Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Depuis combien de temps n’avais-je pas posé mes fesses sur une balançoire?× ft. Lunaria

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 22 Oct - 4:48
Depuis combien de temps n’avais-je pas posé mes fesses sur une balançoire?× ft. Lunaria
Je courrais. Depuis un bon moment déjà. Une tuque sur la tête, avec un t-shirt et un simple jogging. Il m’arrive de faire du sport. C’est quand même étonnant en voyant ma petite personne très artistique. Die Walküre de Wagner jouait depuis un bon moment dans mes oreilles. Je trouvais que c’était de la musique idéale pour courir, dépenser mon énergie. Cette chanson jouait en boucle encore et encore. J’ignore combien de fois elle avait rejoué. Plus d’une fois, c’est certain. Deux ou trois facilement. Je devrais peut-être m’arrêter un peu de courir. Je ne sais pas exactement pourquoi je cours… mis à part de dépenser mon trop plein d’énergie de mon côté renard. C’est plutôt ennuyant de ne pas pouvoir se transformer dans le coin… Je veux dire que ça attirait l’attention des personnes de la ville et ils trouveraient ça vraiment louche de croiser un renard polaire à Paris, encore plus qu’on n’est même pas l’hiver. Je devrais aller dans la forêt pour le faire et je n’ai pas totalement envie.

J’étais sortie sans raison, probablement pour évacuer ma frustration de ne pas pouvoir trouver quelque chose d’intelligent à mettre sur ma peinture et ne pas être capable de dessiner un personnage. Je n’avais pas d’idée. Je ne savais pas ce que je pourrais faire. J’avais beau m’inspirer des musées de la ville, mais ce n’est pas LES grands artistes qui me donnaient des idées. Je fondais bien évidemment pour tout ce qui était de l’art ancien qui venait tout juste après Monet et ce, jusqu’à ce qu’on a appelé la première guerre mondiale. Mais… Je ne sais pas, aujourd’hui je n’avais rien trouvé d’inspirant. J’avais voulu écrire aussi, mais après trois phrases j’avais mis mon carnet de côté, ne me trouvant même pas intelligente ce soir. La plaie. J’avais l’impression d’être bonne à rien et tout ce que j’avais trouvé d’intéressant à faire c’était de faire du jogging dans les rues de la ville, me trouvant ainsi quelque chose à écrire où a dessiner pour mon retour.

J’arrivai au parc. J’aimais bien ce petit parc fort sympathique. Il n’y avait jamais trop de monde, surtout en début de soirée comme présentement… Et en semaine aussi. Les jeunes faisaient leur devoir, les parents s’occupaient d’eux. Il y avait quelques personnes mais sans plus, c’était un bon moment pour m’arrêter et souffler un peu, je commence à ne plus trop avoir de salive. Je ralentis considérablement ma cadence pour me mettre qu’à marcher et c’est tranquillement, en respirant doucement que je m’approchai d’une balançoire. Je l’examinai un moment. Depuis combien de temps n’avais-je pas posé mes fesses sur un tel objet? Très longtemps c’est certain. Je ne pourrais pas dire le nombre d’années exactement… Trop longtemps, toujours trop longtemps.

Je retirai mes écouteurs pour profiter du silence environnant et du bruit lointain de la ville, puis rajustai ma tuque pour ensuite venir m’asseoir sur la balançoire, me donnant un léger élan avant arrière. J’ai soudainement eu une pensée pour les hasards heureux de l’escarpolette de Fragonard. Cette image me fit sourire, l’histoire de l’œuvre encore plus.
code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» Camil Fontaine [C'est à votre tour maintenant !:)]
» JUIN 2013 ✗ ils nous ont quittés
» Depuis combien de temps es-tu là ? [Malka]
» Tu fais du RPG depuis combien de temps ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: