Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Aoû - 17:04




Ma  fiche de liens !

Présentation du personnage • Kyoko est une jeune fille assez excité, la jeune adolescente ne tient pas en place, elle a tout le temps besoin de bouger . Étant d’un naturel assez joyeux cette dernière ne cache pas ses émotions quand elle est contente elle sourit et quand elle est triste elle pleure. Ne supportant pas quand lui tient tête cette dernière aime avoir le dernier mot et quand ce n’est pas elle cas la plupart du temps elle se met à bouder. Physiquement celle-ci paraît frêle et sans défense mais en fait c’est tout le contraire, elle n’hésite pas à utiliser la force quand elle a en a besoin. Aussi jalouse que possessif Kyoko n’aime pas voir des gens tourné autour de ce qui lui appartient, complexer par sa petite taille la jeune fille n’hésite pas à sauter au cou de la personne qui la taquine avec ça . Cette dernière possède un appétit assez hors norme, elle est capable de manger pour cinq ou six personnes son plus grand défaut est sans doute la gourmandise.  


Née une après-midi de printemps la jeune fille sera la dernière enfant de ce couple , tout comme elle son grand frère possédé un don . Mais contrairement à elle , lui il arrivait à le contrôler , il pouvait même passer inaperçue auprès des humains normaux . Etant issue d'un famille assez riche et aussi à cause de son don la jeune fille n'allait pas à l'école . Ses parents avaient surement peur que cette dernière déclenche une catastrophe sans vraiment le vouloir . De ce fait un professeur venait lui apprendre ce qu'elle devait apprendre , les cours ne la passionnaient pas trop faut dire que rester pendant plusieurs heures assit sur une chaise à écouter quelqu'un qu'on n'apprécie pas plus que ça n'est pas très intéressant . Kyoko était très proche de son grand frère , quelque fois ce dernier l'aider à contrôler son don , bien sûr à chaque fois ce fut un échec . À chaque fois que quelque chose la contrarie elle ne pouvait pas s'empêcher de réduire en poussière ce qu'elle avait dans les mains . Si bien qu'a la fin ça commencer à agacer ses parents , et ses derniers commençaient à accorder de moins en moins d'importance à la jeune fille . À l'âge de huit ans cette dernière apprit à se servir d'un katana , c'est son frère qui lui apprend pendant plusieurs années et à la grande surprise de ce dernier , Kyoko arrive très bien à canaliser sa force quand elle a un katana dans les mains . Quand cette dernière à un sabre dans les mains , elle se concentre tellement sur ce qu'elle a entre les mains et son adversaire qu'elle en oublie totalement l'existence de son don . Alors qu'elle n'avait que douze ans son grand frère étant majeur décide de partir de la maison familiale laissant Kyoko se débrouiller toute seule . Le départ de son frère à beaucoup affecté la petite fille si bien qu'elle restât plusieurs jours assit devant la porte à attendre le retour de son frère adoré . Maintenant si on lui parle de son frère cette dernière va juste vous répondre "De qui ? Je suis désolé mais vous devez vous tromper de personne je n'ai pas de frère" . À l'âge de 17 ans les parents de Kyoko décident de l'envoyer dans une académie où elle pourra enfin contrôler son don .


Sois pas timide !
Liens pratiques

Ma présentation www
Ma fiche technique www
Mes sujets www






Who I Am


Kyoko Senri une élève de la classe miroir
MPProfil

© Halloween


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Aoû - 17:15



Résumé du RP •En cours
Friend


Evain Crow Elève de la classe Ombre
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Indifferent


SABAKU NO Gaara Genin de Suna
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Special


MOMOCHI Zabuza Déserteur de Kiri
MPProfil


Présentation du personnage • Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia.

Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum. Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Quod cum ita sit, paucae domus studiorum seriis cultibus antea celebratae nunc ludibriis ignaviae torpentis exundant, vocali sonu, perflabili tinnitu fidium resultantes. denique pro philosopho cantor et in locum oratoris doctor artium ludicrarum accitur et bybliothecis sepulcrorum ritu in perpetuum clausis organa fabricantur hydraulica, et lyrae ad speciem carpentorum ingentes tibiaeque et histrionici gestus instrumenta non levia. Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
Foe


Deidara Akatsuki
MPProfil


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep - 19:20
Si tu veux un lien avec moi c'est avec plaisir !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Sep - 19:21
D'accord pas de problèmes une idée de lien ? O:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 2 Sep - 13:27
Un truc positif!
Lux est adorable, du coup je vois mal comment ça pourrait créer un lien négatif :D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 5 Sep - 14:43
D'accord si tu veux je te propose de faire un rp est en foction de comment va finir le rp je te rajouterai dans ma fiche de lien x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: