse dans son sourire justement. Donc il la lâcha, partit se cacher derrière une table et s'affala dessus.

- Il pleuuuuuut... On va devoir rester ici...






Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 3 Jan - 17:45

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Elle est vraiment super gênée là , elle n'ose même pas regarder son coéquipier "La honte quand même putain". Elle ne bouge plus, vraiment plus elle sent aussi que son coéquipier la regarder . Il doit surement la dévisageait, d'habitude quand cela arrive, elle se presse de remballer celui qui matte bête, mais là elle ne voit pas trop ce qu'elle pourrait lui dire sachant qu'avant elle aussi elle l'a regarder bête.

- Je suppose que t'as pu eu le temps de déjeuner ? Tiens prends t'as qu'à tout bouffer je m'en fous j'ai mangé.

Elle tourne sa tête vers lui super étonné et remarque le paquet de cookie. A cet instant on pouvait voir un grand sourire sur son visage. Elle était super contente, en fin de compte cette journée va peut-être bien, puis il ne doit pas être bien méchant vu qu'il lui a quand même donné un paquet de gâteaux. Elle prend un gâteau dans la boite poser sur la table haute avant que son ventre ne se manifeste une fois de plus.

- Merci

Elle met le gâteau dans la bouche et a limite envie de pleurer, elle avait super faim. D'habitude même en déjeunant elle n'arrive pas à tenir toute la mâtiné , faut dire que son altération lui bouffe pas mal d'énergie. C'est pour ça qu'elle a toujours de la nourriture sur elle pour éviter les coups de barre, sauf qu'aujourd'hui il semblerait qu'elle est tout mit dans son sac tout sauf de quoi manger et la voilà en train de manger les gâteaux d'un pauvre inconnu.

- Quand on rentrera je te donnerai aussi un paquet de gâteaux pour remplacer le tient.

Elle n'aime pas devoir des choses à des personnes , même si c'est qu'un paquet de gâteaux elle veut quand même lui en donner un pour avoir mangé le sien. Il est en train de faire son sac pour passer à la suite et vite rentrer, il a bien raison plus vite on a finit plus vite on pourra rentrer. Elle range elle aussi ses affaires ne remarquant pas le jeune homme s'approcher d'elle cette dernière prend un autre cookie et sans trop comprendre ce qui lui arrive se retrouve sous la flotte.


- Eh t'as vu ? Il pleut.


Cette dernière met un certain temps avant de comprendre ce qu'il c'est passer au juste. Elle sent de l'eau froide tomber sur sa tête, remarque que ses cheveux sont trempés, bon là elle vient de comprendre ce qu'il lui est arrivée. Elle regarde le jeune homme qui lui offre un magnifique sourire, sa y est elle voulait lui éclater la gueule faire partir ce putain de sourire de son visage. La dernière personne à l'avoir autant énerver c'était un élève de sa classe un William et le pauvre il s'en est prit pleins la gueule. Le jeune homme lui lâche les épaules sentant surement le danger arriver. Il va s'allonger sur une table tranquille pendant que Kyoko reste sous la pluie, elle rentre calmement, vraiment calmement prend le sac du jeune homme et va le vider dehors mettant toutes ses affaires par terre sous la flotte. Après elle rentre et va s'asseoir dans un coin ses affaires bien à côté d'elle.

...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 4 Jan - 17:28


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


Comment Hikaru n'avait pas pu sentir ce futur ? quel con. Il était bien trop occupé à s'ennuyer pour avoir pu penser que la jeune fille aurait été un danger potentiel. Il la vit prendre ses affaires et les balancer calmement sous la flotte. sous les trombes d'eau. Il releva brusquement la tête. Son devoir. Il était dedans. Maintenant sous la flotte. Le jeune homme n'avait jamais courut aussi vite. Il se jeta sous l'eau et chopa la feuille qui commençait à être trempée. Le reste n'avait pas vraiment d'importance. Une trousse et des stylos, ça prends pas vraiment l'eau ces machins là.
Il rentra à l'intérieur, jeta un regard tellement plein de haine à cette fille qu'elle aurait pu en avoir peur. ça ne l'aurait pas gêné qu'elle se venge sur lui mais sur sa feuille de rattrapage... là, il était un poil vénère. Juste un tout petit peu. On aurait pu voir la petite croix manga pulser sur sa tempe, celle qui aurait montré à la salope de Miroir qu'il n'allait pas vraiment pouvoir se contenir. Cette... petite fille s'était bien moquée de lui, voyons ce qui allait arriver. Sa feuille à moitié trempée, il la posa sur un radiateur et partit chercher le reste de ses affaires qu'il laissa sécher à côté de son sac. L'encre de so devoir n'avait pas eu le temps de couler. Tant mieux. Son Altération était déclenchée au maximum, son écran invisible au yeux des autres sur son côté droit. Il était directement connecté à lui par le biais mental et recevait toutes les images dont il avait besoin. Pour l'instant, seulement deux futurs : soit il se battait avec la demoiselle en pétant un câble. Soit une ambiance tendue avec les deux à fleur de peau. Il passa une main lentement dans ses cheveux et souffla rapidement et longtemps. Il s'approcha de la jeune fille et la domina de toute sa hauteur. Il ne savait pas quel âge elle avait mais du haut de ces 19 ans, il était grand et musclé. Mais il se doutait que ça ne ferait pas la différence. Il posa ses mains en face d'elle et se pencha au-dessus de son visage.

- ça t'amuse ? grogna-t-il. De ruiner mon boulot ?

Il remarqua la boîte de gâteaux encore à moitié pleine et l'attrapa pour la fourrer dans son sac. Il avait bien vu que cette demoiselle était très... "bouffe". Il rangea donc la boîte excepté un cookie qu'il fourra négligemment dans sa bouche. Il ferma vite fait les yeux, c'était trop bon. A ton avis, pourquoi est-ce qu'il en avait pris ? Hikaru ne comptait pas spécialement la provoquer juste se venger pour son devoir. Il aurait très bien pu finir sous la flotte qu'il n'aurait rien fait. Mais la le DEVOIR. C'était autre chose. Il remarqua qu'elle avait gardé ses affaires proches d'elle. ça ne l'empêcherait pas de les toucher. Il les envoya valser par terre d'un coup rapide de la main, suffisamment vite pour qu'elle ne puisse pas contrer son geste. Oui ça le défoulait. Il leva la main en fixant la jeune fille. Puis il alla s'asseoir sur un des bancs moelleux en attendant que la pluie cesse. Il voulait essayer de la déstabiliser, pour qu'elle ne puisse pas comprendre quel genre d'homme il était. Bien qu'il ne le savait pas vraiment lui-même. Il resta donc comme ça environ une heure, à somnoler sur le banc, les bras croisés. Quand il se réveilla, il pleuvait encore. Il étouffa un baîllement merveilleux sans aucune gêne. Ils étaient complètement seuls dans la section. Et Hikaru était complètement out. Il aurait pu faire n'importe quoi et ne pas s'en rappeler. Je crois que les fleurs lui faisaient un effet bizarre. Il se leva et eut un vertige. Il se tint la tête un instant et fit un deuxième pas, toujours aussi bancale. Il tituba alors vers sa coéquipière et lui attrapa la tête.

- J'me sens pas bien... t'as pas un médoc... ?

Il voyait flou, même pas droit, et marchait comme un mec bourré. Il alla même vomir derrière une plante. Il s'essuya et passa sa tête sous la pluie. Rien à faire, le malaise ne passait pas... On pourrait lui faire faire n'importe quoi qu'il ne se débatterait pas. Il marmonna un "saleté de verdure", se cogna contre une table, puis contre la verrière dans laquelle ils étaient. Il respirait vite, par acoups, comme s'il était blessé. Merde, grogna-t-il. Il avait la tête qui tournait de plus en plus vite. Bientôt il ne pourrait même plus tenir sur ses jambes.




Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 4 Jan - 18:57

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Elle voit le jeune se précipiter sous la pluie, cette situation la faisait bien rire c'est sûr ''Il n'a eu que ce qu'il mérite" pense-t-elle , mais c'est sûr que si ça lui arriverai à elle, la personne en question ne serait déjà plus de ce monde. Elle le voit revenir bien énerver, victoire c'est ce qu'elle voulait, l'énerver. Il pose son pauvre devoir trempé sur le radiateur heureusement pour lui l'encre n'a pas eu le temps de couler. Kyoko en tire quand même un certain plaisir de voir celui qui lui avait fit un putain de sourire narquois en train de galérer. Il s'approche d'elle, elle se prépare à lui foutre un coup qu'il sera pas près d'oublier, mais au lieu que ce dernier s'énerve il lui dit tout simplement.

- ça t'amuse ? grogna-t-il. De ruiner mon boulot ?


Elle rétorque aussitôt

-Et toi sa t'amuse de me foutre sous la flotte sans raison ?


Il ne répond rien, il prend la boite de cookie et la range dans son sac, elle s'en fout un peu et de toute façon elle ne comptait pas tout lui manger quand même. Il envoya valsé ses affaires, elle n'a pu rien faire il est allé trop vite, elle se contente juste de le regarder hyper méchamment. Il retourne dans son coin s'allonger, ça va il a péter son câble il faut le laisser se calmer. De toute manière elle ne compte pas aller lui taper la discute, elle se contente juste de ramasser ses affaires en silence. Il s'est endormit, elle soupire, elle n'a vraiment pas de chance depuis qu'elle est ici elle n'a croisé que des personnes à moitié taré. M'enfin elle n'est pas normale elle non plus, au moins elle n'a pas le temps de s'ennuyer c'est déjà ça. Une heure passe et la pluie continue de tomber, c'est déprimant quand même, la jeune fille envoyer des textos et remarque qu'il ne lui reste malheureusement plus beaucoup e batterie. "Ce n'est vraiment pas mon jour" pense-t-elle, elle regarde vers le jeune homme qui vient de se réveiller, tient il n'a pas l'air d'aller très bien, il titube jusqu'à la jeune fille et lui attrape la tête.


- J'me sens pas bien... t'as pas un médoc... ?



Bien sûr qu'elle en a, elle en a toujours sur elle maintenant faut juste voir si elle veut lui en donner. Il lui a quand même foutu sous la flotte, à cause de lui maintenant elle a encore les cheveux mouillé et c'est très dèsagrèable. Elle n'a pas le temps de réfléchir à sa réponse que le jeune homme allait vomir dérrière une plante , hé ben dis donc il est arranger le pauvre. Il va passer la tête sous la flotte mais rien à faire il est toujours malade, plus elle le regarde plus elle avait pitié. Il l'a foutu sous la flotte, mais elle en échange elle lui foiré son dessin je pense qu'ils sont quitte là non ? .  Elle regarde dans son sac et sort une boite de médoc pour le mal de ventre, une autre pour le mal de  tête, et pleins d'autres pour d'autres truc. La jeune fille va voir le garçon qui se cogne la tête, et le tire sur une chaise. Elle regarde parmis ses boites lesquelles seront utile pour le soigner.

-T'as quoi comme symptômes ?


Elle met sa main sur son front pour vérifier s'il n'a pas de fièvre. C'est bon il n'en a pas elle est soulagée, elle enlève sa veste et la lui met sur sa tête pour pas qu'il attrape froid. La jeune fille sort un médoc pour les nausées et vomissements et lui tend tout en regardant s'il elle n'en à pas un contre les vertiges, mais elle a beau avoir pas mal de médocs elle n'en a que pour les truc banales brûlures, mal de tête de ventre etc...

- Tient c'est pour tes vomissements par contre j'ai rien pour tes vertiges et garde la veste sur la tête sinon tu risques d'attraper froid et sa peut empirer ton état. Et pour le devoir tu as qu'a mettre ton nom sur ma copie j'expliquerai au prof ce que c'est passer.
...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 25 Jan - 12:00


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


-T'as quoi comme symptômes ?

Beuuuuh... Il avait l'impression d'avoir TOUS les symptômes possibles ! Mal de tête, de ventre, de gorge, de jambes, de tout ! Il mit sa main devant sa bouche et eut le regard vague. Elle lui tendit quelques médocs et lui posa sa veste sur sa tête :

- Tient c'est pour tes vomissements par contre j'ai rien pour tes vertiges et garde la veste sur la tête sinon tu risques d'attraper froid et sa peut empirer ton état. Et pour le devoir tu as qu'a mettre ton nom sur ma copie j'expliquerai au prof ce que c'est passer.

Mais Hikaru n'allait pas attendre gentiment que son mal passe avec quelques pilules. Il piqua carrément toutes les boites et prit au moins dix comprimés de chaque, qu'il avala avec une vitesse surprenante et un verre d'eau. La jeune fille n'eut même pas le temps de l'arrêter. Toutes les boîtes y passèrent. Hikaru eut un moment de pause où il regarda la jeune fille aux cheveux corails chelou. Il marmonna un "Merci au fait tu t'appelle comm..." et vacilla. Ce qui devait arriver arriva. Trop de médicaments dans le sang, et dans le cerveau. Toutes les images se déformèrent pour former un tourbillon de couleurs. Hikaru perdit pied et s'écroula sur le sol pavé. A quatre pattes, il essayait de se relever, que sa tête arrête de vouloir faire du disco. Et même si l'image redevenait fixe, il y avait des trucs inquiétants qui passaient dans son champs de vision. Tout à coup il vit sa coéquipière se déformer et devenir aussi terrifiante que dans ses cauchemars. Velue, pleins de pattes et d'oeils, un corps longiligne, de la bave, d'une couleur aussi jaune que verte que noire. Le jeune homme hurla et se prit la tête entre ses mains, il cherchait à reculer. Il se traîna comme il put et atterit dehors. La pluie lui semblait acide, froide et brûlante a la fois, les plantes se déformaient pour devenir des monstres de plusieurs mètres de longs. On devait l'entendre crier dans tout le jardin du Luxembourg. Mais un Samedi, sous la pluie, il n'y avait pas grand monde... Il erra comme ça plusieurs minutes, des minutes qui lui semblaient des heures interminables, il priait pour que tout s'arrête, qu'il retrouve sa tête. Puis il s'écroula finalement au pied d'un palmier des îles, qui avait résisté aux guerres nucléaires. Il ferma les yeux, sentant la pluie maintenant redevenue fraîche. Il se laissa porter par l'odeur mouillée des plantes, le bruit de martèlement sur la verrière derrière lui, et le silence humain. Il s'en foutait complètement d'être trempé, d'avoir les cheveux qui lui tombaient devant les yeux. Sans le savoir, il était vraiment séduisant comme ça. Un air neutre, une position décontracté, si un photographe passait maintenant, il l'aurait probablement embauché pour faire mannequin. Puis l'aurait jeté s'il avait découvert qu'il était un Indésirable. Mais il s'en foutait. Il était vivant et n'était plus fou. Plus jamais il ne toucherait un médoc de sa vie. Et puis, il ne voulait pas vraiment se montrer comme ça a sa partenaire. Elle devait en avoir raz le bol de lui et ses manières de merde. Il admettait volontiers qu'elle était jolie et dangereuse, mais c'était une fille, et c'était pas trop son domaine. Lui, c'était ses cours et sa vie. Il ne savait pas vraiment gérer un problème comme celui-là. Tant pis, il irait chercher son devoir sur le radiateur quand elle sera partie. Et s'il n'est pas sec, il le recommencera voilà tout.
Problème réglé, il referma les yeux pour se reposer un peu.




Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Fév - 14:56

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




La jeune fille n'a même pas le temps de réagir que son interlocuteur prend toutes ses boites et s'enfile les médocs les un derrière les autres. Elle est assez surprise, il risque de finir aux urgences s'il en prend autant ! Elle le regarde impatiente de voir comment son métabolisme va réagir à prise d'autant de comprimés. Elle a assez peur parce que si jamais ce dernier se met à faire un malaise, ou à cracher son sang qu'est ce qu'elle va bien pourvoir faire ? ( Oui elle part très loin dans ses hypothèses ) mais plus elle le regarde plus il a l'air de supporter les médicaments elle soupire soulagée.

"Merci au fait tu t'appelle comm..."

Et voilà ce qu'elle se doutait arriver le jeune homme s'écroule au sol, Kyoko se précipite quand même pour voir s'il n'est pas blessé , pas qu'il s'ouvre le crâne en tombant comme ça par terre. Il a l'air vraiment mal en point, on aurait dit qu'il débloqué complètement, mais la jeune fille reste calme c'est sûr que si elle panique cela ne va rien arrangeait au problème. Cette dernière l'aide à se relever, mais quand ce dernier porte les yeux sur elle il se met à hurler, il est effrayé par la jeune fille. Il prend sa tête dans ses mains et essaie tant bien que mal à fuir. Kyoko reste là en train de le regarder partir dehors sous la pluie. Il fuit en courant on peut encore l'entendre crier alors qu'il est déjà super loin. Ses cris sont de moins en moins fort, il doit être loin puis là on n'entend plus rien. La jeune fille est assise au milieu de la pièce elle regarde dehors comme ça cinq, six minutes puis prend son portable et se regarde. Elle a la même tête que d'habitude, pas de doute c'est son partenaire qui est pris d'hallucinations.

Elle se lève prend son sac de cour et part au hasard dans les couloirs à la recherche du jeune homme. Elle se demande dans quel état il est en ce moment ? si ça se trouve il va bien il est en train de regarder d'autres fleurs m'enfin cette supposition n'est pas du tout réaliste vu son état d'avant il doit en train de mourir à l'heure qu'il est . Il stresse quand même un peu, elle regarde dans chaque pièce et fini par tomber sur le jeune homme. Il était là par terre en train de dormir, elle s'accroupit "bon ben ça va il a l'air d'aller plutôt bien" mais là deux options s'offre à elle partir et le laisser dormir ou le réveiller pour s'assurer qu'il va vraiment bien. Elle réfléchit quelques minutes avant de tapoter l'épaule du jeune homme. C'est sûr il va s'énerver, qui aime se faire réveiller ? personne et ce dernier ne doit pas être l'exception qui confirme la règle.


HRP:
 
...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 12 Avr - 19:26


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


On lui tapota l'épaule. Toujours endormi, rêvant probablement de ses parents, il crut qu'on l'attaquait. Hyper réflxe activés, il bondit sur son agresseur qui poussa un cri. Hikaru avait la tête dans le cul, mais il n'était pas con. Si on l'attaquait et que le machin en question poussait un cri de fille apeurée, il se doutait bien qu'il y avait un problème quelque part. C'est donc à quatre patte au-dessus de sa coéquipière qu'il connecta ses deux neurones et vit qu'il s'était un ptit peu emporté. Si quelqu'un était passé à ce moment-là, il aurait vu un jeune adulte féroce sur une jeune fille terrifiée, tous les deux dans une position suspecte et sous la pluie toujours, et aurait appelé la police pour enfermer le jeune pédophile psychopathe. Mais bon, Hikaru n'avait pas l'intention de se retrouver comme ça alors il se dépêcha de se relever, de relever galamment la jeune fille aux cheveux corail et de s'excuser d'un ton si monotone que ça paraissait vraiment pas sincère. On voyait bien qu'il s'en foutait de l'avoir explosée au sol, de l'avoir maculée de boue et de lui avoir fait (sans le faire exprès) croire qu'il allait la violer.

Bien, il rangea soigneusement l'info "ne pas attaquer les gens qui tapotent notre épaule" dans un tiroir de son cerveau et regarda sa coéquipière de galère avec un regard froid et en même temps déçu. Il ne savait pas vraiment quoi faire ni quoi dire. Alors il la planta là et retourna à l'intérieur en prenant soin de ne pas s'approcher des plantes qui l'avait rendu malade, et s'approcha de sa copie, toujours en train de sécher sur le radiateur. Pff, ça le faisait bien chier, bien que le futur pour sa feuille, quelque soit la situation, était de sécher et d'être rendue à son professeur. Bon un seul infime futur était que Miss Corail se venge ENCORE et refoute sa copie à l'eau, ce que le jeune homme ne laisserait faire pour rien au monde. Donc il décida de camper devant le radiateur, jambes et bras croisés et air combattant, pour être sûr qu'elle ne tenterait rien.

Quand il la vit revenir, il resta sur ses gardes mais décroisa les jambes. Il parla de cette même voix grave et monocorde, celle qui pouvait séduire mais aussi agacer les gens.

- C'est quoi ton nom ? J'm'appelle Hikaru.

Suivit d'un petit mouvement de tête sexy pour replacer en ordre ses mèches de cheveux dégoulinantes d'eau et de boue. Ya pas à dire la, Hika, tu peux faire tomber les gens... Mais pas forcément dans le bon sens. M'enfin, après tout ça, tu remarquas quand même qu'elle était mignonne, la petit rousse au caractère de merde et au sac bourré de médoc.






Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Avr - 15:19

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Kyoko continue de tapoter l'épaule de son coéquipier, elle n'a pas le temps de comprendre ce qu'l se passe que ce dernier se jette sur elle. Elle retrouve à terre et son camarade à quatre pattes au-dessus d'elle, bon ok si quelqu'un passait par là sa ne le ferai pas... Mais vraiment pas Kyoko fait rien, elle attendit sagement que ce dernier veut bien s'enlever, c'est sûr qu'avec sa force elle a largement l'avantage, elle peut l'envoyer valser à l'autre bout de la pièce en quelques secondes. Elle le regarde, holà le pauvre il doit vraiment avoir la tête dans le cul pour tirer une de ces têtes.Quand ce dernier à capter que ce n'était pas un ennemi, mais la jeune fille qui lui tapotait l'épaule il se relève tout de suite et aide Kyoko à se relever, elle le remercie bon au moins maintenant elle est fixée il semble aller plutôt bien.

Kyoko se relève, le remercie et enlève un peu la boue qu'elle à sur son haut, elle jette un petit regard dehors puis vers son camarade, il l'a regarde froidement et un peu déçue en même temps, normal la pluie continue de tomber, ils sont coincé là encore un moment et on ne peut pas dire qu'ils soient les meilleurs amis du monde. Elle le regarde partir à l'intérieur, ha oui très bonne idée hein tu ne crois pas Kyo ? Parce que là tu risques de tomber malade non à rester sous la pluie. Elle lève la tête et regarde les nuages, hé oui ils sont tout gris, t'aurai pas pu penser à prendre un parapluie hein ? Aller maintenant rentrer tu es toute trempée tu vas choper une de ses crève si tu restes ici.

Elle retourne à l'intérieur, son coéquipier est assit près de sa copie les bras croiser, ah oui il doit avoir peur que tu lui détruises une fois de plus tout son travail, si tu refais ça il est grave dans la merde tu le sais ça hein ? Elle va s'asseoir un peu plus loin contre le mur. De l'eau dégouliner de ses cheveux, elle va fouiller dans son sac ben et tire une tête déprimer de la vie. Ben quoi tu pensais que tu avais le même sac que Joséphine ange gardien hein ? ben non tu as pas de serviette, voilà ce qu'il faut ce que tu as sur toi à partir de maintenant tu prendras tout le temps une serviette ! Elle ferme son sac, le pose à côté d'elle et regarde la pièce. Oh mon dieu comme c'est mort, il y avait une ambiance de mort, c'était froid, non pire que froid, c'était glacial oui voilà glacial comme ambiance !

- C'est quoi ton nom ? J'm'appelle Hikaru.

Elle pose son regard vers son camarade et ne le regard pas avec cette tête ça se fait pas Kyo arrête bon sang. Il avait une voix monotone alors soit il se fait bien chier ( ce qui est tout à fait compréhensible) soit il déprime. Kyo fait abstraction du ton avec le lequel parle le jeune homme et lui répond avec un grand sourire .


- Je m'apelle Kyoko

Bon ok c'est deux ados c'est vraiment le jour et la nuit, il y a le mec super blasé de tout et la fille qui sourit alors qu'elle a eu une journée de merde et qu'il pleut.
...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 8 Mai - 17:34


Travail en groupe !

Avec Kyoko Senri


- Je m'appelle Kyoko

Hikaru regarda la demoiselle. Kyoko... C'était plutôt joli comme nom... Il la regarda encore. Elle avait l'air calme. Pas blazée comme lui, seulement calme. Elle cachait bien son jeu quand même. Le jeune homme leva les yeux au ciel et marmonna quelques mots incompréhensibles. Comme la jeune fille ne réagissait pas, il devina (bravo sherlock) qu'elle n'avait pas du entendre. Il se racla donc la gorge pour attirer son attention et articula d'une voix plate :

- Hum... Je suis désolé. Je n'aurais pas du te foutre sous la flotte comme ça. Je ne sais pas ce qui m'a pris, c'est la première fois que j'agissais comme ça, normalement j'aurais fait mon boulot et je serais parti sous la pluie mais je pense que je voulais faire connaissance avec toi... Je m'excuse d'avoir été aussi con.

Oh punaise eh Hika tu avais aligné plus d'une phrase à la suite ! Mazette il devait vraiment en avoir quelque chose à faire pour dire ça comme ça. Il lui jeta un coup d'oeil prudent, espérant qu'elle n'allait pas lui foutre une baffe, il ne pouvait même pas le deviner puisque cet événement le concernait directement. Pff c'était pas très pratique ça. Il avait essayé pourtant. Plusieurs fois même. Mais à aucun moment il n'arrivait à savoir ce qui pouvait lui arriver dans différents futurs de son ordinateur géant. Quand il faisait cette recherche, l'écran s'éteignait et lui explosait à la gueule avec un "ting" joyeux. Merci. Il devait tout réparer à la main en restant concentrer. ça l'énervait assez mais grâce à ça il avait acquis une maîtrise de tous les appareils électroniques, un peu comme un Intelligence en mois doué. Mais comme sa vraie classe était Esprit, il s'y connaissait dans la lecture des étoiles, et pouvait interprêter certains événements, par forcément très justes mais il avait une connaissance de base.

Donc, Hikaru pensait toutes ses choses mais il fixait toujours Kyoko bizarrement. Il aimerait bien savoir ce qu'elle allait dire...

Spoiler:
 






Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 8 Mai - 20:03

Travail en groupe !


Feat Hikaru Nikki




Il regarde, Kyoko ne sait pas trop quoi faire alors elle affiche ce sourire qu'elle affiche quand elle ne comprend pas trop ce qu'il se passe. Elle finit par détourner les yeux pour regarder dehors, la pluie continue de tomber et pas qu'un peu ! alala t'es pas prête de sortir je crois bien, il faudrait un miracle pour que le ciel redevienne bleu et la pluie cesse. Elle soupire pas parce que sa la gène de rester avec Hikaru, non elle aurait pu se retrouver toute seule, d'un côté heureusement qu'il soit là, mais elle soupire parce qu'elle commence à avoir froid et oui ses cheveux goûtées encore. Elle fouilla dans son sac regardant si elle n'avait pas prit quelque chose qui pourrait l'aider un peu. Alors qu'elle avait la tête enfouit dans son sac un raclement de gorge attira son intention, c'est le jeune homme en face d'elle.

- Hum... Je suis désolé. Je n'aurais pas du te foutre sous la flotte comme ça. Je ne sais pas ce qui m'a pris, c'est la première fois que j'agissais comme ça, normalement j'aurais fait mon boulot et je serais parti sous la pluie mais je pense que je voulais faire connaissance avec toi... Je m'excuse d'avoir été aussi con.

Elle le regarde assez choqué, oui elle n'a pas du tout l'habitude qu'on s'excuse, elle reste là quelques minutes à le fixer. Elle se demande si c'est sincère, elle finit par hausser les épaules, après tout si ce n'était pas sincère il ne l'aurait pas dit après tout il n'était pas obliger. Elle sourit elle est assez contente, il n'est pas si méchant que ça en fin de compte. Elle jette quand même un coup d’œil au devoir de ce dernier qui se trouve sur le radiateur. Il a l'air de sécher, mais je ne pense pas que l'encre sera visible, il devra tout recommencer. Elle soupire, maintenant elle s'en veut d'avoir fait ça, mais elle était énervée et quand elle est énervée elle agit sans réfléchir. Elle reporte son regard vers le jeune homme.

"C'est rien t'en fais pas après je t'ai quand même bousiller ton travail, puis au pire si je tombe malade je louperai les cours demain donc c'est cool !



Hé ben t'as quand même une drôle de façon de voir les choses, au moins tu restes positive c'est bien. Elle se lève et va s'asseoir près du radiateur avant de reporter son regard vers le jeune homme.
-Dit si tu es dans cette académie c'est que tu as un don non ? c'est quoi le tient ?

Elle le fixe impatiente de savoir quel est le sien, surtout qu'a première vu il à  l'air d'être un ado tout à fait normal à aucun moment on ne peut savoir qu'il possède un don. M'enfin c'est comme elle on ne peut pas savoir que sous cette apparence frêle se cache une fille qui peut détruire un mur en un coup de poing.

...
[/color]
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: