Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

"Quoooiiii ?! D'puis quand on peut pas boire pendant ses services Tch !" [Terminé]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Mar - 11:09

Komadori Mouko

Je m'appelle Komadori Mouko, confonds pas avec les moutons, j'suis le prédateur ici !. J'ai 22 ans et j'conserve bien puisque je suis née en 2833 ! Je suis Professeur de sports. Je suis ce qui te regarde pas ♥, mais je suis une femme à lolos !. J'ai choisi la tête de Musashi dans de Kantai Collection.

Infinite Arma : En plus de son excellente condition physique qui la fait exceller dans l'endurance, la vitesse et la puissance, elle est aussi d'une intelligence inouïe. C'est d'ailleurs en étudiant le latin qu'elle trouva le nom de son altération qui signifie 'arme infinie' et cela lui va très bien. Elle peut matérialiser n'importe quelle arme dont elle souhaite se servir, allant des petits calibres aux plus gros -tel les tanks-, les armes blanches ou même de tirs, rien ne lui échappe tant qu'elle connait le fonctionnement de l'arme et sait le faire dans sa tête. Elle peut même créer ses propres armes mais ne les a pas dévoilé, préférant garder des cordes à son arc.
Son important pouvoir lui permet de matérialiser plusieurs armes en même temps, ses préférés sont les katanas japonais ou encore les mitraillettes et arbalètes. Elle n'use jamais des trop gros engins qui gaspillent son énergie inutilement étant donné que le corps à corps reste son meilleur domaine. Si elle passe pour une femme insouciante et totalement dévergondée, elle n'en reste pas moins une excellente combattante à ne pas sous-estimer.
Malheureusement pour elle, elle ne peut pas matérialiser de la nourriture, de l'eau ou des êtres vivants, si elle le fait, rien ne se passe, c'est juste un échec de plus.

Armes ; L'infini de ses pensées par conséquent, elle les a retenu, ne les oublie pas et en rajoute par moment. Il y a les armes offensives et défensives bien sûr.

❝L'temps y passe bien trop vite et avec lui y prend tout c'qui vient❞


Caractère et Physique


Commençons par le physique, tu le préfères, tu aimes te mettre en valeur et profiter encore et encore de ta jeunesse. Toi, tu t'appelles Komadori, t'as vingt deux ans et t'es une vraie femme. Il suffit qu'on te regarde pour le remarquer, de part tes formes plus qu'avantageuses au niveau de ta poitrine et tes fesses que par ton look totalement dévergondé. Tu portes quasiment rien, parce que ça te gêne -que tu dis- et parce que tu préfères être légère pour tes combats, ça t'rends plus rapide.
T'as comme tenue des bandages qui couvrent le haut de ton corps, parfois t'as juste ça, parfois tu rajoutes une veste ou chemise que tu laisses ouverte et retires lorsque l'ambiance devient chaude et que tu t'apprêtes à combattre. En bas, t'as toujours une jupe, soit rouge soit noire, ça dépend des jours, elle t'arrive au niveau des cuisses, t'en préoccupe pas de la longueur tant que tu te sens bien dedans. Avec cela, tu portes de longues chaussettes qui remontent jusqu'à tes genoux, elles sont noires elles-aussi et cache bien ta peau mate. Tu mets des espèces de bottines grises aux bords rouges sang avec et ça t'va bien.
T'as des longs cheveux blonds grisés que tu coiffes souvent en deux couettes. Si tu le faisais pas, ils te descendraient dans le bas du dos et s'abîmeraient trop rapidement. Ton visage est fin, t'as des belles lèvres pulpeuses qui feraient envier n'importe qui. Pour finir, on remarque facilement tes yeux écarlates cachés derrière une paire de lunettes. Tu la gardes en permanence, ceux qui t'ont vu sans c'est les victimes que t'aimaient pas et qui t'ont poussé à bout.

Ton caractère, il est difficile à cerner tellement tu l'as bien construit. T'es une membre de l'administration, une femme qui fait bien son travail si on oublie ses tenues vestimentaires et son attitude de "je m'en foutise". Tu prends tout à la rigolade, personne peu vraiment te tenir tête car t'as toujours les mots pour les remettre à leur place ou alors tu laisses couler et va boire ton alcool tranquillement. T'es plutôt appréciée, tu rigoles toujours, t'as ton sourire aux lèvres, sous la joie la plupart du temps ou mesquin quand tu démarres tes combats. Oui, t'aimes défier les petites têtes d'étudiants et remporter des défis, la plupart du temps sans te donner à fond. A chaque fin de combats, tu t'en vas, les mains posées sur ta nuque puis leur balance tous leurs défauts pour qu'ils les corrigent et s'améliorent. T'es une supérieure, faut bien les aider ces gamins !
Dans l'éducation, t'es légère avec les gamins, tu les épaules, t'es là, sympathique et accueillante, les invitant à boire avec toi. Cependant, s'ils te prennent pour une poire, tu les menaces de ton sabre, ton regard plaisante plus. T'es sérieuse, t'as la haine dans les yeux, ton sang bouillonne presque si c'est vraiment grave. Ce moment dure quelques secondes mais ça suffit à leur faire comprendre qu'on se moque pas de toi impunément. T'as des limites, ils comprennent vite ou se retrouvent à l'infirmerie.
A ce propos, dès qu'on t'énerve vraiment, tu retires tes lunettes. C'est un peu comme si on ouvrait les portes, qu'on te retirait tes chaînes qui te ramènent à ta conscience. Tu es maître de toi mais tu sais que tu te bats avec tout ton sérieux. Que tu ne t'arrêteras pas avant ta victoire totale, que tu ne pardonnes plus. La pitié ne t'effleure pas, ton intelligence est à son maximum, tu calcules sans cesse tout, le mouvement des branches, les mouvements de ton adversaire, rien ne t'échappes, comme si tu étais une machine. Une machine meurtrière qui agit. C'est ton côté sombre, ton identité noire que tu ne sors qu'en cas de réelle nécessité.





Histoire


Tu es née dans une petite famille qui gérait un club de kendo réputé. Très tôt, tu as eu un sabre de bois entre les mains et tu as suivi les instructions de ton père qui était sévère, fort et exigeant. Tu n'avais aucun repos, matin et soir tu étais en train de t'entraîner, seule ou avec les adultes, tu faisais toujours le maximum pour enfin entendre le 'Tu as fait du bon travail Komadori' de ton père qui te faisait sourire. Tu étais très précoce pour ton jeune âge, ton intelligence te permettait de facilement comprendre des livres compliqués qui parlaient d'armes, tu avais toujours des bonnes notes, tout te souriait. Tu avais sept ans, tu connaissais le kendo mieux que les autres, les autres armes aussi. C'est à tes sept ans que tu te sentais la plus différente. Dans la cour, tu as commencé à expliquer le fonctionnement d'un katana dans tous ses détails jusqu'à ce qu'il apparaisse dans ta main. Tes amies ont crié, un surveillant est arrivé pour t'envoyer dans un bureau et appeler tes parents. Ton père t'a défendu, ta mère qui revenait d'un voyage d'affaire dans le sud t'as aussi défendu en disant que jamais tu n'aurais pu avoir une telle arme. L'affaire s'est finie par des excuses du directeur, lorsque toi et ta famille êtes rentrés en voiture, l'arme a disparut dans de la poussière. Votre vie a repris tranquillement.

Tu as arrêté de penser aux armes, plusieurs fois dans ta chambre tu as fait apparaître des sabres ou pistolets sans le vouloir. Tu les cachais le temps qu'ils disparaissent, au fil de tes années, d'une certaine façon tu as réussi à les contrôler, pendant trois ans tu t'es entraînée de nuit tout en pratiquant tes cours et le kendo. Ta mère peut présente n'avait jamais rien remarqué, tu rangeais toi-même ta chambre et à ton anniversaire avait demandé un cadenas. Qui sait ce qui pouvait arriver si ta famille voyait l'intérieur de ta chambre au moment où tu faillirais. Tes notes ont baissé au fur et à mesure pour arriver aux 70/100, ton père resta calme car c'était le niveau que les autres n'arrivaient jamais à atteindre. Tes compétences au kendo étaient toujours au dessus des autres, tu aimais cela, tu adorais.

Les années ont passé, tranquillement tu montais les échelons, ton pouvoir personne ne le sut, tu ne l'endormis pas, tu t'amusais dans les rues à chasser les yakuzas et autres bandits. Tu as commencé à boire vers tes quinze ans, on te laissait faire parce que tu avais toujours les mots pour et ton corps avait déjà commencé à se développer. T'as toujours eu le pouvoir pour ne pas payer ton alcool, tu étais bien tranquille, tes parents ne devinaient pas que leur fille était presque alcoolique. Après tout, tu rentrais en forme, tu avais toujours des bonnes notes, tu pouvais reprendre le donjon sans soucis au vue de ton niveau. Ton père te complimentait, ta mère passait plus de temps à la maison, laissant ses voyages se retarder, elle ne s'en préoccupait pas.

Tu eus dix huit ans, t'étais sur le chemin de ta maison, ton sabre de bois sur ton épaule quand t'as vu de la fumée. C'est normal de faire des barbecues, t'as continué avant de t'interroger plus sérieusement. Pour un barbecue, il y avait trop de fumée, la fumée provenait de ta maison. T'as accéléré un peu ta marche, t'es arrivée dans ton allée, tous les voisins étaient dehors, tous sauf ceux de la maison. De ta maison. Le feu avait beaucoup trop progressé, les pompiers tentaient de l'éteindre de l'extérieur. Personne ne pouvait rentrer dans cette fournaise sans en subir les brûlures, toi tu ne bougeais pas. Tu espérais qu'ils étaient autre part -impossible, le donjon relié à la maison était aussi brûlé-, ta mère et ton père devaient sûrement être sain et sauf...
Tu as entendu jusqu'à la nuit, devant les restes de ta maison. Personne n'est revenu, le lendemain c'était pareil. Tu fus conduis dans un quelconque bureau, on t'expliqua tout un tas de trucs pour te dire que tu avais maintenant tout l'héritage de tes parents plus des frais de dédommagement.
T'en avais rien à faire, t'as pris ton fric pour te casser d'ici, le premier avion t'attendait, tu montas dedans. Tu maudissais ton pays, le Japon, tu ne voulais pas y retourner avant d'avoir fait quelque chose, il te fallait du temps pour affronter la réalité. Maintenant tu étais seule, t'avais dix huit ans, bourrée de frics avec son épée en bois et ses pouvoirs pour le moins étranges.

Tu as atterri en Europe, là-bas, y'avait des dégâts monstres, tellement que les habitants se jetaient sur les voyageurs pour demander de la nourriture. T'as dû en latter quelques-uns pour pouvoir continuer ton chemin. C'était pas aussi beau que ce que tu pensais, y'avait bien des beaux coins de verdures mais autour, c'était comme mort. Ton petit périple a duré deux ans, t'as vu des hauts et bas, t'as amélioré ton style aux combats et t'avais presque plus d'argent. T'es arrivée en France à pieds, tu cherchais un métier, on t'a offert une deuxième solution. On a su que t'étais pas une 'normale', alors on t'a proposé de bosser dans un endroit avec plein de personnes comme toi. T'avais tout pour réussir, t'étais intelligente, t'avais réussis tes études... Alors tu as saisi le contrat. Ca fait deux ans que tu y bosses dans cette école et tu t'éclates tellement que ça te surprend toi-même par moment !




>Behind the screen





• En vrai mon prénom c'est Kiwano, j'ai 18 ans et je suis . J'ai découvert le forum par Top-sites Instinctive et je le trouve aveuglant. Si j'avais pas vraiment eu envie de m'inscrire je l'aurais pas fait. Il faut absolument que le staff change les couleurs pour les fiches etc car c'est à se tuer les yeux mais vraiment !
Sinon j'adore la base, le contexte et mon futur personnage hihi..~

Me concernant, je suis interne dans mon lycée du coup j'suis là que le weekend, m'en voulez pas de mes retards alors ~
.




© Halloween

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Mar - 19:25
Hello :)

Alors tout d'abord bienvenu à toi, j'espère que tu te plairas ici et que tu t'amuseras comme tu le souhaites ^^. Ensuite, pour tes petites remarques à la fin de la fiche, il est précisé dans le formulaire de présentation que toutes les couleurs sont modifiables, donc si elles te tuent les yeux, ben il faut les modifier. Et ne t'inquiète pas, une nouvelle fiche est en train d'être codée ainsi qu'un PA donc on ne va pas assassiner tous les yeux des petits nouveaux x).

Et ensuite par rapport à ta fiche : Physique et Caractère OK pour moi. J'aime déjà ton personnage, l'altération ok à un certain point : on est d'accord que ton pouvoir c'est "matérialiser des armes avec ton esprit" (je résume). Mais tu commences en disant que tu es forte, rapide etc. La rapidité et la force étant déjà prises en tant qu'Altération, je pense que tu devrais le mettre dans la partie Physique & Caractère, car c'est plus son endurance et un pas un pouvoir réellement développé. Dernière petite question, est-ce que ta fiche est terminée ? Elle a l'air comme ça au premier coup d'oeil mais peut-être as-tu des choses à changer je te laisse aussi le temps de faire ta petite modification de pouvoir :)

Après pour moi c'est OK, tu seras validée et ton collègue de sport sera Zek Nemeroff, je pense que ça sera drôle vu vos caractères :twisted:
Si tu as la moindre question en plus n'hésite pas, on est là pour ça ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Mar - 20:25
Eh bien merci de l'accueil ! Je disais cela comme proposition pour les couleurs comme le gris blanc je vois pas xD -sur portable je dois faire mon message au feeling-
Pour Komadori, sa rapidité et sa force sont limitées. C'est pas de l'abus, juste qu'elle a de bons réflexes donc ca lui facilite les choses, de plus à force de s'entrainer, elle a des aptitudes au combat donc en puissance. Mais je ne cherche pas à la faire surpuissante, déjà quand elle boit, elle a plus de mal à se concentrer donc à utiliser son alteration et plein d'autres petites faiblesses que je lui donnerais. Après comme elle est prof il fallait un certain niveau donc j'hésitais entre trop ou pas accès...
Comme indiqué dans le titre, j'ai bien fini la présentation et j'ai choisi prof de sport en me doutant que ce serait bien marrant le duo !

J'aurais espéré plus de convivialité, seules les admins viennent dire bienvenue, c'est assez triste...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lun 9 Mar - 20:31
Bien donc pour moi tu es validée :) bienvenue à Hight Storm !

(Par contre pour les écriture je ne vois pas ce que tu veux dire parce que lorsqu'on écrit c'est noir sur blanc èwé et pas blanc sur blanc donc peut-être est-ce un bug de ton côté ? J'essayerais d'y remédier si ce n'est pas le cas)

______________________________

Ne pas MP ce compte !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Mar - 20:33
Non non ce n'est pas un bug, c'est sur mon portable que ça fait ça mais je l'utiliserais peu donc ce n'est pas genant xD
J'avais peur que l'histoire soit baclée mais si c'est pas le cas ouf...
Et merci :3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» coupe d'étain et autre
» (Bizu) Pourquoi se contenter d'un baiser quand on peut en avoir 3 ? (Lisa, Eden, Lexie)
» Pourquoi gaspiller du papier quand on peut utiliser la technologie? Aileen
» Pourquoi pardonner quand on peut se venger
» pourquoi faire la guerre quand on peut faire l'amour ? (rosie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: