Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Let's go Disco ! Pas d'alcool aux mineurs ! [LIBRE]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 15 Sep - 13:11
HRP:
 


Hey do you want beer ?
« LIBRE »
Il est 19 heures, et nous sommes un samedi. Jour de sortie, comme tous les samedis, je sors le soir avec ma guitare et mon matériel, direction la discothèque, on va faire la fête. Des amis à moi m'ont appelé pour que je vienne jouer un peu dans la salle, faire le show et chauffer les esprits avant de balancer le vrai son et perdre la moitié de la salle dans l'alcool et la pseudo drogue de bac à sable, qui traîne en ce moment à Paris. Chouette, on va tous être défoncés youhou.
Quand j'arrive à la porte de la discothèque, la première chose que j'entends c'est le son que l'on accorde. Certes j'ai mon casque mais il n'y a pas de musique dedans. Je contrôle le son, on le rappelle, je peux donc l'arrêter quand je veux. Je regarde le bâtiment : assez peu coloré, en béton, une grande baie vitrée qui donne sur l'ensemble de la salle. Bon rien de bien original. J'entre, rencontre le personnel et mes amis qui sont venus avec leur propre instrument. Piano, basse, batterie et ta guitare électrique, tout y est.
On ne passe pas longtemps à tout installer et à 20h30, tout est enfin prêt. Les clients habituels sont déjà dans la discothèque, en train de boire un verre, discuter entre potes ou de vous regardez. Puis le silence se fait, et je sais que c'est à nous de jouer. Je m''empare du micro :

- Bonsoir tout le monde, je m'appelle Alex et je suis le guitariste-chanteur. J'espère que ce qu'on va jouer va vous plaire, et que vous allez vous éclater. Pour vous ce soir, le groupe Midnight se forme seulement pour la soirée ! Profitez bien !

Ma voix a captivé tout le monde, et chaque regard se tourne vers nous. Je ressors bien en rouge, dans la lumière des spots blancs et jaune. Je sais même qu'il y en a qui sont venus spécialement pour nous, car je suis moi-même un peu connu. Oui, mon rêve de devenir idole commence et petit à petit, ma carrière s'envole. Je ferme les yeux, et les premières notes de notre chanson affluent. "The Thing" est une chanson pour les Indésirables, qui ne sont presque pas considérés, voir pas du tout. Mais évidement, seuls eux peuvent la comprendre, les Normaux ne pensent qu'au premier degré. Je n'ai rien contre eux, si je les hais, comment pourrais-je me faire connaître dans le monde de la musique ?
Je commence enfin à chanter :

"There is a story, which tell that the thing doesn't exist..."

Je vous l'accorde c'est une chanson calme. Mais il faut commencer par quelque chose de doux, histoire que tout le monde accroche. La chanson se poursuit, lentement, et le public nous écoute sans bouger. J'aime tellement chanter et jouer, je pourrais faire ça toute ma vie. Après cette musique, on enchaîne sur du bon rock et des musiques célèbres et tout le monde se met à bouger. Ce n'est évidement pas l'électro qu'ils vont mettre ensuite mais ça bouger bien le public. Tant mieux.
Après une heure de concert, nous sommes en sueur et je dégouline de transpi, mais j'ai le sourire aux lèvres. Vivement la prochaine fois. Je dis au revoir à mes camarades et après une bonne douche dans les locaux de la discothèque, je reviens propre et changé dans la salle. La musique a déjà changée et on a déjà perdu tout le people. Eh ben c'était du rapide. Quelques personnes me félicitent, je les remercie et vais m'asseoir sur une banquette confortable, pas loin du bar que je lorgne avec plaisir. Je suis mineur mais on peut dit souvent que je ne fais pas mon âge. Mon anniversaire est dans un mois, est-ce que je me permets de tricher un peu ? J'ai bien envie de faire pèter la boisson après un show pareil.
Je me lève et apparaît au bar. Le barman me sourit en essuyant un verre, puis m'inspecte d'un air rapide.

- Qu'est-ce que ce sera jeune homme ?

- Un mojito pour commencer s'il vous plait. Avec beaucoup de citron si possible.

J'avais évidement l'argent. Je venais d'être payé. On allait vite voir si je gagnais ou non. Le barman m'inspecte encore une fois mais il doit se dire qu'on ne fait pas un show en étant mineur, alors il me sert finalement un grand mojito, bien frais avec pleeeiiins de citron. Ca y est je suis au paradis. Je lui fais un grand sourire, lui paye le verre et vais m'affaler comme une larve sur mon banc. Mon verre à la main, je regarde les gens danser. Oui ça serait drôle de croiser des gens de l'Académie ici. Un peu dangereux d'avoir autant d'Indésirables au même endroit mais drôle haha. J'allais peut-être croiser des gens que l'on ne pensait pas voir ici ? Ca serait drôle de croiser Kyoko Senri ou un des nouveaux. Y en a pleins qui n'ont pas une tête à boire. M'enfin bon, au pire j'irais m'amuser tout seul na.
Je sirote mon mojito quand je crois reconnaître quelqu'un. Eh cette personne n'est pas à l'académie ? Je bondis de mon siège et cours après. Je l'attrape par la manche :

- Excuse-moi, tu t'appelles comment ?
great thief #14
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 15 Sep - 21:02

Let's go Disco ! Pas d'alcool aux mineurs !





LIBRE
Enfin le week-end ! ça ne faisais pas deux semaines que la rentrée avait eu lieu mais Shu en avait déjà marre. Habituellement, une semaine suffisait pour mettre en place un embryon de trafic. Mais là avec tous les cours il n'a pas eu le temps. Mais maintenant que nous sommes samedi autant en profiter ! Shu se leva de bonne heure pour aller placer quelques objectifs à certains endroits stratégique du lycée avant que les premiers étudiants ne se réveillent. Cependant il pouvait prendre son temps. Les gens devaient encore dormir à cette heure là.

Une fois ces méfaits accomplis, Shu alla prendre de quoi tenir la matinée puis sortit du lycée direction les quartiers encore en état de Paris.
Shu aimait bien traîner du côté du quartier Saint-Michel. Il y avait toujours de bonne occasion de prendre des photos intéressantes.

***

La journée passa rapidement. Shu se préparait à rentrer au lycée quand il passa devant une bâtisse qui sortait de l'ordinaire, enfin pour lui. Normal c'était une discothèque. Pas vraiment le genre d'endroit dans lequel Shu aime aller. Surtout vu la musique. Mais il se dit pourquoi pas. Nous sommes samedi. Un grand nombre de personne du lycée est dehors...Et si ils allaient faire la fête ici ? Huuuum y'a de quoi prendre des photos plus ou moins gênante non ? Shu se dit la même chose. Il sourit à l'idée de remplir un peu son stock de photo compromettante, bien vide depuis la rentrée. Son appareil à la main il entra.
Un groupe de personne était sur la scène. A priori cette endroit sert aussi de salle de concert. Shu n'a pas le temps de mieux observer la scène. Il y a déjà du monde dans la discothèque. Il chercha un endroit calme et s'y installa.
Quelque minutes plus tard une personne sur scène prit la parole.

"Bonsoir tout le monde, je m'appelle Alex et je suis le guitariste-chanteur. J'espère que ce qu'on va jouer va vous plaire, et que vous allez vous éclater. Pour vous ce soir, le groupe Midnight se forme seulement pour la soirée ! Profitez bien !"

Shu écouta le chanteur en se disant qu'il savait attirer l'attention...En même temps avec une couleur de cheveux pareil ce n'est pas difficile. Puis ils commencèrent à jouer. Etant un peu mélomane même si ce n'est pas son trip, Shu se dit qu'ils n'étaient pas mauvais. Certe jouer une musique calme au début d'un concert ce n'est pas la meilleure des idées mais ça change du schéma classique donc un bon point pour eux.
Puis le véritable concert commença. Ce fût le bon moment pour se mettre au travail. Shu invoqua Shukan discrètement puis l'envoya en hauteur histoire de saisir des clichés sans se faire repérer. Shu, lui, resta dans son abris pour éviter de se faire piétiner par les danseurs. Le concert dura une bonne heure durant laquelle il pu sans problème bien s'amuser. Une fois le concert fini le groupe quitta la scène et ils disparurent du champs de vision de Shu. Pas grave Il était concentré sur autre chose. Une fille complètement torchée
qui n'arrivait pas à aligner deux mots. Celle elle est dans le lycée. Aller hop ! Ce sera pour la case rumeur du journal du lycée. Shu ricana puis décida de se lever pour aller chercher à boire. Il commençait à faire soif avec cette chaleur dans la salle. Ils ne connaissent pas la clim ou quoi ?

Shu se dirigea donc vers le bar et prit un cocktail sans alcool. Faut savoir rester raisonnable. Surtout qui si il se saoul les photos ne vaudront rien. Il prit le chemin pour regagner sa place quand quelqu'un ou quelque chose agrippa une de t'es manches. Manquant de renverser ton verre tu te retourna

"Excuse-moi, tu t'appelles comment ?"


C'était le chanteur de tout à l'heure. Shu se demanda ce qui lui voulait ce n'est pas comme si il le connaissait. Et si c'est un othographe c'est nan ! Mais comme il n'est pas méchant, shu décida quand même de lui répondre. Mais fallait faire vite, il était dans le passage et il y avait un peu trop de monde à son goût.

"Je m'appelle Shu. Pourquoi ?

Alors qu'il tenait toujours ta manche tu lui demanda
Tu peux me lâcher ma manche s'te plait ?"

Puis Shu finis par te mettre à l'abris de la foule en lui demandant à ton tour son nom. C'est vrais quoi. Quand on demande le prénom de quelqu'un il faut se présenter aussi.


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 17 Sep - 19:50
Let's Go Disco !
Libre


Saaaaamediiiii c'est le paaaraadiiiiiiis.

Dragon était de bonne humeur et chantait dans leur tête pour couronner le tout. Jellal ne pouvait même pas se boucher les oreilles, ça n'aurait fait que résonner à l'intérieur. Il soupira et sortit de son lit. Oui c'est samedi, et bien que Dragon lui cassait les pieds, lui aussi était vachement heureux d'être en week end. Ouai super fatigant les cours et touuut. Non ils déconnaient, ils n'avaient absolument rien foutu et ce n'est pas depuis leur élection en tant que délégué de leur classe qu'ils s'étaient mis à bosser. Faut dire qu'ils étaient deux dans leur tête, il suffisait que l'un apprenne la moitié du cours et le deuxième l'autre et hop, nickel. Donc même s'ils étaient un bon gros bad boy, ils l'étaient avec intelligence et classe. Ouaip monsieur.

Du coup, ils se levèrent avec feignantise et Dragon baîlla un grand coup pendant que Jellal traînait son corps à la douche. Il en pour regarder l'heure : 14 heures ? Eh bah ils avaient bien dormis dis donc. Ils prirent donc leur bain tranquille posey et s'habillèrent de façon simple, décidant qu'aller faire un tour en ville. Là j'ai une question existantielle : quand Jellal fait ses trucs de garçon, genre tout seul sous sa couette, est-ce que Dragon le ressent aussi, tout comme leurs émotions ? Eh bien je laisse le mec en question vous répondre :

- Ta gueule pouffiasse retourne te torcher.

Donc c'est un oui, il le ressent. Sinon il se serait gentiment foutu de votre gueule et de celle de Jellal en précisant qu'il avait l'air d'un con quand il le faisait. Oui c'est glauque à deux je sais mais ils n'avaient qu'à pas partager leur corps. En tout cas, Dragon avait était soft cette fois. Bref donc une fois habillés, d'un t-shirt blanc, d'un jean noir et des baskets, Jellal et son compère de corps décidèrent d'aller faire un peu chier le monde. Tout d'abord, ils visitèrent un peu les quartiers chauds de la capitale. Ha ça faisait du bien un peu de bonne compagnie. Un peu cher mais bon. Ensuite ils décidèrent d'aller voir un film. Pratique de payer une place alors que vous êtes en fait deux. Un bon gros truc de bastion et d'horreur, tout dégoulinant de sang, tripes et autres conneries. Bordel ils peuvent pas regarder des films normaux, comme tout le monde ? Eh non. Ensuite, ils firent un peu les magasins et passèrent devant une discothèque assez classe. Jellal ricana et Dragon sut tout de suite à quoi il pensait.

- On va y faire un tour, quand ce sera ouvert ?

No prob bro ! S'exclama joyeusement Dragon dans leur lieu de réunion, soit leur tête. Il était 19h et le spectacle prévu commençait à 20h30 et à l'heure prévue, après plusieurs bastons et une bonne douche vous revoilà devant la boîte. Ils entrèrent et on leur demanda même pas s'ils étaient mineur, leur corps ayant un aspect de vingt au moins. Bon ils étaient majeur mais pas de beaucoup. Mais ils passaient sans problème et c'était perfect. Habillé d'une chemise blanche et du même jean noir, Jellal eut le geste du beau gosse stylé, c'et à dire entrer la veste noire sur l'épaule, la main dans les cheveux, regard en coin et sourire mystérieux. Oui il était peut-etre effrayant mais il attirait les gens par son comportement, même son physique car il avait tout de même un beau visage. Il balança sa veste sur le comptoir des objets à déposer. La jeune femme responsable le détailla de haut en bas et sourit :

- Bonne soirée Monsieur.

Ils étaient tellement qu'on les appellent monsieur. Oui ça sent tellement la classe. Ils se posèrent au bar, en commandant une vodka. Ils sirotèrent leur boisson et regardèrent le spectacle qui commençait. Ils l'avaient pas déjà vu ce mec la en rouge ? Un nouveau non à l'académie il leur semblait ?

- Bonsoir tout le monde, je m'appelle Alex et je suis le guitariste-chanteur. J'espère que ce qu'on va jouer va vous plaire, et que vous allez vous éclater. Pour vous ce soir, le groupe Midnight se forme seulement pour la soirée ! Profitez bien !

Alex... Ouai ptêtre bien. Bon au pire ça changeait pas leur vie. Évidement les gens avait une vie en dehors de Hight Storm. Mais ils ne savaient pas qu'il était dans un groupe ce mec. Jellal et Dragon l'écoutèrent jouer et furent assez surpris de son talent. Ils comprirent finalement pourquoi il était connu. Finalement le concert se termina et ils décidèrent de rester un peu. Ils virent bien la ptite idole se poser avec un verre puis aborder quelqu'un mais ils ne voulaient pas se mêler à eux. Ils préférèrent rester accoudé au bar en espérant tomber sur des bombasses. Ce qui ne tarda pas à arriver. Un beau jeune homme à la crinière blanche, à la chemise moulante et au regard mystérieux, ça attire toujours les gonzesses. Jellal jeta un regard au chanteur et décida que finalement des beautés pareilles, ça ne pouvaient pas attendre. Ils furent bientôt pris d'assaut. Et Jellal laissait quelques instants Dragon prendre le contrôle du corps, histoire de s'amuser aussi. Je pense que la plupart des filles se rappeleront de cet homme là. Désolé les gars, ricana Jellal en regardant les autres mecs de la soirée le fusiller des yeux.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 22 Oct - 3:37
Let's go Disco! × ft. Libre <3
Samedi soir. J’avais redouté ce moment. Depuis lundi je n’ai pas envie d’y aller. Depuis qu’elle me l’avait demandé. Alice m’avait demandé de l’accompagnée en discothèque. Sur le coup, je lui avais dit non. Je n’avais pas particulièrement envie que mes oreilles meurent à cause de la musique trop forte. Je n’avais pas envie non plus d’être entourée d’inconnus, de gens louches. En plus il ferait chaud. Je déteste la chaleur, le corps des gens plus normaux est très chaud, trop chaud. Et généralement, quand il y a trop de monde, j’ai peur de faire un malaise à cause de la température trop élevé. Je vais devoir faire attention ce soir.

Il faut quand même savoir comment je me suis rendue ici, assise sur un tabouret à attendre Alice. Tout ça avait commencé lundi. Alice est mon amie… enfin, une connaissance de longue date. Elle m’était arrivée en courant et très énervée. Elle n’a pas arrêté de me dire qu’on devait ABSOLUMENT mais vraiment ABSOLUMENT voir CE groupe qui allait jouer ce samedi à la discothèque. Parce qu’il était vraiment très excellent, parce qu’ils sont trop géniaux, trop beau, trop… trop. Et j’avais évidemment refusé. Pour tout ce que j’ai déjà mentionné, le pourquoi j’apprécie tellement les discothèques, en fait, pourquoi j’apprécie tous les endroits publics. Elle m’avait demandé bien évidemment pourquoi. Je lui avais tout simplement répondu que je voulais terminer l’une de mes toiles (parce que j’en ai plusieurs en cours). Elle s’était alors mise à rire, puis me traiter de menteuse.

Il ne fut pas long pour qu’elle n’arrête pas de me le demander et ce, jusqu’à ce que je me sente obligée d’accepter, sinon elle allait me faire la tête pendant des semaines. Et je suis sérieuse. J’ai finalement accepté. Même si je préférais de loin, rester chez moi. Et après Alice avait décidé qu’elle devait vraiment encore une fois ABSOLUMENT me trouver quelque chose à me mettre samedi soir parce qu’elle trouve mes vêtements… Trop… moche. Déprimant. Qui manque de classe. Oui, elle est très gentille des fois la demoiselle. Vendredi soir elle m’avait donc obligée à aller faire les boutiques. On en était ressorti avec deux robes, l’une turquoise, l’autre mauve et une paire de bottillons à talon haut.  C’était donc ça que j’avais mis pour l’évènement. La turquoise par contre. J’avais fini avec un chapeau noir comme mes bottes.

Quand il était venu le temps de partir, j’avais regardé mon téléphone et Alice m’avait laissé un message pour me dire que finalement on se rejoindrait directement à l’intérieur de la discothèque parce qu’elle avait pris du retard pour se préparer. Je n’arrivais pas à comprendre comment elle pouvait faire pour mettre autant de temps pour se préparer… j’avais tout juste pris une petite demie heure alors qu’elle ça faisait plus de deux heures qu’elle se préparait. Mais qu’est-ce qu’elle foutait après tout!? Enfin. J’étais partie. Comme ça, sans veste, sans manteau, je n’en avais pas de besoin. Il faisait encore chaud à 20 heures.

J’avais donc fini par arriver et entrer dans la discothèque, présentant ma carte d’identité pour montrer que je n’ai pas douze ans et me voilà assise à un tabouret au bar. La musique était en effet trop forte, je n’entendais pas grand-chose à par ça, en fait je n’entendais rien d’autre. Je vais devenir sourde c’est clair. Je regardai mon téléphone pour regarder l’heure. 20h25 et un SMS. C’était Alice. Je le sais, c’est la seule qui m’envoie des SMS… À part mes papas.

« Désolée princesse, je ne pourrais pas être là, je ne me sens pas bien du tout. Clouée au lit depuis ce matin. Amuse-toi sans moi. »

Voilà. Je la déteste. Me voilà toute seule dans une discothèque où je connaissais personne et voilà que son super groupe dont elle était totalement amoureuse. Je posai mon coude sur le bord et poussai un soupir.

- Eh, bordel… soufflai-je.

La soirée va être longue finalement.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 22 Oct - 14:47

Hey do you want beer ?
« LIBRE »


Par réflexe je lui ai courru après. Pourquoi ? J'en sais rien. Peut-être que ça fait simplement plaisir de voir quelqu'un de son Académie, et de ne pas être tout seul à siroter son mojito comme un goyo.

"Je m'appelle Shu. Pourquoi ?

Je passe une main gênée dans mes cheveux et tente de m'expliquer tant bien que mal :

- Je crois, t'avoir déjà vu avant... enfin je peux me tromper, mais tu ne serais pas à HS par hasard ?

HS. C'était le "code" pour dire Hight Storm. Certes c'était pas très recherché, mais les Normaux ne pensaient pas vraiment qu'on allait caser ce mot dans la conversation. Donc il avait été convenu que c'était les initiales. En tout cas, je suis sûr à 99 % d'avoir déjà vu ce gars. Un nouveau en même temps que moi je crois. Il regarde ma main et demande poliment :

Tu peux me lâcher ma manche s'te plait ?"

Je m'excuse avec un "pardon" mal à l'aise, je ne me rappelais déjà plus l'avoir attrapé. Je souris encore une fois d'un air gêné et le suit, car il part se mettre à l'écart pour avoir moins de bruit. C'est sûr qu'à ce moment de la soirée, les gens préfère plutôt danser et chanter jusqu'à perdre leurs tympans, pieds et gorge. Au moins, ils me feront pas chier en sortant ceux-là. Shu profite du son un peu moins fort pour me demander mon prénom.

- Alex ! (Je dois crier pour me faire entendre) Je suis le chanteur de Midnight ! Est-ce que c'était bien ? J'étais un peu nerveux de chanter devant ce style de public !

C'est vrai, je n'ai pas l'habitude de chanter dans une discothèque à vrai dire. Je choisis plutôt des scènes dans des salles de spectacles, ou des estrades dans les parcs ou les espaces en plein air. Je tourne mon verre dans mes mains, je ne sais pas trop quoi dire, il paraît assez froid pour un mec de cet âge là, en plus il paraît assez jeune...

- Tu es majeur ? Je demande ça car tu fais jeune quand même.

Un peu embêté de poser cette question, je tourne la tête et aperçois de nouveau quelqu'un de l'académie. Un Intelligence il me semble, un délégué même. Je crois qu'il fait beaucoup de remous au pensionnat. Mais je ne veux pas l'approcher, il fait un peu peur, et en plus il a l'air vachement mieux là haut à draguer toutes les bombasses du coin qu'à venir papoter avec nous dans une réunion tupperware.


great thief #14
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 29 Oct - 15:06

Let's go Disco ! Pas d'alcool aux mineurs !





LIBRE
T'a tilté une chose alors que tu attendait les réponses que tu voulait. Monsieur chanteur n'est pas entouré par une foule de fan. Et bien qu'il en profite parce que si il continu sur cette voie il pourra dire adieu aux fins de soirée tranquille à boire au bar. Et de son côté, comment se débrouillait Shukan ? Et bien il poursuivait son espionnage. Tel que tu le connais il devait être quelque part entre le carré VIP et les toilettes des filles. D'ici la fin de la soirée tu allait certainement avoir pas mal de tri à faire.

Le nouveau venu te tira de t'es pensées en répondant à ta première question juste avant de te lâcher le bras.

"Je crois, t'avoir déjà vu avant... enfin je peux me tromper, mais tu ne serais pas à HS par hasard ?"

HS ? Non tu n'est pas hors service, enfin aux dernières nouvelles, avec tous ce bruit il te faut un moment avant de tilter ce qu'il voulait dire. Le bahut. H.S, Hight Storm, les initiales du lycée. A utiliser quand t'es parmi les normaux pour pas qu'on sache que tu est là bas. Faudrait trouver autre chose d'ailleurs parce que tu trouve que c'est encore trop flagrant à ton goût. Genre.....la Pension ? Ouais ça c'est bien. Personne ne pourra savoir comme ça. Faudra en parler un jour tiens.

"Oui j'suis arrivé il y a deux semaines là bas. On a p'être du se croiser....sans doute."

Il fini par te suivre jusqu'à ta place et se présenta durant le même temps.

"Alex !"

Il était obligé de limite crier pour parvenir à se faire entendre. Déjà que le chant abîme la voix, il risque de finir aphone demain celui là.

"Je suis le chanteur de Midnight ! Est-ce que c'était bien ? J'étais un peu nerveux de chanter devant ce style de public !"

Ho il demande un avis. Tu avait d'ailleurs quelques conseilles à lui donner Certe tu n'est pas musiciens mais en générale t'es conseilles se révèle souvent utile. Surtout qu'un plan est en train de germer dans ta tête. Les concerts rassemblent plein de monde. Qui dit monde, dit fête. Qui dit fête, dit fille. Et qui dit fille, dit photos plus ou moins compromettante. Tu pourrai en faire un client d'ailleurs. Enfin déjà faut le connaitre un peu mieux. Ensuite tu avisera.

"C'était pas mal. Au moins vous arrivez à intéresser les gens même si ce n'est pas leur style. C'est pas donner à tout le monde. Mais si tu veut un conseil ne commence pas par un truc calme dès le début. Ou sinon fait de façon progressive. Calme au début, puis vers le milieu ça commence à accélérer puis vers la fin de la chanson tu donne le ton du concert. En générale les chansons calme c'est plus vers le milieu du concert ou à la fin pour calmer la foule et la laisser respirer. Sinon ça peut partit en vrille.......enfin ce n'est que mon avis."

Voila que tu parle trop. Étrange ce n'est pas ton genre, t'es du genre passif habituellement, voir tu répond par des mono-syllabes. Mais pour arriver à faire ton trafic il va te falloir parler un peu plus que "oui" ou "non". Il t'écoute puis te pond une question assez hors sujet, cela te surprend mais tu ne le montre pas.

"Tu es majeur ? Je demande ça car tu fais jeune quand même."

Jeune ? t'a 16 ans, c'est l'âge du lycée donc ça va. Sans doute ta taille qui te donne cette aspect jeune. Ce n'est pas la première fois qu'on te pose cette question, en générale tu élude la question mais t'es dans une discothèque donc c'est un peu normal, c'est 18 ans l'âge légal.....normalement....mais t'a pu rentrer parce que.....nan les autres n'ont pas à savoir. Laissent les s'imaginer ceux qu'ils veulent.

"J'ai 16 ans et disons que je sais me  débrouiller pour rentrer où je veux. J'ai des entrés un peu partout."

Tu observe autour de toi, tu aperçoit plus loin un gars entouré de cruches vide mentalement tu rappelle ta créature, cette aimant à cervelle vide fait un parfait appât pour de nouvelles photos. Puis ton regard s'arrête sur une personne assise toute seule au bar. Tu montre la fille à ce Alex d'un mouvement de tête.

"A priori il y en a qui s'ennuient. T'a qu'à tester t'es débuts de stars....si tu vois ce que je veux dire ?"

Saleté va ! Je sais ce que tu a en tête et c'est mesquin comme méthode !


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Nov - 13:37
Let's Go Disco !
Libre



Jellal finit par reprendre le contrôle du corps après une heure ou deux pendant lesquelles Dragon avait fait honneur à sa réputation. C'est à dire vautré dans un sofa avec de nombreuses filles autour de lui et dans ses bras. Jellal avait beaucoup ricané de la soirée, et avait profité de la soirée peinarde dans leur tête pour explorer les scènes que Dragon ne voyait pas. C'est comme ça que ça marche à l'intérieur. Jellal à l'impression de regarder un film sur écran géant, alors il s'allonge sur le canapé et mate ce qui'l y a à mater un bol de pop corn à la main. Autant vous dire que Dragon rate beaucoup de choses. Pleins de situations bizarres, des alcooliques, des jeunes filles complètement bourrées sur la piste de danse, prête à faire un strip tease si on leur demande. Bref, que du bonheur.

Jellal venait de reprendre le corps si sexy et mystérieux que les femmes adoraient, et décida d'aller se poser au bar, discuter avec le barman.

- Désolé Mesdemoiselles, mais je dois aller faire quelque chose de très important.

Il y eut un "ohhhhhh" de désespoir et Jellal prit le chemin du bar un peu plus loin, pendant que Dragon ricanait dans le crâne. "Trop de popularité le bg bro ! Faudra refaire ça un d'ses quatre." Jellal acquiesce silencieusement, un sourire aux lèvres. C'est drôle de faire ça. La plupart des Indésirables n'aiment pas trop se faire remarquer, mais quand on a un physique avantageux ou un quelconque talent, les deux garçons pensaient qu'il valait mieux en profiter, et puis c'était moins suspicieux que de ne rien faire, et passer pour quelqu'un de suspect. Notre homme à la crinière blanche et noire se posa donc sur une chaise de bar et commanda une vodka. Il parla quelques dizaines de minutes avec le barman qui ressemblait à un transsexuel, surtout par rapport aux atouts et contraintes de tenir une boîte comme celle là. Jellal avait un grand sens de l'intérêt, et se liait d'amitié assez facilement en faisant croire que les gens l'intéressaient. Ce qui est évidemment faux, les deux ne se souciant que de leur personne. Mais bon, de temps en temps, ils trouvaient quand même un passe temps intéressant.

Et le passe temps en question, se trouvait juste à côté d'eux. "Mec, mate moi la gonzesse à côté !", s'écria Dragon. Jellal la détailla du coin de l'oeil. Cheveux courts blancs comme la neige, un visage boudeur et contrarié, une silhouette fine et féline... voilà quelqu'un qui attirait réellement leur attention. Elle était plutôt mignonne dans sa robe turquoise, bien qu'un peu jeune. Mais ça ne dérangeait pas du tout le jeune chasseur. La jeune fille en question jura, et Jellal se tourna vers elle, avec classe :

- Excusez-moi Mademoiselle, quelque chose ne va pas ? (Il posa sa main sur son torse : ) Je m'appelle Jellal, j'espère que je ne vous fais pas peur en vous accostant comme ça ?

Eh hop, un petit peu de victime. Dragon ricana encore, l'est expert maintenant le ptit Jellal.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 5 Nov - 2:02
Let's go Disco! × ft. Libre <3
Voilà. Ça continuait merveilleusement bien. Je venais de me faire accoster. Génial. Et moi qui voulais partir. C’était plutôt raté présentement. Que dirait mes pères en me voyant ici… À part me dire que je suis jolie. Je devrais leur envoyer une photo une fois que je serais de retour dans ma chambre. Ils seraient peut-être content de me voir enfin en robe, me voir toute féminine… Il y a bien longtemps que je n’avais pas mis de robe. Enfin. Revenons à cet homme. Il était fort intriguant, mais sans plus. Je veux dire… C’est un garçon, voilà. Et il est venu me parler parce que j’avais eu la brillante idée de lancer un juron. Bon. Je l’écoutai :

- Excusez-moi Mademoiselle, quelque chose ne va pas ? Je m'appelle Jellal, j'espère que je ne vous fais pas peur en vous accostant comme ça ?  

Sérieux. SÉRIEUX. Bon j’étais fichue. Aussi bien de… je ne sais pas. Partir. La musique était forte, mes oreilles renardes commençaient à avoir déjà un peu mal. Je ne savais pas trop comment je devais lui répondre. Il semblait vraiment trop faire… Il voulait trop faire bonne impression ce Jellal. Un monsieur qui se semblait trop. Je n’arrive pas à mettre le doigt sur le mot en question. Confiant. C’est une idée. Il avait aussi cette attitude qui semblait trop charmeuse. Sérieusement. Il n’avait pas mieux à faire ? Je veux dire qu’il y a une tonne d’autres personnes qui sont présentes. Pourquoi moi? Ok. Je suis toute seule, ce n’est pas la meilleure idée de restée toute seule dans une discothèque. Alors il est certain que des hommes viennent m’aborder. C’était quand même un peu effrayant, parce que… Bon je sais me défendre, inutile de dire le contraire.

- Ne vous en faites pas, monsieur Jellal, il m’en faut bien plus pour me faire peur. Moi c’est Mia.  

Je n’avais pas particulièrement envie d’expliquer pourquoi j’étais plutôt de mauvaise humeur. Elle me devrait tout simplement des explications. Et il lui en faudrait au moins une bonne. Je me répète. Je veux dire, je n’avais pas envie de dire à ce monsieur Jellal que mon amie m’avait tout simplement plantée pour cette soirée pour une quelconque raison. Je ne pourrais pas dire par contre si la raison qu’elle m’avait donnée était véridique. Sinon j’allais être encore plus contrariée. Je soupirai. Au moins avec tout ce bruit, il fort peu possible qu’il m’entende soupirer ainsi.

- Je suis contrariée parce que mon amie était supposée me rejoindre ici et finalement elle n’a pas pu venir.  

Voilà, c'était sorti. Je lui avais dit. On ne pourrait pas dire que je suis méchante là. Bien au contraire. Je suis très gentille pour une fois, ce doit être à cause de l'endroit.
code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 19 Nov - 15:00

Hey do you want beer ?
« LIBRE »


"Oui j'suis arrivé il y a deux semaines là bas. On a p'être du se croiser....sans doute."

Comme je le pensais, ce garçon vient bien de Hight Storm, et en plus, c'est un nouveau. Preuve que ma mémoire ne me joue pas encore des tours, merci beaucoup. Shu continua sur sa lancé, après que je lui ai demandé comment il avait trouvé notre show.

"C'était pas mal. Au moins vous arrivez à intéresser les gens même si ce n'est pas leur style. C'est pas donner à tout le monde. Mais si tu veut un conseil ne commence pas par un truc calme dès le début. Ou sinon fait de façon progressive. Calme au début, puis vers le milieu ça commence à accélérer puis vers la fin de la chanson tu donne le ton du concert. En générale les chansons calme c'est plus vers le milieu du concert ou à la fin pour calmer la foule et la laisser respirer. Sinon ça peut partit en vrille.......enfin ce n'est que mon avis."

J'écoute avec curiosité ses remarques. Je suis un peu vexé par le "pas mal", c'est moins que bien, mais c'est déjà mieux que nul. Je réfléchis sur le fait de chanter une chanson progressive. Oui ça pouvait être une bonne idée, enfin je n'avais même pas à la changer à la rigueur : tout mon groupe était des Indésirables, et si je change la musique grâce à mon altération, aucun humain ne le remarquera, ils ne savent pas qu'on joue en improvisation quasiment. Je fis signe au barman de m'apporter un verre et un serveur vient me le donner. Je l'avale d'un trait, j'ai tellement soif, il fait super chaud, tout le monde danse avec cette musique sauvage.

- Merci ! Tes conseils me seront précieux pour la suite, souris-je au garçon.

Quand je lui demande s'il est majeur, il a l'air surpris. Quoi, il a peur d'être grillé ou quoi ?

"J'ai 16 ans et disons que je sais me  débrouiller pour rentrer où je veux. J'ai des entrés un peu partout."

Je fronce les sourcils d'un air suspicieux.

- T'es dans la mafia ou quoi ? Tu corromps les gens avec des trucs louches ?

Ouai je sais c'est stupide comme question, mais je ne peux pas m'empêcher de me demander ça, en plus parce qu'il a une allure assez spéciale, même s'il vient de Hight Storm, il peut très bien avoir des activités, hum bizarre. Puis Shu me montre une personne assise au bar, une jeune fille qui de loin n'a l'air pas mal, et qui à l'air de se faire bien chier.

"A priori il y en a qui s'ennuient. T'a qu'à tester t'es débuts de stars....si tu vois ce que je veux dire ?"

Je pique un fard. KEUUUUWAAAA ? Il veut que j'aille accoster cette jeune fille ? Il est fada ? Oui je n'accoste pas les gens comme ça, surtout s'ils n'ont pas des têtes de fans.

- Eeeeh ? Pourquoi tu veux que je fasse ça ?

Son regard insistant me fait hésiter, je me lève et me dirige lentement vers elle et m'accoude au comptoir. MAMAN NAN JPEUX PAS ! J'ose même pas la regarder ! Elle va me prendre pour un fou là !

- Excusez-moi Mademoiselle, quelque chose ne va pas ? Je m'appelle Jellal, j'espère que je ne vous fais pas peur en vous accostant comme ça ?

Je regarde le nouvel arrivant, le playboy blanc et noir de tout à l'heure, que j'ai repéré du coin de l'oeil, genre le mec qui attire toutes les filles sans exception ! Je pleure intérieurement, Shu je te déteste ! A la rigueur, si elle était seule mais là, je ne rivalise même pas ! Le patron de bar me demande ce que je veux, à rester là à rien dire. Je bégaye un "euuuh je euh un verre d'eau s'il vous plait", et je barre le plus vite à ma place. Je frappe ma paume comme la table et regarde Shu qui ricane :

- Ca va pas de me faire faire ça ? Je n'y arrive pas ! Imagine elle m'envoit chier ? En plus ya un autre play boy qui lui parle, c'est mort pour que j'y aille !

great thief #14
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 19 Nov - 17:49

Let's go Disco ! Pas d'alcool aux mineurs !





LIBRE

Il avait l'air d'avoir écouter mes conseils. Après est-ce qu'il allait les mettre en applications ? On verra. Je le sent un peu déçu cependant. Il s'attendait surement à plus de compliments. Désolé mec mais c'est vraiment mon style de musique puis bon c'est pas si je vous connaissait depuis longtemps. Faudra attendre encore un peu voir jusqu'où vous allez pour me faire un véritable avis. Si je continu de vous suivre, entendons-nous bien.

"Merci ! Tes conseils me seront précieux pour la suite."

Me répondit-il en souriant. Je souris à mon tour. C'est pas tout les jours que je donne des conseils aux gens. Il commanda un autre verre au barman qu'il descendit d'un coup.

"Et beh... sacre descente que tu a là."

Je n'avais même pas fini mon verre moi. Préfère siroter que d'avaler mon verre et devoir en recommander un autre parce que j'ai encore soif.
Une fois sont verre vidé il me dit quelque chose qui me fis rire.

"T'es dans la mafia ou quoi ? Tu corromps les gens avec des trucs louches ?"
"Hahahaha t'es un pti marrant toi. J'ai vraiment une tête de mafieux ? Non. Disons que je suis pourvoyeur d'informations. Et certaines personnes n'aiment pas vraiment que leur secret soient révélé au grand jour. C'est tout ce que t'a besoin de savoir."

Moins il en sait, mieux ça vaut. Et de toute façon, si il devient un client, il en apprendra forcement d'avantage. Mais pas avant.

Alors que je lui montre la fille plutôt mignonne au niveau du bar, je le voit devenir rouge. Et ben qu'est-ce qui y'a ? On fait sa star sur scène mais une fois les pieds sur terre on devient incapable de parler à quelqu'un ? Intéressant ça. Je note. Pourquoi tu ferait ça ? Pour te divertir voyons.
Je le voit se lever et aller la voir. Ah Bah il fait preuve d'un peu de courage. C'est bien.
Eeeeet non. Il reste fixe, chope un verre d'eau et revient tout penaud à notre table. Il trouve cependant assez de courage pour abattre sa main sur la table.

"Ca va pas de me faire faire ça ? Je n'y arrive pas ! Imagine elle m'envoit chier ? En plus y'a un autre play boy qui lui parle, c'est mort pour que j'y aille !"

Je le regarde tranquillement en train de finir mon verre. Je pose mon verre sur la table avant de lui répondre.

"Ha y'a un risque qu'elle t'envois bouler mais l'aut playboy, comme tu dit, aussi risque de se faire larguer. Faut savoir prendre des risques de temps en temps. Mais bon si tu peut pas c'est pas grave. C'était pour lui éviter ce genre de boulet que j't'es dit d'aller la voir."

Oui les mecs dans ce style là je les aiment pas. J'suis p'être pas sains d'esprit mais ce genre de gars c'est pire. D'ailleurs ça me donne des idées plutôt intéressante pour emmerder ce genre de gars....hin hin hin. Je vais bien rire.
Je m'excusa auprès d'Alex me leva direction le bar commanda un autre truc à boire et dans la foulée souhaita rapidement une bonne soirée au barman ainsi qu'à la miss et à son enquiquineur puis revint à ma table.
Aller on va changer de sujet. On va pas l’embarrasser d'avantage.

"Sinon. ça fait longtemps que tu fais de la musique ? Et t'es dans quelle classe au refuge...enfin à HS ?"


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Nov - 19:23
Let's Go Disco !
Libre


- Ne vous en faites pas, monsieur Jellal, il m’en faut bien plus pour me faire peur. Moi c’est Mia.

Jellal et Dragon ricanèrent tous les deux dans leur tête. Il aperçut du coin de l'oeil Alex qui jetait un regard à sa proie. Il lui fit les gros yeux. MEC TU Y TOUCHE T'ES MORT POUR LA SOIREE.

- Hey hey ! Monsieur ? Appelle-moi Jellal tout court, je suis pas encore un vieux ! Je viens de prendre 30 ans dans les dents là, merci ! ria-t-il.

En tout cas, elle avait un très joli prénom cette charmante demoiselle. Elle a l'air résistante nan ? demanda Dragon, inquiet. T'inquiète. Ils allaient lui mettre dans les dents. Ne cherchez pas de quoi je veux parler. Jellal passa une main dans ses cheveux et regarda la jeune fille contrariée en sirotant son alcool, il y avait quelque chose chez elle qui l'intriguait, genre quelque chose qu'ils trouvaient rarement chez les autres filles. Intelligence ? Peut-être. Indifférence ? Aussi. Répartie ? OUAIII. Cette fille avait l'air un minimum cool en se la pétant snob, mais bon elle faisait l'inaccessible, et ça, Jellal lui montrerait bien qu'elle était comme toute les autres. Hein mademoiselle la snob ?

- Je suis contrariée parce que mon amie était supposée me rejoindre ici et finalement elle n’a pas pu venir.

Roh elle s'est faite abandonnée la pauv choupi ? La pensée de Dragon fit ricaner Jellal tout haut, qui reprit le contrôle de lui-même en toussant.

- Eh bien si tu permets, je peux te tenir compagnie pour la soirée, une fille seule, c'est souvent risqué.

Meeec comment t'es pas rusé, ricana Dragon. Jellal cligna des yeux, lui cédant le contrôle du corps. Ptain mec t'es lourd là. Elle était à moi cette prise ! Dragon prit donc le contrôle du corps, et lança avec une très belle répartie de cas social :

- En tout cas, mademoiselle, t'es juste trop jolie, ça te dis de traîner un peu avec nous ?

Si Jellal aurait pu se jeter par la fenêtre, il l'aurait fait. MEC T'ES SERIEUX LA ! MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS A PARLER COMME CA ? C'EST LE MEILLEUR MOYEN DE LA FAIRE FUIR BORDEL DE MERDE !

Jellal éjecta limite Dragon hors du cerveau, et reprit les commandes, mort de honte. C'était certainement pas le genre de fille où il fallait parler comme ça, il était malade ce con ! Il passa une main nerveuse sur son visage, regardant d'un air bizarre la jeune fille aux cheveux blancs.

- Euh... excuse-moi j'ai... un euh dédoublement de personnalité... enfin je crois que ça s'appelle comme ça ? Fin bref je voulais pas dire ça.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Nov - 19:49
Let's go Disco! × ft. Libre <3

J’haussai les sourcils. Je devais être sur une autre planète présentement, il se passe des choses beaucoup trop étranges pour que ce soit normal. Tout est étrange ici. Ce mec qui vient de passer en nous souhaitant une bonne soirée, ce… Jellal qui sérieusement… Je ne le sentais pas. Je n’avais pas mon super odorat sous ma forme humaine, mais mon instinct me disait qu’il valait mieux pour moi que je quitte tout de suite. Je pourrais toujours aller voir l’autre qui vient de me saluer, me disant qu’il est probablement moins étrange que Jellal. Parce que pour le moment tout ce que j’ai comme impression c’est que si je ne le lâche pas, je vais finir dans un coin louche ou il va me faire des avances que je ne pourrais pas refuser parce que je serais prise au piège. Non merci. Je ne suis aucunement intéressée. Finir agressée, encore moins!

- Une fille seule c’est peut-être risquer, mais passer ma soirée avec quelqu’un comme vous, Jellal, l’est encore plus. Et de toute façon je compte partir bientôt.

Je préférais regarder ailleurs, donnant l’impression qu’il y avait milles et une chose beaucoup plus intéressante que ce monsieur aux cheveux longs qui avait un dédoublement de personnalité. Le pire, c’est lorsqu’il a dit une telle chose, je n’ai même pas été surprise. Je suis une humaine qui se transforme en renard, on peut alors dire que j’ai un dédoublement de physique, c’est pratiquement la même chose. Peu importe pour l’instant. Je commandai à boire. Je pris une boisson gazeuse, quelque chose pour me donner un peu de sucre et qui serait rafraichissant. Présentement je me sentais aussi un peu fiévreuse, du coup, j’avais encore plus envie de partir. Je n’aurais jamais dû accepter. Me voilà avec un garçon super louche qui avait un dédoublement de personnalité. Quand même.

- J’imagine bien que ce n’est pas ça que vous vouliez dire. Mais c’est ce que vous avez dit. Du coup, c’est encore moins rassurant d’être à vos côtés, Jellal. Passez une bonne soirée.

Mon breuvage arrivé, je me levai, préférant aller en direction du garçon qui m’avait salué auparavant ainsi que le… Chanteur du groupe de tout à l’heure. Eh bien. J’espérais uniquement que ce Jellal ne me suive pas, parce que je n’étais pas du tout intéressé et que je me sentais pas trop bien. Je pris une bonne gorgée de mon breuvage. Je devrais sortir. Trouver les toilettes ne serait pas une mauvaise chose. Je m’arrêtai pour les chercher justement.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 3 Déc - 9:34

Hey do you want beer ?
« LIBRE »


"Hahahaha t'es un pti marrant toi. J'ai vraiment une tête de mafieux ? Non. Disons que je suis pourvoyeur d'informations. Et certaines personnes n'aiment pas vraiment que leur secret soient révélé au grand jour. C'est tout ce que t'a besoin de savoir."

Je haussais un sourcil. Oui, il avait une tête de mafieux, mais finalement, j'étais bien élevé et je n'allais pas le vexer en lui disant que oui. Mais il avait l'air de cacher quelque chose. En même temps, pourvoyeur d'informations, si ça c'était pas louche, alors ma prochaine danse serait le french cancan en hurlant que je suis un Indésirable, oui monsieur. Oui décidément, ce mec, aussi jeune et petit soit-il, était vraiment un mec bizarre. Mais bon, il avait quand même l'air sympa, alors autant faire abstraction de cet angle là.

"Ha y'a un risque qu'elle t'envois bouler mais l'aut playboy, comme tu dit, aussi risque de se faire larguer. Faut savoir prendre des risques de temps en temps. Mais bon si tu peut pas c'est pas grave. C'était pour lui éviter ce genre de boulet que j't'es dit d'aller la voir."

Je croisais les jambes et m'affalais sur le canapé.

- J'ai pas vraiment d'assurance quand je ne chante pas. C'est compliqué à expliquer.

Je jetais un coup d'oeil à la jeune fille en question en regardant Shu aller commander un verre et leur souhaiter une bonne soirée, ou quelque autre parole que ce soit. Effectivement, la jeune fille eut l'air d'en avoir marre, face à ce mec assez collant. Enfin, il était vraiment pas mal, et je ne comprenais pas pourquoi elle ne tombait pas sous son charme, vu les allures de mannequin du mec.

- Remarque oui tu as raison, je crois qu'il la fait un peu chier.

J'étais assez inquiet pour elle, imagine il prenait mal le fait de se faire larguer comme ça ? Ce genre de mec était un peu comme ça, enfin j'espérais que ça ne soit pas le cas. Pendant un instant, je crus même qu'elle allait venir vers nous mais elle obliqua vers les toilettes, et Shu dut forcément voir ma réaction de dépit. Oui cette jeune fille était intrigante un peu, mais je voulais surtout qu'elle ne se fasse pas embêter par l'autre tordu derrière.

"Sinon. ça fait longtemps que tu fais de la musique ? Et t'es dans quelle classe au refuge...enfin à HS ?"

Je refocalisais mon attention sur le jeune garçon.

- Hum voyons, je crois que professionnellement, ça va faire deux ans, après je chantais étant petit, et jouais dans une école de musique. J'aime bien le fait d'oublier ses problèmes avec les mélodies. Sinon je suis en Création, tu t'en doute, vu comment j'aime la musique.

Je ris un peu, je pense que vu ma tête, ce n'était pas si compliqué à deviner que ça. Et puis, en devinant mon altération, il l'aurait su tout de suite.

great thief #14
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 3 Déc - 15:51

Let's go Disco ! Pas d'alcool aux mineurs !





LIBRE

Mouais...finalement je me dis que j'aurais sans doute du lui dire autre chose. Parce que lui dire que j'étais pourvoyeur d'information j'pense pas que c'était la meilleure des idées que j'ai pu avoir pour expliquer comment j'occupais mon temps libre. Non, je crois même que c'est une des pires idées que j'ai pu avoir et c'était trop tard pour rattraper le coup. Il m'expliqua ensuite que parler à des inconnues le rendais plus nerveux que la scène. Étrange, je pensais justement que jouer devant tout plein de monde aidait la plupart du temps à corriger cela. Jouer sur scène doit être beaucoup plus stressant que parler à une seule personne. Enfin c'est mon avis. Je n'ai jamais joué sur scène, ni touché à un seul instrument de musique de ma vie donc je devais être assez mal placé pour débattre sur le sujet.
Le chanteur affalé sur le canapé, je le vit aussi regarder dans la direction de la fille dont nous parlions précédemment. Elle était encore assise au bar avec l'autre gars qui semblait faire n'importe quoi en lui parlant...

"Remarque oui tu as raison, je crois qu'il la fait un peu chier."

Humm. J'opina mais sans plus. Elle avait l'air de se débrouillait face à cet individu suspect enfin je suppose. Finalement elle se leva, l'espace d'un instant elle sembla se diriger vers nous puis opta finalement pour un autre chemin. Vu la mine d'Alex je vis qu'il était déçu. Je souris, trop tard t'a loupé ta chance. Je suivis la fille du regard avant de reporter mon attention sur Alex qui avait retrouvé la parole

"Hum voyons, je crois que professionnellement, ça va faire deux ans, après je chantais étant petit, et jouais dans une école de musique. J'aime bien le fait d'oublier ses problèmes avec les mélodies. Sinon je suis en Création, tu t'en doute, vu comment j'aime la musique."

Ainsi donc il était dans la musique depuis gosse. Et il n'avait toujours pas corrigé son manque d'assurance. Intéressant, encore deux ou trois années et il s'en sera débarrassé....enfin j'espère pour lui. Et non j'ai pas remarqué que tu était en création. Avec ton pouvoir tu aurais très bien pu être dans ma classe. Création, création.....hooo il serait dans la même classe que Zoé ? Enfin je crois qu'elle est dans cette classe.....pis j'm'en moque en faite.

"Ben en fait non je m'en suis pas douté tout de suite. Parce que vu la discrétion que tu peut avoir avec ton altération tu aurais très bien pu être chez les Ombres. Mais t'a préféré la chanson. En même temps ça ouvre tellement de possibilité une capacité pareil. J'comprend que tu t'en serve pour la musique."

Modifier la perception des sons....Si c'est une super altération ça...Les boissons avalée commençaient à faire parler d'elles. Fallait que je m’éclipse un moment. Je me leva et dit à Alex que je revenait. Dans la foulée j'irais voir si tous va bien pour la fille de tout à l'heure, histoire de voir si l'autre con l'a pas suivis. Ça rassurerai sans doute Alex.
Je chercha la jeune fille sur le chemin mais impossible de la retrouver. Elle devait avoir réussi à se débarrasser de l'autre playboy. Je finis par trouver les toilettes. Avec tout ce bruit et la lumière qui faisait n'importe quoi je n'arrivais pas à distinguer laquelle des deux portes étaient pour les hommes. Gauche, droite fallait choisir. Mon instinct me dit celle de droite. J'approcha donc de la porte l'ouvris et entra. Je leva les yeux et.....merde....pourquoi y'a des filles dont certaine sont à moitié à poil ?.......Hohoooo

"HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII"

Arg je m'étais trompé de porte. Je n'entendis pas le reste. J'ai cru que ma tête aller exploser pas par les cris mais à cause ma tension qu'à fait un bon. Je fut éjecté des toilettes façon balle de tennis et m'écrasa contre le sol. Je vis 36 chandelles en regardant le plafond tandis qu'une partit des gens présent dehors était mort de rire. Je me releva et, mort de honte, alla m'enterrer dans les toilettes des hommes. J'y resta un moment la tête sous l'eau. Nom de dieu j'ai cru que j'allais mourir. Pitié faite qu'il n'y avait personne du lycée à ce moment là. Je finis par fermer le robinet d'eau froide, secoua ma tête pour chasser une partie de l'eau et tenta d'enlever le reste avec de l’essuie main. j'ouvris la porte et vis que tout le monde était retourné à ses occupations. Parfait ils ne feront pas attention à moi....j'ai parlé trop vite, j'entendis quelqu'un rire. je leva les yeux c'était Shukan
qui se foutait ouvertement de ma tronche. Ah oui, tu veut jouer à ça ? Je l'attrapa par le col, rouvris très rapidement la porte des toilettes des filles et lança ma bestiole à intérieurs.

"Saloperie va. Tiens démerde toi maintenant"

Bien fais pour lui. Je retourna penaud et les cheveux mouillé à ma table et avant qu'Alex ne réagisse je continua sur le sujet de notre conversation. J'étais assez mal comme ça pour devoir m'expliquer.

"Au fait j'ai une question. Tu peux faire en sorte qu'on entende un peu moins fort la musique ? Je commence à avoir un peu mal au crane et ça nous éviterai de crier."

Quoi ? Oui oui j'ai mal au crâne. Ok ce n'est pas à cause de la musique mais on s'en moque !


©️ A-Lice | Never-Utopia



Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 31 Déc - 17:51
Let's Go Disco !
Libre


- Une fille seule c’est peut-être risquer, mais passer ma soirée avec quelqu’un comme vous, Jellal, l’est encore plus. Et de toute façon je compte partir bientôt.

Intérieurement, Jellal voulut étriper Dragon, qui se sauva dans les méandres de son cerveau. Merci mec, grâce à toi, elle nous prend pour quelqu'un de trop bizarre comme les psychopathes qui attendent leur proie dans l'ombre ! Dragon avait envie de répliquer un "bah on est bizarre" mais il se retint et resta tapis dans l'ombre d'un neurone. Bordel, pourquoi est-ce qu'il avait dit ça l'autre couillon ? la proie de la soirée venait de s'en aller maintenant ! Bravo bravo !

- J’imagine bien que ce n’est pas ça que vous vouliez dire. Mais c’est ce que vous avez dit. Du coup, c’est encore moins rassurant d’être à vos côtés, Jellal. Passez une bonne soirée.


Sur ce, elle se leva et Jellal la regarda partir vers les toilettes, hésitante, avec énormément de colère dans les yeux. On ne le prenait pas pour une merde. Jamais. Ce temps était révolu, maintenant c'est eux qui faisaient la loi dans ce magnifique corps avec ce pouvoir de dingue. Jellal la vit partir vraiment du côté des toilettes et décida de la suivre. Mais avant, une petite question au barman :

- Dites ? Vous auriez un quelconque ustensile en métal ?

- Pourquoi faire ?

- J'ai perdu mon aimant de ma montre, j'aimerais le retrouver avec un objet en métal.

Il lui tendit une réglette en métal en lui disant qu'il avait interdiction de donner un outil dangereux pour la sécurité des personnes de la boite de nuit. Jellal lui répondit avec un sourire charmeur que c'était parfait, et bondit de son siège en direction des toilettes des dames. Au passage, il vit le nain qui accompagnait Alex se faire éjecter violemment des vestiaires dames et au moment de passer à côté de lui, il murmura un " C'est pas bien le voyeurisme " d'un ton sarcastique, et continua à chercher sa belle du coin de l'oeil.

Elle faisait la queue devant les toilettes de dames, à l'attente toujours interminable. Il allait l'emmener quelque part, mais avant une diversion lui serait bien utile, au lieu de l'enlever tel un brigand centenaire. Euuuuh... Fais comme si tu la connaissais, émit Dragon d'un ton hésitant. Tiens il venait de sortir de son silence, espérant aider Jellal pour qu'il ne lui défonce pas la tronche plus tard. Jellal réfléchit et le remercia pour son idée de génie. Il fonça vers la jeune Mia, l'attrapa par le bras et la regarda droit dans les yeux :

- Chérie vite, le taxi est là pour nous ramener ! Ne le faisons pas attendre !

Les femmes se retournèrent vers le charmeur, lui sourirent d'un air bête, et ne pensèrent pas du tout à un "enlèvement", c'est un grand mot, quand il l'embarqua sans qu'elle puisse dire un mot. Le jeune homme emmena Mia à travers les portes du personnel, virant ou assommant tout ceux qu'il croisait. Il la plaqua contre un mur, dans une salle insonorisée à quelques mètres de la bruyante salle de musique.

- Alors, on voulait s'esquiver ? T'échapper comme ça, en me plantant tel un abruti, au milieu de cette foule de gens ? Désolé ma belle, mais c'est raté, ricana-t-il en transformant discrètement la réglette en métal en une fine lame coupante sans qu'elle le voie. Tu cries, je tailles, sourit le psychopathe blanc.

Il approcha son visage du sien, sentant bien qu'elle avait peur de ce qui allait lui arriver. De plus elle aurait beau crier, personne ne l'entendrait avec un vacarme pareil à l'extérieur. Il lui retira brusquement son chapeau, révélant deux oreilles blanches de renard :

- Retire moi ça ce n'est pas poli... Ohhh oh ? Qu'est-ce qu'on a là ? Une petite Indésirable, perdue dans cette foule de Normaux ? Décidément, je suis chanceux de tomber sur toi, tu ne savais même pas où tu mettais les pieds je paries.

Il lui caressa sensuellement les oreilles de canidé, avec un air émerveillé :

- C'est terriblement doux tu sais, je comprends que tu veuilles les cacher. Mais moi, je ne les laisserait pas passer.


Il s'approcha encore, un air victorieux sur le visage.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» DISCO GRIFFON POILS LONGS M 6 ANS REFUGE DE MOREE
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: