Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Quand deux courage se rencontrent [Feat Kilian]

 :: Zone détente :: Archives :: Le passé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 9 Jan - 20:42




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Quand deux couage se rencontrentFeat Kilian



Mahiro n'a jamais trop réussi à se faire des amis, c'est encore le cas à présent voilà maintenant plus d'une semaine que lui et son frère ont intégré le pensionnat. Heureusement pour ils ne se voient que très rarement. Ils ne sont pas dans la même classe et dans des dortoirs différents, c'est exactement ce que désirait le jeune adolescent. Il est dans une classe assez sympathique, les gens ont l'air sympa, mais ce n'est pas pour autant qu'il ira leur taper la discute, car il est comme ça Mahiro il déteste aller gratter l'amitié. C'est simple si vous venez lui parler, il vous répondra tranquillement, vous pourrez même tenir une conversation, mais en revanche si vous ne venez pas ce n'est pas lui qui va faire le premier pas. Il sait que ce n'est pas un comportement à adopté lorsqu'on vit en communauté, mais à vrai dire, il s'en fiche, il se dit que s'il est destiné à avoir des potes, il en aura sinon ben tant pis.

Nous retrouvons donc Mahiro dans la file pour la aller manger et rien qu'en voyant sa tête nous comprenons tout de suite qu'il a passé une journée de merde. Enfin c'est ce que l'on pense à moins qu'il en a marre des rire et des cris qui sont autour de lui, car il faut savoir que le jeune homme déteste les brouhaha lorsqu'il ne peux participé. Il pousse un long soupir avant d'aller prendre son plateau, il s'empresse de remplir la plateau en plastique d'une entrée , d'un plat, et de ce qui constitue un repas équilibré, car oui le jeune homme fait attention à ce qu'il mange. C'est même très qu'il le fasse sa doit encore être une lubie qu'il à eu. Il finit par remercier la dame du self et part dans la salle à manger. Il balaye la salle du regard jusqu’à qu'il trouve une place où s'asseoir. Une fois cette dernière trouver il s'assoit et mange tranquillement, très vite il remarque que le réfectoire se remplit à une vitesse affolante.


Il y a même un groupe de jeunes qui vient taper l'incruste à sa table tellement c'était blindé. Il jette un coup d’œil aux jeunes gens en question, il remarque vite que se ne sont pas des personne de sa classe. A en déduire à leur façon de parler ils devaient être dans la classe intelligence. Il ne prête pas attention à leur conversation et mange son plat avant de se lever et de quitter la table puis la pièce. IL déambule dans les couloirs à la recherche d'un truc à faire. On est mercredi, il n'y a pas cours l'après midi, du coup ben c'est triste à dire mais il s'emmerde sec. Il finit par se rendre à la salle commun peut être que là haut il y aura un truc à faire , puis au pire il montera dans sa chambre prendre son ballon et ira sur un terrain pour jouer. Il se dirige vers la salle pas trop convaincu que se soit une bonne idée. C'est vrai quoi il va voir les autres affiché leur amitié comme ça sa vite le saouler. Une fois devant la porte il l'ouvre et remarque tout de suite les petits groupes formé au quatre coins de la pièce, il décide de se poser sur un canapé et prend son portable pour surfer sur le net.

© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dim 10 Jan - 11:29

Quand deux courages se rencontrent
Avec Mahiro Kiiroi
Je ne suis qu'un petit garçon frêle et innocent... Haha.

La journée avait trop bien commencé. D'abord, il avait trouvé un gentil monsieur, qui lui avait indiqué sa salle de cours, parce que je m'étais perdu. C'est vachement grand Hight Storm en fait, et comme je suis petit, et beh j'ai trouvé ça encore plus grand ! Et donc du coup, j'avais finalement trouvé ma salle de classe. Euh par contre, je n'étais pas avec des grands, sinon je n'aurais rien compris à leur charabia. Une fois j'étais rentré dans leur classe, juste pour voir, ils parlaient de fonctions, de n'équations et de n'exponentielles. Au début je croyais qu'ils allaient construire une fusée pour partir dans les nuages ! Tellement c'était compliqué mais apparemment, c'est un cours normal pour leur âge. J'étais reparti en courant pour me jeter dans les bras d'un adulte en pleurant parce que je ne voulais pas grandir. Je trouve ça normal comme réaction. Moi je veux rester petit, c'est bien être petit, en plus les grands, ils nous aiment bien. parce qu'on est mignons.

Ensuite, je suis passé à la cantine. La cantine, c'est trop bon, les madames en plus elles sont trop gentilles, et puis il y a des cookies. C'est bon les cookies. Le chocolat aussi, mais y en a pas le midi. Le midi c'est pas forcément bon par contre : la dernière fois, il y a eu du chou fleur. C'est pas bon le chou fleur ! Comme le brocoli, qui a inventé de truc là, ça ressemble à un arbre tout petit vert ou blanc, et c'est pas bon. Ce que je préfère c'est les patates frites, ou la pizza, tout ça c'est trop bien. Mais faut pas que j'en mange trop, après je vais couler au lieu de nager. Mais j'ai trop bien mangé, je veux poser son plateau, mais je suis trop petit encore une fois, et alors je m'énerve, une gentille fille m'aide et me le pose sur le comptoir.

- Merci Onee-chan !

J'ai pris la mauvaise habitude d'appeler les gens comme ça. Pourtant, je suis Irlandais. Mais bon, quand j'étais encore plus petit que maintenant, j'étais tombé sur les livres japonais euh comment ça s'appelle déjà ? Un m-mana ? Manwa ? Ah manga ! Et dedans le petit frère appelait son grand frère Oni-chan. Bah j'ai pris cette phrase, je la trouve jolie moi. Une fois mon plateau posé, je gambade jusqu'aux dortoirs. Je pense retrouver mes copains pour jouer, ils sont gentils, on joue au foot des fois, et même qu'on fait de la natation ensemble. Mais quand j'arrive là-bas, il y a pleins de gens, mais qui se connaissent et moi je ne les connais pas. Je me sens tout triste, je vais m'ennuyer si y a personne, et j'aime pas m'ennuyer. Puis je remarque quelqu'un tout seul sur son téléphone, qui a l'air de s'ennuyer comme moi, et je décide d'aller lui taper la causette, parce qu'un monsieur tout seul, c'est tristounet. Je me faufile derrière le grand canapé, prend mon élan et bondis sur le dossier en faisant attention de pas tomber, atterrissant en sac à patate sur l'épaule du garçon. Ouaiiiiii mission réussie ! Garçon qui a l'air beaucoup plus vieux que moi dit en passant :

- HE ONI-CHAN ! Tu joues à quooooiiiii ? J'peux regarder ? J'peux jouer ? Je m'ennuie moiiiii !

Je me balance d'avant en arrière en faisant balancier avec mes pieds, ça ne devait pas être très confortable pour le monsieur mais bon. J'ai trouvé quelqu'un comme moi tout seul, je n'allais pas le laisser filer.



© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 10 Jan - 18:30




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Quand deux couage se rencontrentFeat Kilian



Il était là assis sur sa chaise tranquille en train de surfer sur le net, il ouvre sa boîte mail ayant l'espoir d'avoir des mails peut-être que quelqu'un dans sa ville natale pense à lui. Et effectivement il y a bien quelqu'un qui pense à lui, il a même plusieurs mails et c'est avec une grande joie qui les ouvre. Sa joie redescend vite lorsqu'il remarque cette personne ben en fait c'est sa maman. Il ne veut même pas les ouvrir il les connaît tous par cœur c'est les mêmes mails qu'elle envoie du genre " pense à te faire des amis". Il ferme tout de suite sa boîte mail, jette un regard vite fait à la salle histoire de voir s'il y a des nouvelles têtes puis ouvre une autre appli. Un jeu cette fois-ci il passe plusieurs minutes dessus il est ultra-méga concentré il veut gagner la victoire est proche de lui quand tout à coup il se prend un truc sur ses épaules qui lui fait lâcher son portable.

- HE ONI-CHAN ! Tu joues à quooooiiiii ? J'peux regarder ? J'peux jouer ? Je m'ennuie moiiiii !

Il entend une putain de voix qui lui défonce les oreilles, d'un coup sec il se lève laissant le gosse tomber avec sa chaise  ce qui entraîne un gros PONC par terre. Il le regarde avec un regard assez dégoûté, il déteste les gosses, c'est simple il n'est pas fait pour être avec eux. Ça pue, son braille et ça chiale pour un rien. Il finit par ramasser la chaise et se rassoit dessus l'air de rien en ignorant le gosse à côté qui est à terre et qui bouge plus.

Lorsqu'il s'assoit et regarde les gens présents dans la salle tous les regards étaient braques" sur le monde à terre qui semblait ne plus bouger. Mahiro pousse un long soupiré et s'accroupit auprès du gosse, il lui poke doucement la joue ben oui on ne sait jamais pas qu'il a perdu connaissance. Cette journée a été vraiment pourrie pour lui du début jusqu'a la fin. Et puis merde qu'est-ce qu'un gosse fait ici ? il doit avoir à peine six ans le truc. Voilà à peine quelques semaines qu'il a intégré le pensionnat et il a déjà fait un meurtre et ben c'est du joli. Il s'assoit auprès du gosse et lui balance.

-Si tu te réveilles pas ru pourras pas jouer à mon jeu.

Voilà maintenant il y a plus qu'a attendre qu'il se réveille, mais Mahiro est sûr à 100% que l'enfant est juste en train de faire semblant juste pour jouer.

© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 12 Jan - 15:33

Quand deux courages se rencontrent
Avec Mahiro Kiiroi
Je ne suis qu'un petit garçon frêle et innocent... Haha.

hors rp:
 

Dès que le monsieur réagit, je me sens projeté comme un avion dans le ciel. Je pousse un cri, c'est pas très agréable de se sentir comme ça. Le monsieur s'est levé trop vite, à mon avis c'est un peu ma faute, j'ai dû lui faire peur... Mais c'est un garçon ! Un garçon ça doit être fort et ça a pas peur un garçon ! Moi je suis fort ! J'ai pas peur ! Sauf quand maman me gronde... Parce que maman elle fait peur maintenant. Je l'appelle même plus parce que je me fais gronder à chaque fois. Ou elle veut pas me parler. Avant je l'appelais mais plus maintenant elle veut pas me voir. Tant pis. C'est une méchante vieille femme. Comme la madame à l'accueil.

J'atterris la tête par terre mais dans du mouillé, parce que je contrôle pas tout à fait mon pouvoir. Aieuuuh ! Je reste allongé, parce que j'ai la tête qui tourne, je vois pleins de jolis n'étoiles, mais j'ai un peu mal au nez et au front. Mais je suis pas mouillé, parce que je ne crains pas ma pauvre eau voyons ! Méchant monsieur ! Tu m'as fait bobo ! Pour la peine je te fais peur, et je reste allongé, parce que comme ça, les autres gens, bah ils vont te gronder et toi tu auras peur. Et pis d'un coup, je vois tes pieds dans mon champs de vision et du coup je ferme vite les yeux, parce que je fais semblant de m'énav... avénoui... de dormir. Le monsieur me touche la joue. C'est rigolo, mes joues elles sont toutes molles, on dirait une pâte à mâcher, comme les bonbons que la gentille dame vend dans sa maison jaune, dommage que pour avoir les siens et beh il faut payer.
QU'est-ce qu'il fait en fait à me touiller la joue ? Il vérifie que j'ai pas mourute ?

- Si tu te réveilles pas tu pourras pas jouer à mon jeu.

Jeu ? Je peux jouer à son jeu ? C'est vrai il l'a dit nan ? J'ai bien entendu ? Je me relève et lui saute dans les bras, le mouillant un peu, parce que mon pouvoir en fait qu'à sa vilaine tête.

- C'est quoi ton jeu ? C'est quoi c'est quoi c'est quoi ? On tue des méchants ? On attrape des bonbons ? Dit c'est vrai que je peux jouer ? Merci Onii-chan !

Je lui attrape le téléphone des mains et cours sur le canapé. Je grimpe dessus, pas facile, il est haut le canapé, mais j'y arrive, et finalement je m’assoies avec le téléphone. Je le tourne dans tous les sens. Comment ça maaaaarche ? J'appuis sur un bouton, et l'écran s'allume. Whaaaaaaa c'est beauuuuuu ! Je lis ce qui est marqué.

- Taper... votre... coude... ça veut dire quoi monsieur "Taper votre coude" ?

Ya plein de numéros, faut taper quoi ? J'appuie sur plein de chiffres, 1-5-9-7-5-3 pouf ! Le téléphone il affiche un message en rouge "attendre 30s avant de recommencer". Ouuuups. Je crois que j'ai fais une bêtise. Je le regarde curieux, qu'est-ce qu'il fait le monsieur ? En tout cas les gens nous regarde bizarrement. Peut-être parce que je l'ai un peu mouillé ? C'est qu'un peu d'eau, ça ne le tuera pas le monsieur ! Parce que l'eau, c'est trop bien, sinon je ne nagerais pas dedans. Et puis mon oni-chan à moi, il m'a toujours dit d'aimer l'eau, parce que l'eau ça aide plein de monde en plus. Et il a toujours raison mon oni-chan.

© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 31 Jan - 17:09




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Quand deux couage se rencontrentFeat Kilian



À peine Mahiro a fini sa phrase que le gosse se réveille d'un coup et saute dans les bras du jeune blond. Mahiro se retrouve quelque peu mouillé, il devine tout de suite l'altération du gosse et tire une certaine grimace. Il ne semble pas être plus content que ça d'avoir été mouillé de son côté le môme semble totalement oublier qu'il s'est bouffé le sol il y a encore que quelques minutes. Il le savait très bien qu'il faisait semblant de s'être évanoui, et n'empêche à cause de lui, il s'est quand même un peu tapé l'affiche. Il regarde vite fait autour de lui et remarque que tous les regards sont braqués sur eux, le repousser serait une mauvaise idée. En attendant le môme prend la parole et parle à une vitesse assez impressionnante pour un gosse.

- C'est quoi ton jeu ? C'est quoi c'est quoi c'est quoi ? On tue des méchants ? On attrape des bonbons ? Dit c'est vrai que je peux jouer ? Merci Onii-chan !


Il n'a pas le temps de lui répondre que le gosse prend le précieux téléphone des mains de l'adolescent, Mahiro reste là assit par terre et pousse un long soupiré. Il finit par se lever et remet la chaise à sa place avant de reporter son regard vers l'enfant. Il rit en voyant que cette dernière galère à montée sur le canapé, une fois bien installer ce dernier commence à appuyer sur tous les boutons. Mahiro le laisse faire de toute façon, il a un code, il ne pourra pas accéder comme ça au contenu du téléphone. Lorsque l'écran s'allume les yeux de môme deviennent tout brillants, comme s'il était tout émerveillé de voir un écran s'allumer.


- Taper... votre... coude... ça veut dire quoi monsieur "Taper votre coude" ?

Quand il voit le gosse appuyer sur tous les boutons Mahiro tire une tête de dégoûter de la vie. Oui, il le sait très bien, il va bloquer son téléphone, il pousse un soupir et va s'asseoir à côté du gosse. Il reprend le portable des mains du gosse et attend 30 secondes le temps que le portable se débloque, une fois le portable débloquer Mahiro regarde dans son menu et cherche un jeu assez simple pour le gosse. Une fois le jeu trouvé, il l'ouvre prend la difficulté la plus simple et redonne le portable au môme.

-Il suffit seulement de faire trouver les paires.

Il s'assoit bien confortablement et laisse le môme jouer pendant que lui regarde la pièce.

© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» Quand deux destins se croisent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: