Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 16 Jan - 15:12

Ellen Lössl

Je m'appelle LOSSL Ellen, j'ai 30 ans puisque je suis né en 2825 ! Je suis dans l'administration en tant qu' Infirmière. Je suis bisexuelle, mais je suis une femme. J'ai choisi la tête de C.C. dans Code Geass.

Guérison: Ellen peut guérir des blessures de toute taille. C'est-à-dire de la simple égratignure jusqu'à la balle dans le corps. Sauf, qu'il lui faudra plus de temps à soigner une blessure grave qu'un bobo de rien du tout. Mais ce n'est pas tout, elle peut fabriquer des poisons à base de plantes et de venins en cas de légitime défense. C'est-à-dire une poudre soporifique ou paralysante ou encore un liquide mortel en cas de force majeur.Ce n'est pas vraiment une altération, mais en quelque sorte son arme d'attaque.

❝ Si ton esprit veut cacher les belles choses qu'il pense, dis moi qui peut t'empêcher de te servir du silence ❞


Caractère et Physique



Joueuse - *Regarde son personnage* Hum par quoi tu veux qu’on commence mademoiselle ?

Personnage - *Se regarde dans le miroir*

Joueuse - *Redresse ses lunettes et se frotte les mains* Okay ça marche !

Voyons voir…Ellen est une femme (c’est déjà ça) qui aime être coquette et qui aime montrer qu’elle sait prendre soin d’elle. Crème à base de plantes et parfois mélanger avec de la bave d’escargot (Dégoûtant je vous l’accorde…) Sa peau est lisse qui ne porte, pour le moment, pas de trace de rides. En plus d’être coquette, elle dessine sur ses ongles différents motifs qu’elle trouve amusant. Ce n’est pas la peine de lui parler de faux ongles, mademoiselle ne connait pas. Blonde de nature, elle se teint les cheveux en verts car elle se sent proche de la nature et adore cette couleur. Tout comme ses yeux couleurs émeraude. Elle mesure environ un mètre soixante-huit et pèse soixante-quinze kilogrammes. Côté vestimentaire, en dehors de sa blouse d’infirmière, elle porte souvent des robes ou bien des jupes avec une petite chemise blanche. Il lui arrive aussi de porter des pantalons mais c’est très rare. Et pour accompagner sa démarche élégante, elle porte régulièrement des chaussures avec talons. Les chaussures plates sont à bannir de sa garde-robe !

La première chose qui dégage chez cette jeune femme c’est un côté peu sympathique. Pourtant, Ellen est une personne gentille, parfois sadique avec les adultes ou étudiants qu’elle apprécie, bienveillante auprès de ses patients, rancunière avec les personnes qui lui poignarde dans le dos, langoureuse avec les hommes ou femmes qui lui plaisent et excentrique avec son cher cousin Keith O'Reilly. Même si elle a ce côté un peu mystérieux, elle ne mord pas. Puis on a tous nos petits secrets donc tout le monde à cette part de mystère en eux…du moins c’est sa déduction.  Concernant ses passions, elle aime faire de la couture, fabriquer des gâteaux avec des formes amusantes (oui elle est gourmande avec une part d’enfance qu’elle a conservée en elle). Si pour certains les tâches ménagères sont des corvées peu agréable, et bien elle ne se  gênera pas pour proposer son aide. Elle le prendra comme un passe-temps. Pour finir son caractère, cette grande gamine adore les jeux vidéos ou faire la geek devant son PC à tchater avec des amis.

Oh...j'ai oublié une chose à son sujet...*sent le regard de son personnage* ou peut-être deux. Comme personne n'est parfait, Ellen peut très vite énerver ou ennuyer son interlocuteur. La jeune danoise est un vrai moulin à parole quand elle s'y met, alors parlez-lui de soldes, de pâtisseries ou encore des tâches quotidiennes et vous êtes...comment dire...dans la mélasse. Ce n'est pas méchant mais cela fait partie de son charme. *Entend un raclement de gorge* Hum pardon, de son caractère serait plus juste. La seconde chose importante dans son caractère et que j'ai failli omettre, c'est une personne qui critique...ou plutôt donne son avis (le terme est plus approprié). Elle peut très bien donner son avis sur quelque chose qu'elle n'aime pas ou le contraire. Elle n'hésitera pas à parler d'une personne en positif ou en négatif quand le sujet est abordé. Elle n'aura également aucune crainte à dire en face ce qu'elle pense de la personne si il y a provocation.

Voilà, je crois que j'ai décrit l'essentiel de son physique et son caractère.





Histoire


Née en 2825 à Copenhague, Ellen Lössl est la fille unique d’Erik Lössl, un employé dans la télécommunication, et d’une mère inconnue qui a préféré les laisser seuls. Elle lui avait dit qu’elle n’était pas prête pour élever un enfant et qu’elle ne voulait d’un enfant sans union. En gros, Erik était une erreur à ses yeux. Mais il était hors de question pour le nouveau père de laisser son bébé aux mains d’une autre personne. Il avait envie de tout donner pour sa petite et pour un homme qui n’avait jamais eu d’enfant, il se débrouillait plutôt bien. Monsieur Lössl aimait les défis et celui-là allait être son favori. Abandonner son travail pour être papa au foyer ? Ce n’était pas possible comment ferait-il pour l’élever, prendre soin d’elle ou acheter les objets pour sa petite ? Abandonner sa fille ? C’était impossible! C’était sa chair, son sang, sa fille chérie…et aussi le début des grandes responsabilités. Ellen avait changé sa vie et il en était fier.

Ellen avait un an. Papa Erik avait eu une promotion. Il était à présent chef d’une équipe de trois personnes et d’une stagiaire. Cette stagiaire venait d’Ecosse. Elle s’appelait Rachel (la tante de Keith) et elle s’était proposé d’être la baby-sitter d’Ellen pendant que son chef ferait des heures supplémentaires. Mais au fil des mois, les deux personnes ont découvert qu’ils étaient amoureux. Emma était plus dans l’optique d’aider Erik à s’occuper de sa fille, mais elle avait fini par être tombé sous le charme du danois. Erik quant à lui voyait en Rachel une jeune femme adulte, qui elle aussi avait le sens des responsabilités et c’était pour cela qu’il en était tombé amoureux. Ils n’avaient pas besoin de se marier pour prouver leur amour. Ils savaient qu’ils étaient très fusionnels.
Pour les parents tout se passaient bien. Ellen avait accepté Rachel comme mère. Elle l’appelait même maman de son plein gré. A trois ans, Ellen rentrait à l’école et elle avait avoir une petite soeur. La petite Ellen avait pourtant tout pour être heureuse, mais elle devenait de plus en plus capricieuse et voir même méchante avec ses camarades de classes. Cela ne s’arrangeait pas en grandissant. Ellen Lössl devenait un “monstre”. Elle devenait insupportable et solitaire. Elle ne voulait pas se mêler aux autres. Les parents étaient prêts à faire intervenir un exorciseur pour Ellen. Mais ce qu’ils ignoraient, c’était qu’elle gardait un secret. Depuis qu’elle avait découvert son altération, elle avait totalement changé. Elle ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver.

A l’adolescence, Ellen continuait d’être une louve solitaire et repoussait encore et toujours ses camarades. La communication avec les parents était brève. Il n’y avait qu’Eva, sa petite sœur, avec qui elle était complice. Etait-ce le fait qu’Ellen lui avait soigné à plusieurs reprises des petites coupures qu’elle se faisait qui la rendait si protectrice avec Eva ? Même Eva était au courant du secret de sa grande sœur, mais elle restait discrète avec les parents. Pourtant, elle les aimait mais elle n’avait pas envie de se confier à eux. Elle préférait rester muette jusqu’au jour où elle décidera que ce serait le bon moment pour discuter. Elle avait beau jouer l’asocial, elle restait une étudiante normale avec des notes toujours au-dessus de la moyenne. C’était sa façon de montrer à sa famille qu’elle allait bien et qu’elle travaillait dur pour qu’ils soient fiers d’elle. Elle réussit à décrocher son diplôme sans aucunes difficultés.

A vingt ans, Ellen décidait de tout quitter. Au revoir Copenhague, au revoir papa, maman et petite sœur. Elle ne savait pas où elle irait, mais elle avait besoin de partir. De se retrouver avec elle-même. Avant de quitter le cocon familial, elle avait laissé une lettre où elle expliquait les raisons de son départ. Elle savait également qu’elle laisserait des larmes derrière elle. Si pour sa mère adoptive c’était une rupture radicale, pour monsieur Lössl tout n’était pas perdu. Il savait que sa fille reviendrait plus tard. Il en était même persuadé, mais il fallait qu’il la laisse partir de ses propres ailes. C’était un nouveau départ. Ellen s’envolait pour l’Australie où elle resta sept ans. Durant ces années, elle profitait de sa jeunesse tout en étudiant dans une école d’infirmière. Tous les weekends, elle allait se détendre dans les boîtes de nuit, buvait de l’alcool, fumait quelques cigarettes et s’accordait même du bon temps avec des hommes ou des femmes. Elle avait sa réputation de femme fatale qui n’avait peur de rien, qui arrivait à ses fins sans efforts mais tout ça dans le respect. Elle avait aussi choisi de se teindre les cheveux. Elle avait des phases où elle voulait du rouge dans ses cheveux, le bleu était aussi passé par là, suivi du noir à l’orange et pour finir par le vert qu’elle décidait de garder. Il y avait toujours une ou deux filles de son âge et de sa classe qui souhaitait savoir qui était réellement Ellen Lössl, mais la danoise restait fidèle à elle-même, c’est-à-dire aussi muette qu’une carpe.

En parallèle, elle avait étudiée avec un fleuriste et botaniste pour connaître les plantes et savoir les différents effets qu’ils pourraient produire si elle était amenée à les utiliser. Elle souhaitait également tout savoir sur les plantes. Qu’elles soient douce comme une tulipe ou piquante comme la rose, en passant par la plante parfumée à la lavande à la plante toxique comme l’anémone et pour finir, ses plantes préférées, celle qui sont carnivore (pours les noms des plantes carnivores, je les développerais dans mes rps). Elle apprenait également comment préparer ou fabriquer des remèdes et des poisons avec ces plantes avec un pharmacien.

Une fois son diplôme d’infirmière, elle décidait de retourner dans son pays natal pour retrouver sa famille. Comme d’habitude, elle l’avait bien fêté et c’était une nuit torride qu’elle a passé avec un nouvel homme. Sauf que cet homme avait réussi à attirer son attention. Pourtant, il avait beau prétendre qu’il n’était qu’un homme parmi tant d’autre, mais c’était peut-être la déclaration qui avait permis à la jeune danois d’y réfléchir à deux fois. Même après cette nuit torride, Ellen avait envie de prendre sa vie en main. Il s’appelait Shawn. Il était hongkongais. Il avait quelques mois de plus qu’elle. Il avait envie de la revoir. Il avait envie d’être avec elle, au point de lui demander en mariage. La jeune danoise aimait bien ce bel asiatique qui avait réussi à lui tenir tête.

A Copenhague, rien n’avait changé. Le taxi venait de les déposer devant la maison des Lössl. Elle ouvrit la porte, sautait dans les bras de ses parents et serrait très fort sa petite sœur. Puis des larmes de joie coulaient sur les joues de tout le monde. Rachel était en colère mais elle avait déjà mis sa haine de côté. Ellen racontait alors ses aventures en Australie. Il y avait également les différentes raisons de son comportement, de son mutisme, son futur mariage et même de son Altération dans son récit. Altération qu’ils garderaient secret. Rachel avouait que son neveu d’Ecosse avait aussi une Altération. C’était une bonne nouvelle, mais l’infirmière ne voulait pas en savoir plus, elle voulait le découvrir par elle-même et faire sa connaissance. Elle leur avait promis de tout leur expliquer dans la lettre qu’elle avait laissée il y a sept ans. Erik confiait à sa fille aînée l’identité de sa mère biologique et lui informait de son décès. Aux yeux d’Ellen, sa mère était Rachel car elle n’a connu qu’elle et en même temps elle était là pour l’élever. Ses parents avaient du mal à y croire car ce n’était plus la même personne. Ce n’était plus l’Ellen froide, distante et solitaire. C’était une nouvelle femme épanouie, heureuse et qui était joyeuse pour un rien. Elle s’était métamorphosée. Elle était totalement différente. Finalement, ce n’était pas une mauvaise idée de l’avoir laissé partir, pensèrent les parents. C’était même très bien, si c’est retrouver une jeune femme heureuse.

Deux ans s’écoulèrent. Shawn et Ellen ne s’étaient pas mariés, mais continuèrent de vivre ensemble. Ils s’aimaient et cela leur convenaient. Malheureusement, Shawn décédait d’un cancer. Sauf qu’il ne l’avait pas laissé toute seule. En effet, il laissait un petit bonhomme avec bien-aimée. Ellen était à présent responsable de son petit Adam. Elle faisait de son mieux pour essayer d’avoir une vie normale. Mais il lui était difficile de se remettre du décès de Shawn. Même si Adam était une part de Shawn, tourner la page n’était pas possible. Son fils ressemblait beaucoup à son père et chaque fois qu’elle le regardait sourire, elle ne pouvait pas retenir ses larmes. Sa mère adoptive lui conseilla donc d’aller en France retrouver son cousin et de postuler dans le pensionnat Hight Storm qui recherchait une infirmière. L’idée n’était pas mauvaise du tout. Pendant qu’elle serait à Paris, les grands parents s’occuperaient de son petit bout de chou. Quant à elle, elle pourrait exercer son métier d’infirmière grâce à son altération et connaîtra enfin son cousin avec qui elle pourra « s’amuser ».




>Behind the screen





• En vrai mon prénom c'est Keith x), j'ai 29 ans et je suis hermaphrodite une femme . J'ai découvert le forum par Keith O’Reilly qui est mon DC :) et je le trouve  toujours aussi génial *.* .




© Halloween

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 17 Jan - 10:03
Hey :)

Rebienvenue ! J'aime beaucoup le perso et d'après ce que j'ai déjà pu en lire, je sens que ça va être un perso assez sympa à jouer ^^ bon courage pour ta fiche et comme toujours, si tu as des questions, n'hésite pas !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 17 Jan - 11:53
Yop Re bienvenu o/ bonne chance pour ta fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 17 Jan - 14:54
Re bienvenue C:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 18 Jan - 13:02
Une nouvelle infirmière *-* sexy en plus ! Nous on veut !
reBienvenuu ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 20 Jan - 13:54
Je vous remercie pour vos "re-bienvenue" et je viens signaler aux admins et modos que ma fiche est terminée :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 22 Jan - 0:20
Yoplaboum /o/
Hawn, j'm'attendais à une happy end, mais bon, on va dire que ça l'est plus ou moins >w<

Bref, je valide, voili voilou, amuses-toi bien 8D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Samara Wilson ► Ellen Page
» What about playing chess?
» Ellen L. Brook ~ Good Girls Go Bad
» Monochrome | Artémis (PM)
» Descendants des grandes familles sorcières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: