Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Je t'interdis de regarder ! [PV IOLAS]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 7 Mai - 14:01

Je t'interdis de regarder !
   
   
   
Gymnase.
Tu venais de finir un entraînement de sport et tu étais crevée. Le prof t'avais particulièrement pris en grippe et pour cela, il avait décidé de te faire sauter des haies. Tu détestais le sport, même si tu étais forte. Du coup, juste pour l'énerver, tu avais utilisé ta télépathie pour jeter les haies, les faire tomber ou passer au-dessus. Mission réussie, il t'avait exclue et t'avais dit d'aller voir ailleurs. Donc maintenant, tu étais toute transpirante et tu avais besoin d'une bonne douche. Direction les douches.
Elles n'étaient pas très loin donc tu ne te pressas pas pour y aller, mais tu voulais quand même prendre ta douche avant que tout le cours de sport rapplique.

Douches communes.
Les douches communes étaient réparties en deux salles, séparées par un demi mur assez haut pour que les filles ne puissent pas voir les garçons et inversement. Pour aller d'une salle à l'autre, il fallait passer par les vestiaires, une salle commune par laquelle passaient tous les élèves, puis repasser dans le vestiaire de l'autre sexe. A ton avis, il n'y avait donc aucun moyen de trouver un garçon dans ta douche, à moins qu'il le soit volontairement ou juste stupide.
Tu posas tes affaires dans le petit panier à ton nom, rangea soigneusement tes chaussures sous le banc, enleva tes sous-vêtements et t'enroula dans une fine serviette blanche. Parfait. Tu sortis des vestiaires et posa un pied sur le carrelage froid des douches des filles. Comme on était en milieu d'après-midi, il n'y avait encore personne, seulement toi et le bruit des pommes qui fuyaient. Tu aimais le silence, c'était du repos après les bruits de l'académie. Trop de brouhaha, les filles qui bavardent, les garçons qui crient et se vantent toute la journée. Bien. Tu allumas la douche, attendit qu'elle chauffe un peu et déposa sa serviette sur un porte serviette en face de toi. De plus, tu n'aimais pas te mettre nu devant tout le monde et là, comme tu étais seule, tu pus enfin l'enlever sans complexe.
Tu passas un bras sous l'eau chaude, une jambe et bientôt, ce fut tout ton corps à la peau pâle qui était aspergé d'un liquide chaud et revigorant. Tu fermas les yeux et te laissa aller. C'était un des rares moments ou tu te sentais bien. Tu fis voler le shampoing jusqu'à toi et commença à te savonner. Tu te rinças et, au moment de te sécher, tu entendis des bruits de pas. Par réflexe, tu cachas ta poitrine d'un bras et tes parties intimes de l'autres, les jambes croisées. Oui tu étais un peu complexée, ça se voyait tant que ça ?

- Q-qui est là ? demandas-tu d'une voix mal assurée, pensant sans doute trouver une fille seule venant également prendre sa douche avant tout le monde.

Il n'y avait aucune raison d'avoir peur, ce n'est pas comme si c'était un garçon qui se promenait.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 15 Oct - 16:53
ft.
NOM Prénom
« Je t'interdis de regarder! »
ft. Kaede
Iolas avait beau porter des gants durant toute la dissection, une odeur de sang et de fer imprégnait ses vêtements.  Ce n’était pas la première fois que leur professeur de biologie leur faisait disséquer quelque choses, mais cette fois-là avait été particulièrement sanglante. Il leur avait présenté à chacun  un cœur de boeuf et ça avait absolument fasciné Iolas. Il avait déjà vu un cœur auparavant, grâce à son don, mais jamais d’aussi prêt, sans vie. Bizarrement, le voir mort, complètement immobile, lui fit froid dans le dos. Cette sensation bizarre passée, il s’employa à son travail à l’aide de son bistouri. Il eut rapidement terminé et son prof lui accorda la permission de partir plus tôt, étant donné que la fin du cours était proche.

Comme il l’avait deviné, même sans ses gants et son sarrau blanc, des relents poisseux lui collait à la peau. Il grogna dans sa barbe puis regarda sa montre. Il avait encore un peu de temps, juste assez pour sauter sous la douche. Il passa à sa chambre pour emmener shampooing, savon et serviette, puis se rendit aux douches communes. Une fois dans le vestiaire, il constata qu’il était seul, mais il entendit l’eau coulé du côté de la douche des filles. Iolas se dévêtit rapidement et noua sa serviette orange autour de ses hanches, direction les douches.

Immédiatement une odeur de moisi lui empli les narines et il fronça le nez avec dégout. Pourquoi est-ce que nos douches sont toujours aussi crasses? Se demanda-t-il en posant ses affaires. Il ne savait pas si du côté des filles s’étaient mieux, mais il ne sera pas étonné de voir que c’est le cas. Mais bon, il n’avait pas le choix. Iolas tendit la main vers le premier robinet pour allumer la douche, résigné. Pourtant, rien ne se produisit. Agacé, il essaya à nouveau.

Rien.

Il refit la même tentative avec tous les autres robinets, mais aucunes des douches ne fonctionnaient. Iolas poussa un juron. Ce n’était vraiment pas le moment d’avoir une panne d’eau! Il puait le sang de bœuf et il avait autre chose à faire que de poireauté ici, à attendre que les douches daignent bien s’allumer. Les journées de cours étaient toujours chargées et ce problème de douches lui faisait perdre son temps.

Pourtant, du côté des filles, les douches fonctionnaient parfaitement. Iolas avait bien une solution en tête, mais ça risquait de ne pas plaire à la fille de l’autre côté du mur. Mais il ne voyait pas d’autre choix : soit il repartait et continuait à sentir mauvais durant toute la journée, soit il prenait sa douche du côté des filles. Iolas repris son shampooing d’une main et son savon de l’autre, et s’approcha de l’autre côté du mur.

- Q-qui est là ?

Pour se faire entendre, Iolas râcla bruyamment sa gorge.

-Un gars.

Ce n’était pas la meilleure introduction du monde, mais maintenant elle savait qu’il n’avait techniquement rien à faire ici. Il s’avança prudemment.

-Euh, y’a pas de façon subtile de dire ça, mais il faut que je prenne ma douche de ton côté. Du côté des gars, je ne sais pas pourquoi, aucune des douches ne fonctionnent. Et j’en pas le temps d’attendre. Promis, je vais aller tout au fond, je te regarderais pas, dit-il…en la regardant.

En fait, depuis le moment où il s’était avancé, Iolas avait activé son don. La fille qu’il regardait, pour lui, n’était qu’un squelette. Il n’avait même pas eu le temps de voir à quoi elle ressemblait, mais tous les squelettes se ressemblent. C’était déjà beaucoup moins gênant, en tout cas pour lui.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 17 Oct - 20:11

Je t'interdis de regarder !
   
   
   
Tu entendis un râclement de gorge et ça te fit sursauter. Une fille ferait-elle ça ? Quel manque de classe.

-Un gars.

Tu écarquillas les yeux et te collas au mur encore plus que tu ne l'étais déjà. Tu bafouillas maladroitement et stupidement :

- Euh un gars ? Un vrai ? Avec des parties masculines et tout ?

Sérieusement, un garçon ne possède pas d'ailes ni de cornes enfin. Stupide. Tu te reprit un peu, il venait peut-être simplement demander un service, ça arrivait à tout le monde, et il allait repartir gentiment dans sa douche après avoir prit un savon un gant ou autre connerie.

-Euh, y’a pas de façon subtile de dire ça, mais il faut que je prenne ma douche de ton côté. Du côté des gars, je ne sais pas pourquoi, aucune des douches ne fonctionnent. Et j’en pas le temps d’attendre. Promis, je vais aller tout au fond, je te regarderais pas.

- W-WHAT ! parce que tu veux rentrer en plus !

C'était sorti un peu tout seul, tu avais vraiment cru mal entendre au début. Il voulait carrément s'incruster dans les douches des filles ? Tu le vis poser le pied dans la salle de douche et le premier réflexe que tu eus (probablement comme lui) fut d'activer ton don et le garçon se retrouva collé face contre le carrelage des murs. Heureusement, la serviette qu'il portait fut aussi collée à lui, ce qu'il fait qu'il ne se retrouva pas nu devant toi, la demoiselle qui l'aurait lynché sinon. Puis quand tu réalisas que ta réaction avait été un peu excessive, tu relâchas son pouvoir et le laissa reprendre ses esprits. Tu en profitas pour récupérer ta serviette posée sur le banc et t'enrouler dedans comme un saucisson. Une fois sûre qu'elle était bien attachée, tu pointas le fond des douches, essayant de ne pas baisser ton regard. Petite perverse va. C'est déstabilisant de se retrouver face à un homme à moitié nu, c'est la première fois que j'en vois un gémis-tu intérieurement. Mais tu essayais de garder un visage impassible et le plus froid possible.

- Je t'autorise à y entrer, mais tout au fond. Tu ne me regardes pas. Et tu pars avant que les autres filles n'arrivent, ce qui te donne un gros quart-d'heure. Compris ?

Tu retins un soupir de découragement, pourquoi est-ce que ça fallait que ça arrive à toi sérieusement ? Tu observas le garçon. Il paraissait plus vieux que toi, il était blond et plutôt pas mal, mais tu t'en fichais. C'était un pervers, voilà tout. On avait pas idée de squatter les douches des filles non mais. Sa douche marchait pas ? Peu importe, ça se fait pas, il avait qu'à utiliser un lavabo, comme les autres. Ou ne pas se laver, même si tu savais que ça aurait des répercussions sur sa vie sociale malheureusement. Tu le regardes de nouveau d'un air blazé, cet air que tu as si souvent, puis entreprends de finir de te laver avant que quelqu'un entre à nouveau. C'est casse-pieds un mec décidément. Tu commenças à te rincer (parce que tu étais pleine de savon) en ignorant le garçon, espérant qu'il ne t'arrive pas plus de poisse que là. Genre une groupe de fille qui entre. Ou un effondrement. Un paparazzi. N'importe quoi. Tu sifflotes en te passant la tête sous l'eau chaude, comme tu le fais d'habitude. Tu es presque autant détendu, reste juste le parasite à côté. Dommage.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 19 Oct - 17:17
ft.
NOM Prénom
« Je t'interdis de regarder! »
ft. Kaede


- W-WHAT ! parce que tu veux rentrer en plus !

Ben oui, il venait juste de demander! Elle n’avait qu’à le laisser rentrer, voilà tout, Iolas ne voyait pas là où était le problème. Il avait le même corps que tous les autres hommes, il y en avait pas de quoi en faire un plat. Alors qu’il s’apprêtait à avancer un peu plus dans les douches, une force invisible le poussa contre le mur. Ses deux bouteilles de savon lui glissèrent des mains et il encaissa le coup avec un cri étouffé de surprise.

-Lлупости!

Iolas avait beau gesticuler pour tenter de sortir de ce piège, avec ses mais qui étaient occupé à maintenir sa serviette en place, il n’allait nulle part. Ce devait être la fille dans les douches qui l’empêchait de bouger. Elle devait avoir un don de télékinésie ou d’immobilisation. Et elle osait l’utiliser sur lui! Il n’avait rien fait nom de dieu! D’autant plus qu’avec le coup qu’il s’était pris au visage, son nez commençait à le faire souffrir. La garce!

Enfin la force invisible qui le retenait disparu. Iolas se senti de nouveau libre de ses mouvements et il porta la main à son nez. Son pouvoir était toujours actif, mais cette fois il fit bien attention pour garder les yeux à terre lorsqu’il récupéra rapidement ses bouteilles de savon. Il n’avait pas envie de se faire plaquer contre le mur une autre fois, alors il ne regarda pas la fille.

- Je t'autorise à y entrer, mais tout au fond. Tu ne me regardes pas. Et tu pars avant que les autres filles n'arrivent, ce qui te donne un gros quart-d'heure. Compris ?

Il aurait voulu lui jeter un regard noir, mais son regard était cloué au sol. Le jeune homme ne répondit pas et fila jusqu’au fond des douches. Il ne s’était pas attendu qu’une aussi grande force ne vienne de cette fille petit-format. Tant pis pour lui, maintenant son nez lui faisait mal. Il alluma la dernière pomme de douche, et n’ayant pas de temps à perdre, jeta sa serviette dans un coin et reçu un jet d’eau froide. Hors de question de trainer alors qu’il y avait cette fille-là à côté. Du moment qu’il ressortait d’ici en sentant bon.

Iolas s’était placé dos à elle, mais par précaution, son pouvoir était toujours activé. Il voyait les os et les veines de ses mains au travers du shampooing, qui était invisible à ses yeux. Il sentait la viscosité et l’épaisseur du shampooing, mais s’était comme s’il n’avait rien sur les mains. Un peu comme l’eau de la douche, il la sentait mais ne la voyait pas. Iolas avait l’impression étrange d’être aveugle, mais super-voyant en même temps, mais il s’y était habitué. Le jeune homme rinça ses cheveux pâles et sous son nez il senti un autre liquide visqueux. Iolas cru d’abord à du savon, mais ça lui semblait plus liquide et chaud. Cette fille lui avait peut-être pété le nez… Incertain, il passa la main sous son nez et cette fois, il ne se gêna pas pour dire à la jeune femme ce qu’il pensait.

-Je crois que je saigne du nez maintenant. Génial! Merci beaucoup. Alors que j’étais venu pour enlever l’odeur de sang qui me collait dessus, c’est le comble! Dit-il, puis il expliqua. Pas le sang de quelqu’un, le sang de..d’un truc qu’on disséquait dans ma classe.

Iolas préférait éviter de mentionner que le sang d’un cœur de bœuf il avait juté dessus. C’était peu ragoutant et il ne savait pas comment la fille à côté de lui allait réagir. Elle était peut-être une végétarienne…

-En tout cas, c’est pour ça que je devais me laver. J’ai parfois du mal à voir le sang. C’est mon pouvoir qui fait ça. Je vois au travers des gens. Comme tout à l’heure, quand je te regardais…je n’ai rien vu. Enfin, j’ai vu tes os, mais c’est tout. Je ne sais même pas à quoi tu ressembles pour être honnête!

Il ne savait pas si elle avait des cheveux, et si elle en avait, il ne savait pas de quel couleur ils étaient. Ni ses yeux, ni sa peau. En activant son don, il voyait le monde d’une couleur terne. Vert de gris on pourrait dire. Iolas était capable de voir beaucoup de chose que les autres ne pouvaient pas voir, mais certaines choses disparaissaient de sa vision. Quand il n’utilisait pas son pouvoir, tout revenait à la normale. Mais pour l’instant, il ne pouvait pas distinguer si sa main était couverte de sang ou de shampooing.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 21 Oct - 11:14

Je t'interdis de regarder !
   
   
   

-Je crois que je saigne du nez maintenant. Génial! Merci beaucoup. Alors que j’étais venu pour enlever l’odeur de sang qui me collait dessus, c’est le comble! Dit-il, puis il expliqua. Pas le sang de quelqu’un, le sang de..d’un truc qu’on disséquait dans ma classe.

Tu tournas la tête vers lui, le regrettant aussitôt. BEN OUI ! Il se douche à poil, forcément. No pudique no cryyyy. Tu repris donc une jolie couleur rouge crevette et lui smasha un savon dans sa direction, énervée :

- ON SE FOUT PAS A POIL DEVANT UNE DEMOISELLE SALE PERVERS !

Ah en plus tu lui avais pété le nez ? Fallait pas exagérer non plus... Tu serras ta serviette contre toi, retins de baisser ton regard et tu alla voir l'état du nez en question. Ah oui certes il y avait un peu de sang, mais c'était pas bien méchant. Peut-être un simple vaisseau sanguin qui a pété à l'intérieur, t'en savais rien tu n'étais pas médecin.

- Non ça n'a pas l'air grave en tout cas. Tu ne va pas mourir.

On sentait une pointe d'agacement dans ta voix, est-ce par ce que tu n'aimais les hommes ? En tout cas, tu captas que tu étais quand même vachement proche d'un homme nu, et eus une réaction encore exagérée. Tu lui balança à la figure sa serviette qu'il avait enlevé en tournant les yeux, revenant à ta douche.

- M-mets au moins ça, c'est perturbant... Et essuie le sang avec aussi, ça se lave quand même.


Oui tu avais beau être relativement insensible, si on te mettait un bel homme relativement bien foutu et à moitié nu voir complètement, tu n'allais pas rester de marbre. Même si c'est un pervers.

- En tout cas, c’est pour ça que je devais me laver. J’ai parfois du mal à voir le sang. C’est mon pouvoir qui fait ça. Je vois au travers des gens. Comme tout à l’heure, quand je te regardais…je n’ai rien vu. Enfin, j’ai vu tes os, mais c’est tout. Je ne sais même pas à quoi tu ressembles pour être honnête!


Tu réfléchissais. Ah donc c'était pour ça qu'il n'avait pas vraiment été gêné par le fait d'être face à une fille nue ? Un squelette qui se douche... Tu imaginas la scène et ça te fit un peu rire, c'était assez comique comme situation si on y pensait. Dans les douches des filles, un squelette féminin et un homme à poil avec le nez cassé. Original oui. Puis tu repris tes esprits et regarda ton compagnon de douche. Donc il ne t'avait vraiment pas vu ? Tu rougis mais lui jette un regard tueur :

- C-c'est bon, tu peux stopper ton pouvoir, je suis en serviette... C'est déroutant de savoir que tu peux voir mes os, tu peux arrêter ça ?

Tu continuas de rincer tes cheveux puis tu les essoras. Tu refis le même manège plusieurs fois, tu ne supportais pas d'être un petit peu sale. Puis tu lui jeta un regard en coin et reposa le shampoing que tu tenais dans tes mains.

- Je m'appelle Kaede, je suis en Création. Et tu es, Monsieur le Pervers ?
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» Tziwen Iolas
» Que regarder pour Halloween ? [Ciné/Evènement]
» Où regarder l'anime de Pandora hearts?
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: