Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Quand l'art et la photo se rencontre. [Mia]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 20 Nov - 0:41

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

La matinée était déjà bien avancée quand j'ai émergé de mon lit. Pourquoi je me réveille aussi tard moi ? Ha oui, un devoir à rendre qui m'a pris une bonne partie de la nuit à finir. Des fois nos profs ont une imagination débordante quand il s'agit de nous torturer. Ou alors ce sont les cours de notre classes qui sont tordu...j'me demande ce qu'on les autres classes. J'ouvris un oeil, puis l'autre. Mes colocs semblaient déjà être partit. En même temps vu l'heure. Et pourquoi ils ne m'ont pas réveillé ? Bande de traîtres ! Heureusement je n'ai pas loupé le cour le plus important du jour. Celui où je devais rendre mon rapport de mission heuuuu mon devoir. J'avais encore le temps de me préparer. Je me passa la tête sous l'eau, brossage de dents, m'habilla rapidement et pris ma veste. Plus que mon sac de cour et direction la classe.

"Scusez du retard. J'ai mis la nuit pour le rapport de mission."

Le prof ne releva pas. En même temps j'ai toujours eu de bonne note avec lui donc je peux bien me permettre un petit retard de temps en temps nan ?....Certe j'avais 3h de retard. Vous n'avez qu'à vous dire que j'ai dépensé mon quota d'heure de retard en une fois et voila.
Le cour commença et je me força à suivre. C'était une matière intéressante. Et il me fallait les meilleures notes possible pour la prochaine mission qui allait s'annoncer périlleuse.
La sonnerie annonça la pause. Je sortit pour aller prendre l'air. Je marcha dans le couloir un moment et passa devant une salle qui devait être une salle d'art plastique à en juger par la quantité de crayon et de support en tout genre. Je passa devant un groupe de fille qui était devant la porte de la salle, alla jusqu'à un distributeur pour prendre quelque chose à grignoter puis je retourna en cour.
La fin des cours prit son temps pour arriver. La salle de tout à l'heure m'intriguait. Je voulais aller y jeter un oeil. Juste pour voir. Si il n'y avait rien d’intéressant j'irais préparer ma prochaine mission.

Enfin ! J'en avais finis avec les cours pour aujourd'hui. Le temps de ranger mes affaires et direction la salle qui piquait ma curiosité. La salle avait l'air vide, temps mieux comme ça je ne serai pas dérangé.
J'entra en territoire inconnu mais genre vraiment. Des pots de peintures partout, des supports pour toiles dans tous les sens, des crayons, des ustensiles bizarre et ésotérique en attente de servir. Des blocs de pierre ou d'argile neuf ou déjà entamé, des sculptures servant de modèles. Cette endroit était un autre monde. Mais j'y entra et referma la porte décidé à poursuivre mon exploration. Je regarda divers dessin plus ou moins réussi accroché aux murs. Il y avait aussi quelque tableaux très beau. Il y avait décidément de tout dans cette salle.
Une toile attira mon attention. Elle était posée sur l'un des tréteaux et semblait inachevée.
Je m'approcha d'elle doucement.

"Qu'avons nous là ?"

Voila que je me perdais dans la toile alors que pourtant elle n'était pas terminée. Pourquoi donc ? Pour le moment elle n'avait encore rien de spécial. Puis J'eu un déclic. C'est ma mère qui m'avais racontée les origines de la peinture. Bien avant l’avènement de la photographie. J'avais moi-même essayé de peindre un peu plus jeune. Mais malgré le fait je savais manier la lumière et le choix des couleurs, la peinture n'arrivait pas à me fasciner. C'est bien pour ça que j'ai rejoint le camp de la photo...au grand détriment de ma mère. Heureusement que ma soeur à prit le relais. Elle la peinture et moi la photographie. Nous ne sommes pas complémentaire pour rien.....qu'est-ce que je disais déjà....ah oui ! Le déclic ! Je me suis trop perdu dans mes pensées là. Donc le déclic ! En faite je me suis dit pourquoi ne pas mélanger les deux ? Mettre sur toile, mes meilleurs clichés. Pas ceux de mes activités habituels. Non ! Les VRAIS photos. Celles pour lesquelles je me suis passionné. Car même si (selon moi) la photo n'est pas de l'art, rien de l'empêche de le devenir.

Perdu dans mes pensées, je ne ne rendis pas compte que je n'étais plus seul dans la pièce. Pour moi j'étais encore seul avec cette peinture et ce décors bizarre et ésotérique autour de moi.


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 20 Nov - 23:42
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3
La journée avait été longue. En fait, j’attendais un seul moment de ma journée : mon cours d’art. J’avais une de ses rages de peindre, j’avais tellement, mais tellement envie de peindre. Je n’avais pas pu ses derniers jours, j’avais d’autres travaux qui m’attendaient avant. C’était super enrageant! Il y avait peu de choses à dire sur mes cours du matin… Tout ce que je pourrais dire. Ennuyant. Sans intérêt.

Mais après le repas du midi, c’était de l’art. QUE. DE. L’ART. Pour toute l’après-midi. J’étais folle de joie. Je n’avais entendu que ça. Je m’étais même habillée en conséquence. J’avais mis un simple béret noir pour cacher mes petites oreilles de renarde, j’avais un t-shirt trop long pour moi, complètement noir… Enfin, complètement est un grand mot. Je l’utilisais tellement souvent pour peindre qu’il n’était plus totalement noir, comme un bon nombre de mes t-shirt. Mon pantalon était un simple jeans troué, taché également accompagnées de basket toutes simples que j’utilisais lorsque je voulais peindre.

J’avais pris une grande toile. J’aime les grandes toiles. Elle faisait au moins quatre-vingts centimètre de haut et de large. C’était un grand carré. Je ne savais pas vraiment quoi faire avec, mais j’allais faire quelque chose de vraiment génial! J’avais une envie d’explosion de couleur. Quelque chose de très abstrait. Quelque chose… Peut-être un peu surréaliste, se liant avec ma vie renarde. Peut-être ma vision que j’ai de la forêt. La vision que j’avais de la forêt, endroit que j’adorais aller une fois de temps en temps.

Je m’étais mis de la musique afin de me motiver. J’avais mis ma liste de lecture concernant Vivaldi et je m’étais mise à être le peintre surréaliste que j’étais, m’inspirant de la musique, de mes souvenirs afin de peindre. Bleu, jaune, vert, orange, j’avais mis tout ça sur ma palette et j’ajoutais la couleur avec mes mains, avec ma spatule, j’y allais avec de grands coups, allant au gré de la musique de Vivaldi. J’adore cette musique si enthousiaste et italienne qui faisait un grand changement avec le classique allemand et autrichien que j’écoutais souvent. Bach, Beethoven, Wagner. Je devrais me faire des listes par pays, ce pourrait être amusant. Quand je retournerais dans ma chambre.

J’avais à peine entendu la cloche annonçant la fin des cours. J’avais seulement vu des élèves quitter petits à petits. À moins qu’ils ne soient tous partis en même temps sans que je l’aie remarqué. Chut. On s’en fiche. Moi tout ce que je veux c’est de continuer ma toile qui était à moitié entamé. Mon ventre me rappela à l’ordre. Est-ce que j’avais mangé ce midi? Je crois que je n’en souvenais pas. Je prends donc ça pour un non. Ça m’arrivait souvent en fait. Je veux dire, quand je suis occupée à quelque chose, je ne pense qu’à ça. Et aujourd’hui, tout ce dont à quoi j’avais pensé, c’était ma toile.

Zut. J’ai vraiment faim.
Je délaissai ma palette de couleur et ma spatule pour me laver rapidement les mains et filer me chercher un morceau.

J’avais une de ses envies de manger un sandwich. Aux œufs. Je ne suis pas une grande amatrice de viande et ce, même si mon côté renard est carnivore. Je me vois seulement pas manger des animaux mignons et moins mignons qui ressemble de près ou de moins à mon renard polaire. Je sortis donc rapidement pour aller me chercher à manger, chercher mon super sandwich.

Je revins presque en courant, une idée venait de me traverser l’esprit. Oh. Que. Oui! Je sautillais presque comme une gamine lorsque je traversai de nouveau la porte pour aller dans le local d’art…

Enfin. Jusqu’à ce que je voie quelqu’un qui examinait ma toile. Eh bien. Il semblait en profonde contemplation. Je m’assis donc à même le sol, en arrière de lui puis je le regardai un moment, ouvrant l’emballage de mon sandwich, me demandant s’il allait me remarquer, parce que je ne faisant quand même pas beaucoup de bruits. Je fini par lancer finalement :

- Qu’en pensez-vous ? Elle vous plaît ?

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 21 Nov - 1:44

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Vous devez certainement vous demander comment une simple peinture a t-elle bien pu me faire partir loin loin dans mes pensées. Et bien moi aussi je me pose la question. Surtout que cette toile ne représentait aucun paysage. Aucune personne. Aucun bâtiments. C'était juste une explosion de pleins de couleurs différente. Une anarchie aussi totale qu'organisée...ou pas. L'art abstrait j'y comprend rien. Mais c'est pas plus pire que l'art contemporain qui lui, faut l'avouer, doit être le résultat d'un énorme trip sous acides qui a fait naître ce courant du diable. Le pire c'est que des gens achètent et AIMENT ces machins. Comment peut-on être gâcher son argent là dedans ? Faut être particulièrement crédule.....ou alors ils sont tout simplement con. Je suis sûr qu'Azazel a de ces trucs là chez lui ! Ouais c'est forcé ! D'ailleurs il était passé où ? Depuis notre rencontre je ne l'avais pas revu. Il devait être dans un autre lycée que le notre.
Au moins l'art abstrait à quelque chose qui lui est propre et qui à un interet.
En tout cas cette peinture avait quelque chose qui accrochait le regard. Sans doute ces vifs traînées de couleurs.
Tout à mon observation de la peinture et perdu dans mes pensées, c'est en toute logique que je sursauta quand j'entendis une petite voix aux accents de l'est, je sursauta bien comme il faut.

"Qu’en pensez-vous ? Elle vous plaît ?"

Qui ? Qui est celui ou celle qui à osé me faire peur comme ça !? Que le ou la coupable se dénonce sur le champs ! Je me retourna et aperçu la farceuse assise à même le sol. Car oui c'était une farceuse. Et en plus elle était contente d'elle. Nan mais j'te jure. Y'a que moi qui est le droit de coller des frousses comme aux autres ! C'est marque déposée namého ! Pas touche !  Qui était celle qui osait commettre cet attentat d'ailleurs ?

Cheveux blanc, vêtements noir (plus trop vraiment noir) trop grand pour elle, béret sur la tête, joli regard doré. Me fallut un moment avant de la reconnaître. En même temps la dernière fois que je l'ai vu c'était le jour où je suis allé dans le sous-bois et que j'ai rencontré Azazel.
Il me fallut un peu de temps pour reprendre mes esprits avant d'être capable d'aligner quelques mots.

"Mia ! Ça va pas de me faire peur comme ça ? Y'a des règles voyons ! On frappe avant d'entrer."

Je la regarda se lever avec son sandwich dans ses mains (On avait un pti creux ?). Je me décala pour lui laisser sa place.  Elle était franchement mignonne dans ces vêtements. Puis j'aimais bien sa façon de s'habiller, moi aussi j'aurais voulus avoir ce style mais si je portais ceci j'aurais l'air d'un nain voulant rentrer dans des fringues pas pour lui. Du coup j'ai opté pour autre chose et ce n'était pas pour me déplaire. J'était très content comme ça.
C'était donc son tableau. Un peu embarrassé je me gratta la joue avant d'ajouter

"Si ça me plait ? Tu sais l'art abstrait ce n'est pas vraiment mon truc. Je préfère les peintures de paysage ou mythologique. Mais si je peux donner mon avis, j'espère qu'une fois fini tu me le montrera"

Oui je tutoie tout le monde moi, même les gens que je ne connais pas. Je préfère tutoyer. Je laisse volontiers le vouvoiement aux adultes et aux snobs.
Je ne sais pas si j'avais répondu à sa question mais c'était la meilleure réponse que je pouvais lui donner. Je retourna à l'observation du tableau. Regarder Mia me perturbais un peu. D'habitude je regarde les filles de loin, dans l'ombre, alors me retrouver à côté de l'une d'elle c'est quelque chose d'étrange.

"Tu en est donc l'auteure. Au faite ? J'espère que ça ne te vexe pas que je te tutoie ? J'ai l'habitude de tutoyer tout le monde."

Je la regarda en souriant. Puis quelque chose m'interpella. C'était ce qui me travaillai depuis qu'elle avait tentée de m'assassiner. C'est pourtant une chose tout à fait anodine mais, moi, ça me perturbais...les tubes de peintures sont vraiment hors de prix ! Je déconne, humour, humour, posez ces haches !

"J'peux te poser une question ?....en même temps c'est ce que je viens de faire....Pourquoi tu garde ton béret sur ta tête ? Le plafond ne laisse pas passer l'eau tu sais."

Allez pas croire que je me moque d'elle, elle a peut être ses raisons mais j'ai trop souvent vu un tas d'abrutit porter leur casquettes en intérieurs....voir la capuche par dessus la casquette pour les plus féroces. Vu que j'en avais l'occasion autant lui demander. Et si elle ne veut pas m'expliquer ce n'est pas grave. c'est juste pour satisfaire ma curiosité.


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Nov - 15:02
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit quelqu’un que je connais. Je m’attendais probablement à quelqu’un d’autre. Mais pas Shu. Parce que… Bon. Ok. C’est Shu, mais quand même. Je l’avais rencontré dans la forêt avec ce… Monsieur dont j’avais bien évidemment oublié le nom. Ce n’est pas de ma faute s’il a un nom compliqué. Shu c’est facile à retenir, ça ne comporte que peu de lettre, une syllabe même. Bref. Peu importe, l’autre n’était pas ici, une chance. Je lui avais fait peur. À Shu, pas à l’étranger absent. Quel dommage. J’en suis presque triste. Non, mais sérieusement, il n’avait seulement pas qu’à regarder mon œuvre alors qu’elle n’est pas du tout achevée! C’était de sa faute et non de la mienne, voilà tout.

- La porte était ouverte et oui, c’est mon œuvre. Elle n’est pas complétée encore par contre, dis-je en lui lançant un sourire en coin, avant de continuer mon sandwich.

J’écoutai avec attention tout ce qu’il me dit concernant ma toile surréaliste, beaucoup plus à la Miro qu’à la Dali, il va sans dire. En fait, la réception, ce qu’il me disait sur ma toile, je m’en fichais un peu, beaucoup, j’avais seulement dit ça pour l’embêter plutôt que de vouloir vraiment avoir un avis à ce sujet.  C’est rare que l’abstraction plaise à quelqu’un. J’ai beaucoup Picasso par contre. La Guernica est un vrai chef d’œuvre. J’adore Mondrian aussi, Kandinsky, Monet, Manet, van Gogh (surtout avec Doctor Who, j’adore encore plus van Gogh!). Je pourrais passer la journée à mentionner des artistes que j’adore, ça me fait penser que ça fait déjà un certain moment que je ne suis pas allée au musée, je devrais y retourner bientôt. Ça me manque de voir les grandes œuvres de ces hommes qui ont été si important pour l’art… Même si van Gogh n’a jamais vendu une toile de son vivant… Sauf à son frère… Quoi que là, ce n’est pas vraiment de la vente d’œuvre mais plutôt un don. Passons.

Il m’avait vraiment demandé ce que je porte sous mon béret !? Je veux dire. Non, ça ne se fait pas vraiment. C’était complètement ridicule. Je veux dire… IL A OSÉ ME POSER CETTE QUESTION!? Maintenant je ne savais pas quoi faire, quoi dire… C’est seulement que je ne tiens pas particulièrement à lui montrer, même si en même temps j’ai l’impression qu’il va poser encore plus de question si je ne lui montre pas du tout. Du coup, j’étais très partagée! ARG! Ça m’énerve.

Réfléchissons logiquement. Bon. J’ai vu sa… chose, Shukan. Il m’avait quand même vu en renarde. Je n’avais pas grand-chose de plus à lui montrer… À part ma paire de mignonnes petites oreilles. Je soupirai, puis le regardai d’un regard menaçant, meurtrier même.

- Si jamais tu le dis à quelqu’un. Je prends Shukan et je le mange, dis-je  très sérieusement.

Puis, de ma main libre, je retirai mon béret pour lui présenter mes deux petites oreilles blanches comme mes cheveux avec l’intérieur plutôt rose. J’avais les joues roses également et je préférais regarder ailleurs, trouvant ce moment fort gênant.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Nov - 19:38
Spoiler:
 


Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Y'a pas à dire. Parler ce n'est pas son fort à la demoiselle. Mais je suis sûr qu'en grattant bien on peut faire tomber cette carapace. Ou alors c'et un truc qui est propre aux artistes peintres. Si on veut savoir faut demander mais c'est un risque de passer pour un gros gland. Donc mieux vaut se taire et tenter de les dégeler. Plus facile à dire qu'à faire mais qui ne tente rien à rien.

La porte était ouverte, la porte était ouverte c'est pas une raison. On frappe. C'est une question de principe. Imagine que c'était quelqu'un qui voulait du mal à ta toile ?....nan théorie débile. Faudrait être complètement con pour s'en prendre à une peinture qui n'est pas fini...A moins que ce soit une vengeance. Mais je l'imagine mal à avoir des ennemis.
Elle m'écouta donner mon avis mais si, vu son air semi-intéressé et son jolie sourire en coin, j'avais plus l'impression qu'elle était carrément ailleurs. A moins que finir son sandwich était sa priorité du moment. Elle pouvait penser à autre chose et puis c'est pas comme si mon opinion était quelque chose de vraiment important.

Tout d'un coup visage du tout au tout. Son jolie sourire fît place net à un regard de meurtrier. Qu'avais-je pu bien dire qui la mette dans un état pareil ? C'était ma question par rapport à son béret ? Houla houla. Sujet sensible ça, fallait pas le prendre mal Mia....si tu ne veut pas que je sache suffit de me le dire. je vais pas te forcer.

"Héé calme toi....si tu..."

J'allais finir ma phrase quand elle me dit le plus sérieusement du monde

"Si jamais tu le dis à quelqu’un. Je prends Shukan et je le mange"

Je déglutis. J'aurais du fermer ma gueule mais en même temps j'avais envie de savoir. Le secret qui se cachait sous ce béret ne devait pas être terrible que ça tout de même.
Toujours en me fixant son sandwich à la main, elle prit son béret dans sa main valide et le retira. Ce qui se dévoila n'était pas terrible du tout. C'était même adorable. Une petite paire d'oreille aussi blanche que ces cheveux et légèrement rosée à l’intérieur. Elle était superbe comme ça. Je comprend pas pourquoi cacher ses oreilles.....enfin si je peux comprendre quand c'est pour se protéger des humains. Mais nous sommes entre altéré alors bon. Mais soit ce sera notre secret.
Je ne dirait donc rien. Et tien je vais même changer de sujet. Dès que je lui aurait répondu.
Je me dépêche de marmonner un truc car je le vois bien qu'elle est gênée. Elle est devenu aussi rose que ses oreilles.

"Ne t'en fais pas. Je te ne dirais à personne même sous la torture. Tu peux le remettre. Je ne reviendrai plus là dessus....."

J'allais dire que c'était dommage parce qu'elle était superbe sans son béret mais fermer ma gueule c'était sans doute mieux. Ce n'était pas la peine de la gêner d'avantage elle pourrai fuir. Lui sourire c'était encore ce qu'il y avait de mieux à faire. Puis j'eu une idée.

"Puisque tu m'a montrée ce qui se cache là dessous. Je vais te montrer quelque chose à mon tour"

J'invoqua Shukan et d'un regard entendu nous passâmes en forme de fusion. Cette fois je pris une forme moins bestiale que le jour d'halloween. C'était juste pour la déconne ce jour là. La grosse fourrures qui pousse, ainsi que les griffes qui poussent c'était tellement inutile. Nan pour cette fois, j'avais juste les oreilles un peu plus pointues et un peu plus grande, une queue de loup et mes canines qui dépassaient très très très légèrement. Mais fallait avoir le coup d'oeil pour voir ça. Mon épée courte était fixée en bas du dos et mon regard était un peu plus appuyé. Le problème c'est quand je parle ma voix est un peu déformée. Du coup faut prendre l'habitude mais ce n'est qu'un désagrément secondaire.

"Comme ça t'es pas la seule Hybride. Faut pas avoir peur de la réaction des autres. Moi en tout cas ça ne me dérange pas."

Et c'était vrais. Qu'elle soit une hybride ou une non j'en avait rien à faire. On est comme on est.....ou alors c'est parce que je l'avais déjà rencontrée il n'y a pas longtemps. Bah ! C'est pas important.
Je vais rester comme ça un moment je pense. De toute façon, une fois la fusion engagée, c'est compliqué de l'annuler et puis j'ai la flemme. J'attendis la réaction de Mia tout en agitant ma queue.

.................................................BANDE DE DEGUEULASSE !
Vite ! changer de sujet !

"En fait quand j'ai regardé ton tableau j'ai eu une idée en tête. Je fais des photos et toi tu peint. Qu'est-ce que ça donne si on associe les deux ?"

Voila un sujet qui aller lui faire oublier ce qui s'était passé. Et puis comme ça je vais p'être l'entendre dire un peu plus que trois mots. Tout ce silence c'est pesant.


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 26 Nov - 17:40
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3

Il me complimenta les oreilles, ce qui me fit rougir, je préférais regarder les autres choses qui trainaient dans le local artistique. Les chevalets divers, les grands comptoirs où il y avait tout l’équipement nécessaire pour faire tout ce qu’on souhaitait. Bref… Je finis par sortir quelques mots de ma bouche, concernant ces choses que j’avais sur la tête, petit sourire aux lèvres, encore quand même embarrassée.

- Ce… Je n’ai pas vraiment l’habitude. On… Ne sait jamais ce que les autres peuvent dire à ce sujet. Je… Je pourrais peut-être éventuellement ne pas en porter… dans l’école.

Parce que. OUI. J’ai un peu peur de la réaction des autres ici. Je n’aime pas les personnes en général, je ne leur fais pas confiance facilement. Shu m’apparaissait comme quelqu’un de sympathique, j’ignore exactement pourquoi. Peut-être parce qu’il a Shukan avec lui… Peut-être parce qu’il était plutôt gentil et qu’il n’avait pas eu envie de me chasser lorsqu’il m’avait vu la première fois en renard. Ça l’avait simplement surpris, sans plus. Ça m’avait un peu… rassuré. Je ne sais pas exactement. C’était bien comme ça. Ce n’est pas trop mal d’avoir un ami… J’aime bien Alice, celle qui dit que je suis sa meilleure amie, mais le problème est fort simple avec elle : elle avait perdu tout intérêt pour moi et présentement elle ne me parlait pratiquement plus. Elle préférait passer son temps avec son nouveau copain. Je ne dois pas être de bonne compagnie, d’abord parce que j’étais fâchée qu’elle m’ait mentie et qu’elle a dit qu’elle était malade lors de la disco alors qu’elle avait un rendez-vous galant avec ce copain qui n’était pas son copain cette fois-là. Ensuite c’est parce que je passe le plus clair de mon temps à dessiner et peindre dans mon coin, ma musique classique aux oreilles.

Je regardai Shu se transformer, quand même impressionnée de voir une telle chose devant mes yeux. Ce n’est pas tout les jours que j’avais le droit de voir une telle transformation. Il ressemblait à un loup-garou, digne de Twilight. Ça me fit sourire. Je terminai mon sandwich, laissant toujours mon béret de côté. Je savais ce que n’était pas une mauvaise idée de le retirer, mes petites oreilles avaient un grand besoin d’air. Je passai mes mains dans les cheveux, gratouillant mes oreilles aux passages. Ça faisait tellement de bien!

J’ai été immédiatement intéressée lorsqu’il se mit à parler de photographie et de peinture. Il voulait associer les deux. Intéressant tout de même. Je me voyais presque mettre de la peinture sur ses peintures, mais je ne crois pas que ce soit à quoi il pense. Peut-être représenter des photos en toile, me permettre de les interpréter, qui sait ? Je lui demandai même, question d’être certaine :

- À quoi penses-tu, Shu? Ce n’est pas une mauvaise idée de joindre les deux ensembles, dis-je avec mon fort accent allemand.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 26 Nov - 20:47

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Finalement, je ne suis certain que ce que je lui ai dit l'ai apaisée. Nan. C'est même carrément l'inverse vu qu'elle n'est rose mais rouge.....Cette fille est un gyrophare ! Ce n'est qu'après un moment qu'elle pu articuler quelque chose sans avoir à bafouiller tout les deux mots.

Ce… Je n’ai pas vraiment l’habitude. On… Ne sait jamais ce que les autres peuvent dire à ce sujet. Je… Je pourrais peut-être éventuellement ne pas en porter… dans l’école."

Ah bah au moins elle n'avais pas mal pris les compliments que je lui ai fait. C'est déjà ça, elle aurait pu partir en courant mais non, elle était toujours là et envisageait même la probable hypothétique possibilité de peut-être retirer laisser ses oreilles visible. Chose qui n'était pas gagnée, comment on peut avoir peur à ce point de ce que les autres....c'est un truc que j'ai un peu de mal à comprendre. Les préjugés ont baignent dedans avec ces stupides normaux. Au pire tu distribue une bonne paire de baffe et c'est réglé. Non, mieux ! Tu les ignorent carrément, ils finiront par se taire. Des baffes où l'ignorance, ils ne comprennent que ça et j'suis bien placé pour le savoir. Quand j'étais gosse j'étais dans ce cas là, mais j'avais ma jumelle avec moi pour nos actions vengeance ! Mais bon faut croire que certaine sont trop timide pour ça. C'est pas grave elle est bien comme ça.

Mieux, elle n'était pas effrayée par la fusion, bon en même temps on peut pas dire que je soit effrayant comme ça mais ça n'a pas empêcher certain de vouloir me pourrir la gueule. Les gens sont bizarre des fois.
Nan tout ce qu'elle fît fût de me sourire une fois l'épisode gênant passé et de se gratter la tête. Faudra noter ce jour. Mia dévoile enfin ses oreilles ! Bon d'ici la fin de la journée le béret aura retrouvé sa place sur sa tête mais pour le moment ce n'était pas le cas et c'était très bien comme ça. J'avais même envie de la prendre photo pour l'occasion.

"À quoi penses-tu, Shu? Ce n’est pas une mauvaise idée de joindre les deux ensembles"

Hoo enfin une vrais conversation qui s'engage. Et bien voila ce n'était pas si compliqué et puis en plus mon idée l’intéressait alors autant en profiter vous ne pensez pas ? Et bien moi c'est ce que je pense. Je lui sourit en même temps que la fusion se finissait. Shukan alla s’asseoir sur un tabouret et s'amusa à tourner sur lui même pendant que je lui expliquais mon idée. En tout cas y'a pas besoin de lui demander d'où elle viens. C'est assez marrant parce qu'on ne dirait pas qu'elle est en partie allemande. Avec sa tignasse blanche j'aurais opté pour la Russie.....désolé, cliché manga obligé.

"Et bien J'ai énormément de photos de paysages, de bâtiments, de scène de la vie, etc etc... Le tout est très fort en contraste parce que c'est ce que j'aime avoir. Mes photos ont beau être réussi, j'ai l'impressions qu'il manque quelque chose. Puis j'ai eu l'idée de les mettre sur toile. J'y est pensé le jour où on s'est rencontré dans la forêt. De là où j'étais, j'avais une super scène à prendre. Ah oui j'espère que tu ne m'en veut pas de t'avoir pris en photo ce jour là ?"

Nul doute que ça allait faire un super projet. Et puis qui sais ? La première toile sera peut-être cette photo. Je lui montra sur ma tablette, le dossier contenant toute les photos dont j'étais le plus satisfait.

"Regarde. Voici ce que je vais durant mon temps libre."


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Déc - 15:03
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3
Je me levai et pris sa tablette. J’étais curieuse de voir quel était son style de photos. Je passai pendant un moment ses chefs-d’œuvre, dont la majorité était en couleur. Il était plutôt doué. J’appréciai plus particulièrement ses paysages, ce doit être mon côté renarde qui me faisait apprécier la chose.

Je devrais vraiment trouver un nom à cet autre côté de moi… Mais aucun nom ne me vient à l’esprit. Tant pis, ce sera pour une autre fois, j’imagine. Je devrais prendre mon deuxième prénom qui est inscrit sur mon baptistère… C’est quoi ce nom déjà? Je ne voudrais pas demander à mes parents, ils vont me trouver complètement ridicule. Il me semble seulement que c’est deuxième prénom n’est pas si joli que ça en plus, c’est très décevant. Si ma mémoire est bonne c’est Augusta… C’est comme totalement horrible… Mais il faut avouer que c’est un nom de plusieurs reines de la Prusse.

Mais ça reste horrible quand même.

Je m’arrêtai à l’une de ses images en particulier. Celle qui avait prise lorsqu’il était dans la forêt, cette photo qu’il a prise de moi, lorsqu’on s’y était rencontré. Je souris. Elle était vraiment jolie. J’avais envie de l’avoir, de l’envoyer à mes papas chéris. Je pourrais peut-être lui demander un de ses jours une séance photo, je sais que ça plairait à mes chers papas et même tous les membres de la famille… j’ai une famille comme ça moi. Je n’avais que des hommes ou presque dans toute la famille. Puisque je suis la seule fille, et la plus jeune, ils ont le droit de me chouchouter plus que les garçons. Peu importe. Je lui demanderais pour une autre fois cette séance photo, puisque je ne suis pas très présentable en ce moment, mes vêtements n’étaient pas beaux et en plus ils sont complètement tâchés. Je redonnai ensuite la tablette à Shu, me disant que j’avais fait pas mal le tour de ses photos. Mais avant de lui répondre, je lui demandai quelque chose de fort simple :

- Ce… Ce serait possible que tu me donnes une copie de la photo que tu as prise de moi… Je la trouve particulièrement jolie… dis-je un peu embarrassée.

Je passai une nouvelle fois une main dans mes cheveux, éloignant ainsi mes mèches rebelles qui voulaient dire un joli bonjour à ma figure. Je me mis à réfléchir sur son projet de peindre ses photos. Il faut dire que ce n’est pas bête du tout… Vraiment pas. Je crois que je le lui avais déjà dit par contre, ce n’est qu’un détail ça pour l’instant. Bref. Je me voyais très mal de refuser un projet aussi intéressant que celui-là, et ce, même si je n’ai pas trop l’habitude de travailler avec quelqu’un d’autre, mais puisque je faisais confiance à Shu, je m’étais permis de dire que c’était bien de « travailler » avec lui.

- Oui, ce serait bien, par contre, il est possible que ce soit différent. La vision que nous avons de quelque chose, d’un endroit n’est pas la même pour un artiste ou pour un autre…

Je m’imaginais bien faire celle qu’il avait prise de moi, rendant le renard encore plus éclatant avec sa blancheur alors qu’il serait entouré de couleurs chaudes représentant la forêt qui perdait de ses feuilles. Ce serait parfait.

code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Déc - 17:53

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Elle prit ma tablette et parcourra pendant un moment les photos que le dossier contenait. Durant ce temps je resta assis sur un tabouret à la regarder. Quand je pense qu'elle préfère cacher ses oreilles....qu'elle gâchis. Puis je repensa à notre rencontre dans la forêt avec les chasseurs. Toujours devoir se cacher de tout ces corniauds qui ne sont même pas capable de comprendre. Pourtant ce n'est pas si compliqué que ça, enfin je crois. La preuve tant qu'on ne leur dit pas que nous sommes un altéré tout va bien et dès qu'ils le découvrent il te rejettent. C'est qu'il y'a bien un problème quelque part et ça ne provient pas forcement de notre côté. Espérons qu'un jour tout ce délire cessera. Plutôt que de nous haïr ils devraient nous aimer vu qu'on peut faire des choses que eux ne pourront jamais faire sans l'aide de machines. Alala l'ignorance et la peur. C'est les deux seules choses qu'ils sont capables de faire.
Tout à mes divagations, j'aperçut Shukan faire le tour de la salle. Zut je l'avais oublié. Je le révoqua, ce n'était pas utile qu'il mette la pièce sans dessus dessous juste parce qu'il voulait assouvir sa curiosité puis je reporta à nous mon attention sur Mia ses oreilles frétillaient au moindre bruit. Je sourit, c'était amusant. Puis ses yeux se fixèrent sur une des photos et elle bloqua un instant dessus. L'espace d'un instant je me demanda si j'avais pas mis une photo qui n'avais pas sa place dans ce dossier. Si c'était le cas j'avais commis une énorme boulette, il fallait vérifier. Je me leva et alla me placer à côté d'elle pour voir. Je vis par dessus son épaule qu'il s'agissait de la photo prise je jour de notre rencontre quand je l'avais prise pour un vrai renard. C'est bon j'ai pas fais d'erreur. Je pris soudain compte de la proximité et m'écarta......pour la laisser respirer hein vous faite pas d'idée ! Elle me rendit ma tablette et me demanda  une chose.

"Ce… Ce serait possible que tu me donnes une copie de la photo que tu as prise de moi… Je la trouve particulièrement jolie…"

Elle semblait embarrassée de me demander ça et se passa à nouveau la main dans ses cheveux couleur neige. Que c'est mignon faut pas être gênée comme ça voyons. Je disais ça mais je n'étais pas mieux lotis. Première fois qu'on me demande une photo comme celle là.

"Oui....oui bien sûr. Aucun problème. Je peux même te faire ça tout de suite si tu veut....Il me faut juste du papier photo et une imprimante."

Je sourit. Enfin j'avais une autre activité qui se profilait et qui allait m'éloigner un temps de mon espionnage habituel. Ouais...j'étais content. Elle accepta mon idée, si c'est pas super ça !

"Oui, ce serait bien, par contre, il est possible que ce soit différent. La vision que nous avons de quelque chose, d’un endroit n’est pas la même pour un artiste ou pour un autre…"

Oui évidement. Chacun sa vision. C'est pareil avec ma sœur. Ma mère lui demandait de peindre un pot de fleur...oh elle te le peignait.....mais à sa façon quoi. Un rouleau, un pot percé et des pinceaux à calligraphie. J'vous raconte pas l'état de la toile une fois passé sous ses mains mais étrangement le pot de fleur était là sans en être un.....je sais pas si je suis assez clair mais c'est en même temps assez dur d'expliquer.

"Aucun problème ! Tu peut faire ce que tu veux. Nous avons juste à choisir les photos que tu veut. Pourquoi pas celle de notre rencontre ? C'est pas mal pour commencer non ? Et....si tu veut...je pourrais t'aider. Je ne suis pas aussi doué que ma sœur ou toi mais j'ai les bases."



© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 3 Déc - 3:00
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3
J’étais heureuse. Terriblement heureuse. Parce qu'il avait accepté. J’aurais ma photo! Je pourrais la leur donner pour Noël, quelque chose du genre. Il faudrait d’ailleurs que je pense à leur trouver des cadeaux. Mais c’était TELLEMENT difficile. Il y a bien longtemps que je ne savais plus quoi leur donner. Ils m’avaient. Ils me disent toujours que je suis leur plus beau cadeau qu’ils n’ont jamais eu. C’est n’importe quoi. Je veux dire. Je dois bien être un super-cadeau-super-méga-chieuse. Oui, c’est comme ça que je me vois. Une fille absolument horrible. J’avais mauvais caractère. J’ai toujours eu mauvais caractère. C’est triste pour mes papas, parce que je leur ai toujours donné du mal. Mais je les aime énormément. Ils sont vraiment trop géniaux. Je devrais leur donner quelque chose de vraiment génial. Je crois que je vais leur faire un album de photos, idéalement prises par Shu, parce qu’il est plutôt doué. Mais je ne lui demanderais pas tout de suite, pas encore, bientôt. Je sais quand je pourrais le faire… Je dois d’abord acheter un album photo, ensuite le personnalisé. Puis finir avec l’ajout des photos. Gute Idee! J’étais toute heureuse de trouver quelque chose d’aussi personnalisé et orignal pour mes chers papas adorés. Je crois que ce soit je vais les skyper. J’ai très envie d’y parler. Peut-être que Roderich voudra me jouer un peu de piano. Ça me manque d’entendre sa si jolie musique.

- Tu serais vraiment génial si tu pouvais me faire ça tout de suite… Je vais la donner à mes parents lorsque je retournerai chez moi, dis-je pleine d’entrain. En pleine réflexion je finis par marmonner quelque chose ressemblant à : ce serait bien d’en avoir d’autres également… en faire une série… pour eux…

Je souriais complètement emballée par nos projets de photos et de peinture conjointe. J’avais maintenant envie qu’il me donne pleins de photos afin que je puisse travailler sur ce projet. Au diable la toile que j’étais en train de faire! Ce projet dont il venait de me parler me tentait terriblement plus que celui que j’étais en train de faire… Et ce n’est pas parce que ce projet-ci était ennuyant, bien non, seulement que ce que Shu m’avait proposé… C’était une espèce de bombe qui allait vraiment lancer nos deux carrières! Oui, je suis une rêveuse, oui je suis capable de penser que je suis capable de percer sur le marché de l’art en sachant ô combien c’est difficile de faire une telle chose. Il va falloir un jour que j’aille trouver un centre d’artiste pour voir si je peux faire exposer des toiles. Je pourrais même exposer avec Shu, ce serait beaucoup moins gênant… Enfin, si notre projet abouti à quelque chose.

- Et ce serait vraiment plus génial si nous commencions justement avec cette image-ci. J’ai déjà une bonne idée de ce que je pourrais faire avec cette image. En fait, je pourrais même faire deux toiles. Une première qui représente ma vision de ta photo et une deuxième qui montrerait mon point de vu en tant que renard… Qui voit l’artiste qui prend la photo, tiens! Qu’en penses-tu ?

Je le regardai, mes yeux jaunes devaient être pétillants. Pour une rare fois dans ma vie, je n'étais jamais été aussi emballée pour un projet!

code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 3 Déc - 13:07

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Quel entrain dit donc. Ça faisait plaisir à voir, limite si elle ne sautillait pas sur place tellement elle était contente. J'étais content aussi un projet pareil ça ouvre des possibilités intéressante. Je repensa aux initiations à la peinture que ma mère animait dans le passé. C'était quelque chose que j'aimais mais ce n'était pas mon truc de rester assis sur une chaise à tenter de reproduire quelque chose sur une toile. Non moi je voulais bouger et chercher contrairement à ma sœur et ses créations aussi loufoque que réussi. Je me demande si elle peut continuer à peindre comme elle le faisait dans sa classe. Faudra que je lui demande, ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu et ça me manque. En plus je suis sur qu'elle a deux trois photos que je pourrai vendre. Certaines filles du lycée sont venu me voir disant qu'elles voulaient des photos de certains gars. je les avaient envoyé vers Zoé pour ça. C'est elle que ça intéresse mais pour retoucher les défauts, les imprimer et les vendre c'était mon domaine.

"Tu serais vraiment génial si tu pouvais me faire ça tout de suite… Je vais la donner à mes parents lorsque je retournerai chez moi,"

J'étais déjà en train de me dirigeais vers l'imprimante la plus proche. L'offrir à ses parents était une bonne idée. Si je ne me trompe pas elle avait deux pères. C'était une chose étrange mais je n'était pas à moi de juger ce qui était étrange ou non. Une fois devant l'imprimante je vis que c'était du papier normal qu'il y avait dedans. Ah non hein ! Hors de question que j'imprime des photos avec ce genre de papier ! Non mais quel sacrilège ! Je me mis donc à chercher le papier photo en ouvrant tous les tiroirs possible et imaginable. Mais il ne fallait pas laisser Mia en plan ce n'était pas convenable. Je continua donc de lui parler.

"J'te fais ça tout de suite. Mais juste avant j'aimerais rajouter un poil plu de luminosité à la photo si t'es pas contre. Shukan m'a dit que tu avait deux pères ? T'inquiète pas rien ne sortira de cette salle. Je te trouve ça juste étrange de pas avoir de mère mais sans plus. C'est originale en tout cas.....Bon tu te cache où saleté de papier ???"

Je me retourna vers Mia lui demandant du regarde de me filer un coup de main. J'en profita dans le même temps pour lui demander ce qu'elle entendait par "faire une série" Elle voulais que je la prenne en photo ou quelque chose dans ce gout sans doute. L'idée ne me déplairai pas.
Une fois le papier photo dans mes mains je le mis dans l'imprimante et connecta ma tablette dessus. Parfait les imprimantes du lycée ont une connexion sans fil. Je fis rapidement quelque manipulation sur la photo pour qu'elle soit encore meilleur puis lança l'impression. Vu la qualité demandée ça allait prendre un peu de temps et ce n'est pas comme si nous étions pressé.

"Voila c'est lancé. Encore un peu de patience et tu aura ta photo."

Elle se mis à reparler du projet et je l'écouta intéressé car elle avait l'air d'avoir l'intention de pousser l'idée encore plus loin

""Et ce serait vraiment plus génial si nous commencions justement avec cette image-ci. J’ai déjà une bonne idée de ce que je pourrais faire avec cette image. En fait, je pourrais même faire deux toiles. Une première qui représente ma vision de ta photo et une deuxième qui montrerait mon point de vu en tant que renard… Qui voit l’artiste qui prend la photo, tiens! Qu’en penses-tu ?"

Wouaaa carrément ! Mais c'était une super idée ça ! Il faudrait sans doute aller prendre des photos supplémentaires pour l'aider. Avec Shukan de son côté et moi de l'autre ce serait facile à réaliser. Ou alors je la laisse faire selon sa méthode. En tout cas ce projet promettait d'être épique et durable. Ces grand yeux jaune semblait briller, pas de doute elle était complètement emballée par ce projet. Sincèrement j'étais content pour elle car la première fois que je l'avais vu elle semblait un peu repliée sur elle même. J'allais lui répondre quand mon portable sonna. Je le sortie de ma poche et regarda le numéro inscrit sur l'écran......c'était celui de Zoé. Et merde j'espère pas qu'elle m'appelle pour savoir où je suis....

"Désolé je dois répondre"

L'appel ne dura qu'un instant elle m'a juste appelée pour me taquiner. Comme si j'allais la suivre elle et ses amies parce qu'elles allaient acheter de nouveau vêtements...pff elle m'a prise pour qui ? Je ne suis pas comme ça voyons.....Shukan ? Vas-y tien ! Je l'invoqua et il partit. Bon je m'étais débarrassé de cette affaire je pouvais à nouveau retourner à mes occupations.

"C'est une très bonne idée. Faisons ça, on pourrait retourner dans la forêt pour faire d'autre photo pour t'aider. Shukan pourra t'aider. Sinon je peux m'en occuper pendant que tu commence. Le mieux ce serait de commencer demain. J'aurai pas mal de temps libre. Qu'en pense tu ?"

Oui deux profs absents qui concentrent à eux seuls 80% de la journée je pense qu'on peut appeler ça du temps libre et j'avais envie de passer du temps avec elle. Ma classe est sympa mais sans plus. Puis maintenant que le projet était lancé je voulais le commencer le plus vite possible !


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 11 Déc - 4:24
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3
Pourquoi il parle de Roderich et de Ludwig hein ? Il ne les connait même pas, il a aucune idée à quel point ils sont vraiment trop géniaux comme parents. Quoi que je sois certaine que même eux doutent. J’ai des parents très modestes, mais ils ne devraient pas l’être. L’un est le meilleur pâtissier de l’univers et l’autre c’est le meilleur pianiste de l’univers. Bien sûr rien de moins. Ce sont mes parents après tout, on voit bien ce qu’ils m’ont transmis. La passion. Je regardai Shu et je lui répondis très honnêtement.

- Tout le monde trouve ça étrange… Mais je ne comprends pas exactement pourquoi. Ils sont tout simplement homosexuels… Ça arrive… Moi je trouve ça étrange d’avoir une mère. J’en n’ai jamais eu et ça ne me dérange pas plus que ça…

Bah quoi !? Ça n’avait rien de méchant ce que je disais. C’est vrai, pour moi, le concept de mère m’était très étranger. On pourrait presque dire que ça a quelque chose d’extraterrestre. Je n’en ai jamais vraiment eu… Je ne sais pas ce que je vais faire lorsque j’aurais des enfants… Est-ce que mes enfants vont se transformer en renards, eux, aussi ? Ou est-ce qu’ils vont avoir ces oreilles de renard que j’ai avec une autre capacité ? Est-ce qu’ils vont pouvoir se transformer tout simplement en un autre animal ? Toutes ces questions restaient sans réponse dans ma tête… Tout simplement parce que je ne connais pas l’ADN de ma vraie mère, je ne sais pas si elle fait parti de ces mutants comme moi qui ont cette capacité. Probablement. C’est toujours ça que je me suis dit. Mes papas, je sais qu’ils sont tout à fait normaux, sinon ils ne me l’ont pas dit. Et s’ils ne me l’ont pas dit et que je l’apprends un jour, je vais être furieuse contre eux! Parce qu’ils m’auraient caché la vérité alors qu’ils ont toujours connu mon secret! Quelle injustice! Peu importe. Finalement je ne suis pas certaine que je veux avoir des enfants. Pas du tout même. Leurs peut-être pouvoirs m’effrayaient quand même.

Je me mis à lui donner un coup de main, parce que visiblement, il ne trouvait pas son papier photo. Il voulait aussi la retoucher avant de l’imprimer. Franchement… ça ne me dérange pas du tout. Tant qu’elle reste aussi jolie, le reste ne m’importe peu! Je fouillais dans des armoires et des tiroirs, mais Shu a fini par trouver par lui-même ce qu’il cherchait. C’est toujours au dernier endroit que l’on trouve ce que l’on cherche, je suis certaine que c’est prouvé scientifiquement! (ou peut-être pas, on s’en fiche, je sais que c’est quand même prouver!)

- Voila c'est lancé. Encore un peu de patience et tu auras ta photo.

Je souriais une nouvelle fois et je lui lançai un :

- Merci beaucoup.

Et c’est alors qu’il semblait super emballé par le projet que je lui avais lancer, on aurait vraiment dit deux petits enfants dans un immense magasin de jouets, ou tout simplement deux artistes dans un magasin d’effet d’art et autres qui découvraient les merveilles du monde. Ce beau moment fut gâché par un fichu téléphone portable qui s’est mis à sonner. Ce qui était certain, c’est que ce n’était pas le mien, parce que je DÉTESTAIS me faire déranger lorsque je peignais. Du coup, je préférais le laisser dans ma chambre. De toute façon personne ne me voudrait me joindre ou me parler. Je n’ai aucune personne avec qui le faire et ça ne me dérange pas du tout. Pendant qu’il parlait au téléphone j’en profitai pour prendre ma tablette et la laver. Je voyais que la peinture commençait à sécher dessus, du coup il était beaucoup mieux que je lave tout ça plutôt. J’avais les deux mains dans l’eau et la peinture lorsqu’il revint. Ça n’a pas été long du tout son truc!

Du temps libre ? Demain ? Je me suis mis à réfléchir. C’est drôle c’était comme s’il me proposait un rendez-vous amoureux. Non pas qu’on soit en couple, loin de là! Je ne me vois pas avec ce garçon… Il est trop étrange et il en sait trop sur moi, tout simplement! Je pris un papier brun pour m’essuyer les mains que je finis par jeter. Je regardai de nouveau Shu, mes petites oreilles s’agitant doucement sous la réflexion concernant mon horaire.

- Demain… Oui, ce serait possible. Tu veux qu’on se joigne directement à la forêt ?

Est-ce que ça aurait été mieux de faire comme dans les films et refuser ? Genre… Se laisser… Désirer ? Je n’en sais franchement rien. Les relations ce n’est pas mon fort. Papa aussi est comme ça. C’est pour ça que mon autre papa l’aide autant. Pourtant il est pâtissier… Tout ça n’est pas du tout logique… Peu importe. Je ne comprends pas grand-chose encore à l’amour mais on s’en fiche pas mal.

Je voulais le joindre directement à la forêt parce que je pourrais prendre un moment pour moi et aussi pouvoir me transformer tranquillement, sans être déranger par Shu. Quoi que le problème était plutôt le moment où je me transformerais en humaine. Je n’avais pas envie qu’il prendre des photos de moi sans mes vêtements. Ce serait… tellement… trop gênant… Juste y penser je sens mes joues rougir! Allons, ne penses pas à ce genre de chose, Mia! C’est complètement ridicule et tu le sais bien! Tu sais bien que Shu ne ferait pas une telle chose.

Pourtant j’en suis pas si certaine… Bah quoi… Il n’est pas un super pote comme on dit. Ce n’est qu’une connaissance avec qui je partage un projet ambitieux qui pourrait lancer nos deux carrières, qui sait ? Pour l’instant personne ne le sait… J’espère tout simplement que le projet va fonctionner pour le moment… Après on verra si on est capable de les vendre… J’aimerais tellement ça pouvoir vendre mon art, devenir super célèbre et ne pas finir comme van Gogh.
code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Déc - 18:29

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Elle était en train de nettoyer sa palette de couleur quand j'eu fini mon appel. J'étais un peu désolé pour elle parce que du coup sa toile ne serait sans doute pas fini avant un bon moment. Tout ça parce que je l'ai interrompu. Mais c'était une belle rencontre de toute façon et ce n'était qu'un peu de peintures gâchée. Le lycée devait en avoir en pagaille dans les réserves. Du coup ça me ramena un moment dans le passé, à l'époque ou j'essayais tant bien que mal de peindre un truc qui ressemblait à quelque chose sous la tutelle de ma mère. Je l'ai rendu folle à force de pourri mes vêtements au point qu'ils étaient irrécupérable. Parce que oui la peinture de m'aimait pas. J'avais beau tenter de mettre un peu de couleur sur la toile, la peinture préférait aller sur mes fringues. En y repensant c'est peut être parce que j'agitait le pinceau comme si c'était une maracasse ? Ouais ça devait être ça mais qu'est-ce que c'était drôle. Enfin pour moi, pas pour ma mère hein. Du coup j'ai stoppé la peinture et je suis allais dire bonjour à la photo avec mon père.

Mia s'essuya les mains puis elle sembla réfléchir longuement à ma proposition de rendez-vous dans la forêt. Sous la réflexion ses oreilles s'agitaient. J'avais envie de les grattouiller mais je sais me tenir en société allons. Vous alliez penser quoi là ? Je ne suis pas détraqué à ce point...enfin je crois. Après avoir peser le pour et le contre elle me regarda puis se décida à parler. J'ai cru qu'elle avait perdu la parole vu le peu de fois ou elle ouvre la bouche. C'est dommage.

"Demain… Oui, ce serait possible. Tu veux qu’on se joigne directement à la forêt ?"

Elle était d'accord, j'ai cru un instant qu'elle allait refuser pour une raison obscure, ce qui m'aurais attristé. Surtout que nous étions partenaire maintenant. Se rejoindre directement dans la foret c'était une bonne idée mais fallait savoir. J'eu une idée.

"Directement dans la forêt ? Ça me va. Pourquoi pas ruine ou je t'ai vu lors de notre première rencontre ? Reste à savoir comment se prévenir. Par téléphone......ou skype.....si tu utilise Skype."

Qu'est-ce que j'étais en train de faire ? Voila que je lui proposais de lui donner mon numéro où mes identifiants skype....alors que les seuls qui ont ça ce sont des clients....Et Mia était tout sauf une cliente, du coup c'était très étrange. Je ne savais pas trop comment réagir....J'veux dire c'est la seule fille avec qui j'ai pu parler aussi librement....à part Zoé mais ça ne compte pas c'est ma soeur. C'était juste un simple rendez-vous entre partenaire c'est tout.....c'est tout.

Puis je la vis rougir. J'espère que ce n'était pas ma demande. Elle avait p'être pris froid.

"Mia ? Tout va bien ?"

Mue par un réflexe absolument inexplicable je mis une de mes mains sur son front comme pour vérifier si elle avait de la fièvre. Mais ça n'arrangea pas les choses vu qu'elle rougit d'avantage et je me retrouva propulsé en arrière. Je me rattrapa juste avant la chute. Je rougis aussi. Quel idiot....qu'est-ce qui m'a pris de faire ça ?

"Dé.....désolé. J'sais pas ce qu'il m'a pris......J'ai cru que tu avait de la fièvre....."

C'est malin je ne savais plus ou me mettre du coup. Non mais quel abruti !


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 22 Déc - 17:56
Quand l'art et la photo se rencontrent × ft. Shu Krain <3
Avant que je puisse lui répondre à propos de mon numéro de téléphone et tout ça, il fit quelque chose d’étrange. Il posa sa main sur mon front, alors qu’il me demandait si j’allais bien. Bien sûr que je vais bien! C’est seulement que je suis rouge. Il n’y a rien de dramatique dans tout ça! Sur le coup, non habituée aux contacts physiques, ma première réaction fut que je grognais après lui. Honteuse, je détournai le regard, afin qu’il ne voit pas à quel point j’avais honte de lui avoir grogné dessus, comme ça, pratiquement sans raison. Je finis par dire quelques mots en bredouillant.

- Eum… Je… Pardon. Je… Je… Je ne voulais pas vraiment… Je… J’ai peu de contacts… physiques avec d’autres personnes…. Ce… C’est pour ça… Pardon encore.

Je préférai regarder ailleurs, fort loin. Je faisais plus ou moins semblant de chercher quelque chose. Tiens faisons semblant de chercher ce qu’il faut pour écrire ce qu’il m’avait finalement demandé. Je plaçai une mèche rebelle derrière mon oreille, troublée. Je veux dire… Mais pourquoi mon côté animal sortait comme ça, sans que je le veuille! C’est vraiment n’importe quoi. J’aurais tellement aimé avoir un autre pouvoir, quelque chose d’autre de beaucoup plus utile, fonctionnel… Je ne sais pas… Lancer du feu, faire geler la glace, je ne sais pas. À la place, j’avais des réactions dignes des animaux. La. Joie.

Il voulait vraiment mon numéro de téléphone… ou mon skype. En fait, les deux je les utilisais fort peu du coup… Je ne sais pas à quoi cela puisse bien servir. C’est gênant par contre. Je veux dire… Il y a pratiquement personne qui a mon numéro de téléphone ou encore mon skype. La seule personne qui l’avait c’était Alice, mais on ne se parle pas. On ne se parle plus depuis l’incident. Du coup… Il ne reste que Shu avec qui je parle. Je sors quelques mots pour mes colocataires, mais des mots de base, comme bonjour, à plus tard, merci… Mais je n’ose jamais faire de longues conversations avec eux, nous sommes quand même fortement occupés… Personnellement je le suis, puisque je passe mon temps à peindre, à créer.

Bref. Mon numéro de téléphone ou skype ? Je serais peut-être mieux de lui donner les deux. Puisque j’utilise fort peu les deux. Je pris un morceau de papier qui traînait sur l’un des comptoirs et je me mis à chasser un crayon. J’en cherchais tout simplement un. Ah! Voilà. J’y inscrivis mon numéro de téléphone ainsi que mon identifiant skype, mais également mon nom afin qu’il ne se demande pas à qui tout ça appartenait!

- Je dois t’avouer que je n’utilise ni skype, ni mon téléphone bien souvent, alors il est possible que je te réponde avec un certain délai.

Je lui fis un tout petit sourire, encore une fois embarrassé à cause du bruit fort peu agréable que j’avais produit envers Shu. Après tout, il n’était pas méchant, alors je n’avais pas de raison pour lui avoir fait subir une telle chose. Arrête d’y penser, Mia, c’est passé. Espère seulement qu’il ne soit pas fâché après toi.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Déc - 20:00

Quand l'art et la photo se rencontrent





with Mia

Eum… Je… Pardon. Je… Je… Je ne voulais pas vraiment… Je… J’ai peu de contacts… physiques avec d’autres personnes…. Ce… C’est pour ça… Pardon encore.

Si il y avait bien quelqu'un qui n'avait pas à s'excuser ici c'était bien elle. Non mais franchement, je ne sais toujours pas ce qu'il m'a pris de faire ça. Je l'ai fais c'est tout, je m'attendais juste, plus à une gifle qu'à un grognement en revanche. Sans doute son côté renard qui ressort. S'en est presque mignon tiens. De toute façon elle était dans son droit et je me contenta de me taire encore trop gêné. Je me releva et la vit qui regardait un peu partout dans la salle. Vite quelque chose à faire, il me fallait un truc à faire. Je pris ma tablette et lança skype. Du coin de l'oeil je vis Mia chercher quelque chose. Je sais ce que je vais faire. Je vais réorganiser ma liste de contact le temps que nous reprenions nos esprits. Je reclassa tous en trois catégorie avec Les amis, Les clients et Ma classe. Je remis également un peu d'ordre dans mes favoris avec les clients les plus réguliers ainsi que ma famille eeeeet c'est tout. Je n'avais pas réellement beaucoup d'amis proche en vérité.
Mia revint vers moi avec un morceau de papier dans sa papatte heuuu dans sa main. C'était son numéro de téléphone ainsi que son identifiant skype. Je n'en demandais pas tant mais ça ne fait rien.

"Je dois t’avouer que je n’utilise ni skype, ni mon téléphone bien souvent, alors il est possible que je te réponde avec un certain délai."


Elle me fis un petit sourire sans doute encore perturbée par ce qui s'étais passé. Je lui répondit penaud.

"Ce n'est rien.....Tu n'avait pas à t'excuser c'était entièrement ma faute. Je vais enregistrer tous ça avant de paumer ce papier."

Je lui pris qui était dans sa main et recopia son numéro dans mon téléphone et ajouta son pseudo sur skype. Comme ça c'était chose faite tiens et pour bien me rappeler que c'est elle je vais mettre la photo d'elle en renard comme image profil. Je lui envoya un sms pour qu'elle puisse avoir mon numéro et je pense qu'on avait fait le tour.

"Merci......Bon et bien je te dit.....à demain."

Je m'inclina (cherchez pas c'est une vieille habitude complètement débile qu'on a pris ma sœur et moi quand on voulait jouer les riches) et sortit de la salle. Je m'adossa à la porte et soupira un grand coup, leva la tête et sourit. Cette journée ne s'était pas montré si ennuyeuse que ça finalement. Bon il était tant d'aller manger.

Vivement demain.


© A-Lice | Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Preval rejete lwa sou salè minimum nan e Benoit pa sanble kontan ak sa
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» photo de gérouville
» une photo de faiblesse!!!
» Reportage photo sur les makis de madagascar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: