Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Rapprochement ou Révélation sur la glace? [PV: Drela]

 :: Domaine des Alpes :: Promenade :: Patinoire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Mar 20 Déc - 14:30


Rapprochement ou Révélation sur la glace?

Tu ne savais pas quoi faire. Tu as quartier libre pour la journée entière... Tu te baladais dans les rues, tes groupies autours de toi. Les Faibles vous regardaient et, avec ta bouille d'ange, tu leurs faisait tourner la tête. L'une de tes groupies pillallait sans cesse alors, en plein milieu de la rue, tes lèvres rencontrèrent les siennes.

-Ferme donc cette jolie bouche, ta voix m'insupporte~

Un sourire charmeur et la jeune fille hoche la tête, toute rouge, sans pouvoir parler. Tu la lâches et elle tombe à genoux au sol. Pff... Décevant. Tu continuas ton chemin, les autres filles te suivant. Tu arrivas à la patinoire. Tu fais du patin à glace depuis que tu es petit avec Lucas, vous y passiez des jours et des jours, sans vous arrêter, il faut dire que grâce à cela tu avais plutôt un bon niveau.

-Allons donc à la patinoire~

Bien entendu, personne ne savait patiner, tu désespéras... Tu entras donc, tel un Roi avec sa Cour dans le local pour louer des patins. Tu les mis au pied et tu entras sur la piste. Tu patinas à l'envers afin de voir ta Cour entrer sur la glace et tomber dès les premiers pas. En riant tu te mis à patiner gracieusement, tu devais montrer aux Faibles comme quoi tu leurs étais supérieur. Bon, si une autre Altéré voulait bien savoir patiner mais en vue du nombre de tes groupies qui restaient sur le bord afin de te voir patiner, tu abandonnas cette idée. Tu patinas un moment seul, les gens t'avais laissé la piste en même temps, tu avais décidé de patiner rapidement, faisant des figures parfaitement réalisées. Tu te souvenais le nombre de gamelles que tu te prennais avant de les réussir.

-Hey mes chéries, vous ne voulez pas me rejoindre?

-P-Pardon Naruhito! Mais... On ne sait pas patiner...

-Tempis~


Tu patinais sous les exclamations des Faibles et de tes groupies mais tes patins s'arrêtèrent quand tu vis une silhouette familière arriver sur la glace. Drela. Elle sait patiner en plus! Rapidement, tu la rejoignis, le même sourire qui lui était réservé. Un sourire sincère, vous vous connaissez depuis bien longtemps, elle te connait réellement et tu la connais vraiment, alors, pas besoin d'être faux avec elle.

-Drela! Sauve-moi de ces filles qui ne savent pas patiner. Elles me font pitier... On aurait dit un troupeau de vache comment elles se sont toutes ramassée au sol...~

Un éclat de rire naturel sorti de ta bouche. Drela te ressembles beaucoup du coup, on peut dire que vous vous entendez très bien. Même si parfois elle t'exaspère et tu sais que tu l'exaspère aussi. Mais bon, Drela est l'une des rares personnes que tu considères comme amie. Nul besoin d'être méchant avec elle~
Tu lui attrapas le poignet avant de te mettre à patiner.

-Montrons aux groupies et aux Faibles eu... aux Normaux que nous ne sommes pas des Miroirs pour rien, à moins que tu te dégonfles~

Bah quoi! Tu n'es pas un vautour ni un Miroir pour rien, tu vins caresser la joue de Drela avant de t'échapper en patinant sur la musique qui venait de se lancer.


______________________________


Too much love ♥:
 


Montages et cadeaux:
 


Too much feel when I see this...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 20 Déc - 17:25
Drela & Naruhito
"Rapprochement ou Révélation sur la glace"

C'était toujours pareil.
Les autres élèves partaient se balader en binôme et Drela se retrouvait seule avec une meutes de jeunes hommes en chaleur derrière elle. Mais bon, pour elle ça revenait à dire qu'elle était seule. Elle souleva sa parka avec son pull en dessous jusqu'au nombril, montrant son ventre fin et plat. Finalement, ils tournèrent tous la tête avec un regard super gêné, et Drela en profita pour s'enfuir joyeusement, étalant au passage un admirateur dans la neige froide.

Elle ne savait pas trop quoi faire, ni où trainer, mais après avoir aperçut la patinoire, elle se dirigea rapidement vers le bâtiment, souhaitant oublier un peu les gens de l'école, se changer les idées, rencontrer d'autres personnes, quitte à faire n'importe quoi. Elle pénétra dans l'établissement, rouvrant un peu son manteau, et réchauffant ses mains froides dans son écharpe chaude. Se dirigeant vers le comptoir pour prendre le matériel, elle compta rapidement son argent, et  sorti le montant nécessaire. Elle enfila ses patins, les serra à fond et marcha avec aisance sur le tapis pour rejoindre la glace. Un troupeau de groupies se dressait devant elle, elle soupira, elle ne les connaissait que trop bien, et si elles étaient là, c'est que Naruhito l'était aussi. Drela essaya de se frayer un passage à travers la foule, souhaitant écraser quelques pieds ou doigts au passage avec ses patins. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Elle joua des coudes pour arriver sur la glace, fusillant toutes les nanas du regard :

- Allez on se pousse les veaux, il y a des gens qui savent patiner.

Et d'un air dédaigneux, elle posa le premier patins sur la glace. Elle adorait la sensation de glisse sur la matière, le danger de tomber, les pirouettes et arabesques que l'on pouvait faire. Mais finalement, elle se dirigea vers Naruhito qui, avec autant de grâce que toi, effectuait des figures tranquillement. Un grand brun, bien formé, un visage d'ange. Mais Drela savait que derrière se cachait un visage impassible et machiavélique, un peu comme son propre masque à elle. A peine près de lui qu'il se plaignait déjà de son tas de vaches qui l'attendait.

- C'est ta faute Naru, tu les fais toute craquer exprès, viens pas te plaindre. Mais je confirme, ce sont des veaux.

Elle les pointa volontairement du doigt et ce ne fut pas bien compliqué de les énerver vu le regard de jalousie qu'elles lui lançaient toutes. Discrètement, la jeune Miroir fit surgir un énorme molosse d'un mètre de hauteur face à elles, et elles détalèrent plus loin dans la patinoire.
Quand Naru lui attrapa le poignet, elle le frappa d'une tape douce, offrant un rictus au jeune homme :

- Tu permets ? Je ne suis pas une groupie moi.

Mais elle suivit tout de même l'impulsion de Naru, et patina avec lui pour satisfaire sa propre envie de glisser comme un pingouin.

© ASHLING POUR EPICODE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 20 Déc - 18:26


Rapprochement ou Révélation sur la glace?

Tu adores quand Drela est aussi franche. Surtout avec tes groupies. bon, en même temps, tu fais pareil avec ses chienchiens. Vous vous ressemblez vachement tout de même... Tu riais aux éclats. Quand la brunette s'approche enfin de toi et qu'elle te reproche d'être trop beau, tu passes une de tes mains élégamment gantée dans tes cheveux bruns clairs.

-Je suis trop beau c'est tout, elles s’accrochent à moi comme à une véritable sangsue, je n'ai pas besoin de les embrasser pour qu'elles me suivent~

Quand tu vis les regards jaloux, avant même que Drela ne réplique avec son molosse, tu caressas la tête de la brunette mais... Tu éclatas de rire quand tu vis le chien qui faisait déguerpir les vaches... Le chien de berger... En attrapant le poignet de ton amie, tu te pris une légère tape, comme d'habitude, Drela fait cela quand cela ne lui déplait pas mais qu'elle fait genre. Tu souris en patinant avec elle... Les Faibles et les veaux devraient mettre des lunettes de soleil, vous êtes tellement brillant~
Cela se voit qu'elle comme toi maîtrisez le patin à glace, vous glissez tel sur la glace tranquillement, comme si cela ne demandait aucun effort. Après tout, vous faites parti des Miroirs, vous devez être parfait quoi que vous fassiez! Et puis, on ne vas pas se le cacher, vous êtes beau et vous allez bien ensemble. D'ailleurs, c'est ce que pestent les veaux sur les gradins...

-Rendons-les jalouses Drela~ C'est amusant. Tu vas voir, y'en a une qui va débarquer sur la piste si nous sommes très proches~ En sachant qu'elle ne sait pas du tout patiner. Alors? Tu veux voir cela?~

Tu es un connard avec les veaux. Alors, lentement, tu mis tes mains sur les joues de Drela et tu frôlas tes lèvres aux siennes, tout en patinant en arrière. Après un coup d'oeil sur la blonde aux yeux violet, c'est la fille qui est toujours à ton bras, quoi que tu fasses. C'est aussi une pétasse de plus au niveau, elle a une grosse poitrine qui rebondie quand elle marche... C'est écœurant. Ton attention se reporte sur la brunette et, après avoir rapidement pressé tes lèvres contre les siennes, tu fuis à toute vitesse à travers la glace en la narguant.

-Dredre! On pari que tu ne peux pas me rattraper~


______________________________


Too much love ♥:
 


Montages et cadeaux:
 


Too much feel when I see this...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 21 Déc - 18:20
Drela & Naruhito
"Rapprochement ou Révélation sur la glace"

Devant sa remarque narcissique, Drela ne put retenir un rire totalement sarcastique, le regardant d'un air moqueur. Elle répliqua d'un ton acide, secouant sa crinière brune, se moquant ouvertement de son ami et camarade de classe :

- Beau ? Mon pauvre, tu es le seul potable qu'elles ont sous la dent, voilà tout. Ou alors elles sont totalement en chaleur et dans ce cas, ce n'est pas une bonne nouvelle pour ton ego.

En effet, si elles désiraient tant que cela lui sauter dessus, il devrait bientôt courir pour sa survie. Et croyez-en son expérience en la matière, un homme poursuivit n'est pas forcément joyeux à cet instant de l'être, c'est plus gonflant qu'autre chose.
La jeune brunette continue de patiner silencieusement, s'amusant à frôler son ami pour faire rager les veaux en face d'eux. Elles avaient beau avoir eu peur, elles n'avaient pas fui loin comme Drela l'aurait voulu. C'est qu'elles étaient tenaces, surtout la blonde aux pis énormes. Drela l'avait aperçu plusieurs fois autour du jeune homme, à tellement baver devant lui que s'en était répugnant. Elle n'avait qu'une envie, c'est lui proposer un bavoir et lui faire bouffer.
La brunette aux yeux clairs la pointa du doigt :

- Je vois souvent celle-ci avec toi, elle est collante pas vrai ? Si j'étais toi, je l'aurais vraiment humiliée, j'adorerai la voir pleurer et son maquillage dégouliner sur sa peau de bovin, pendant qu'elle me supplierai de ne pas envoyer de photo d'elle compromettante.

Sur cette phrase fort sympathique, elle effectue une arabesque compliquée en bougeant ses hanches fines, esquivant une petite fille qui patinait difficilement. Drela avait sorti cette idée naturellement, tout simplement parce qu'elle l'avait exécutée bon nombre de fois, et c'était toujours aussi efficace. Généralement, elle séquestre quelques heures la proie, dans des toilettes ou un endroit sombre, puis l'humilie (pas de détails, c'est une recette secrète ♥) et prend des dossiers compromettants de la personne, pour la rabaisser encore plus. C'est une très bonne occupation pour notre Miroir.

Sans qu'elle s'en aperçoive réellement, Naru s'était rapproché d'elle, et tout en lui exposant son plan, lui avait attrapé le visage, la forçant à l'embrasser. D'une mine boudeuse et d'un regard assassin, elle essaya de se dégager de l'étreinte, mais rien à faire, c'était comme frapper quelqu'un avec 6 grammes d'alcool dans le sang, ou une pichenette à un éléphant. Drela avait de la force en tant que fille, mais son petit mètre 63 face à Naru, elle n'avait aucune chance. Finalement, il partit de lui même, la provoquant une fois assez loin.

La Miroir s'élance d'un coup de pied, filant sur la glace comme une étoile, louvoyant entre les patineurs, tentant de rattraper le mauvais joueur.

- Tu es un enfant Naruhito Tachibana ! Tu le sais ça ? s'écria-t-elle dans le brouhaha et la musique de la patinoire.




© ASHLING POUR EPICODE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 30 Déc - 22:53


Rapprochement ou Révélation sur la glace?

Tu réfléchis sérieusement aux deux propositions... Tu prenais cela sérieusement en plus! Un peu des deux tu penses. Bon après, les groupies, tu les avais cherchées en les embrassant, en faisant un peu plus que de les embrasser et de les laisser sur leur faim... Les filles sont de vraies sauvages quand elles s'y mettent. Tu avais faillis finir papa plus d'une fois... Arhem.

-Aucune idée! Je m'en fous un peu, temps qu'elles me sont utiles...

Un ricanement sorti de ta bouche avant que tu ne regardes la blonde... Elle est soulante mais bon, tu n'as que cela sous la main et puis, elle est tellement dévouée qu'elle fait tout pour toi alors pourquoi dire non? Tu ne répondis même pas à sa proposition de l'humilier. Toi et elle, vous êtes différent sur ce point, elle elle joue avec les gars afin de les humilier, toi tu te sers des filles pour avoir ce que tu veux quand tu veux et où tu veux... Alors autant les garder près de toi, entretenant ton amour en les embrassant ou, de temps en temps, en leurs faisant des choses dans la réserve du club d'athlétisme et comme seul toi possède les clés~

Après le baiser avec Drela, tu sentis quelle te frappais. Bien que toi tu le ressente comme une pichenette, un grand sourire sur les lèvres tu regardas la petite qui fait un mètre deux les bras levés en ricanant, elle savait très bien que cela ne te faisais rien. Une fois à l'autre bout de la patinoire, en entendant ce que la petite miroir te criais, tu éclatas de rire, patinant toujours à une vitesse raisonnable afin d'être loin d'elle mais en étant toujours en train de patiner à l'envers.

-Ouais, je le sais cela Drela McDoel! Je le sais, tu me le dis souvent! Mais bon, entre toi et moi, c'est toi qui a la taille d'un enfant avec ton 1m02 les bras le...

Tu ne pus pas finir ta phrase que tu te retrouvas les fesses au sol... Tu ne compris pas tout et tu entendis les pleurs d'un enfant avec une grande soeur s'approcher de toi. Tes yeux se posèrent sur l'enfant qui pleurait entre tes jambes... Ow! Tu l'as percuté alors que tu patinais à l'envers. Et bien.. Il n'avait qu'à pas être dans ton chemin. Quand on ne sait pas patiner, on ne patine pas! Tu voyais la soeur s'approcher pendant que tu te relevais. Tu voyais dans ses yeux qu'elle attendait une excuse de ta part pour avoir renversé son pauvre petit frère. C'est une faible, tu ne l'as jamais vu à l'académie et elle a l'air d'avoir entre 14 et 17 ans alors elle ne peut être qu'une Normale. Même si on est loin, tu le sens quand ce sont des Faibles. Alors, lentement tu te baissas vers le petit en lui souriant.

-Quand on ne sait pas patiner on reste chez soi, on emmerde pas le monde à rester sur le bord en sachant qu'il y a de grands qui savent patiner et qui vont plus vite que toi. Ok?~

La grande soeur se leva, te levas et t'en collas une. Ouh. Elle n'a pas froid aux yeux elle. Bon, même si tu n'as rien senti, c'est le geste qui compte. Tu vis tes veaux s'attrouper vers la barrière près de vous en te demandant si tu avais mal, tu les fis taire en un clin d’œil en caressant le menton de l'une d'entre elle. Quand tu reportas ton attention sur la jeune fille qui venait de te coller une baffe, tu t'approchas lentement d'elle en retirant tes gants puis tu lui caressas la joue. La peur envahit son visage et toi tu souriais. Elle se mit à pleurer, elle attrapa son frère et parti bien vite en hurlant... Tu te demandais quel était sa pire peur... Barf! Tu la verras cette nuit! Tu remis tes gants avant de regarder Drela et sourire à nouveau comme un enfant~


______________________________


Too much love ♥:
 


Montages et cadeaux:
 


Too much feel when I see this...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 7 Jan - 10:50
Drela & Naruhito
"Rapprochement ou Révélation sur la glace"

Avec la réflexion sur sa taille, Drela croisa les bras, tirant une tête meurtrière. On insulte pas sa taille sans en payer le prix. D'un coup de patins, elle se rapprocha, et ne put retenir un gloussement qui fit perdre toute la crédibilité à sa colère quand elle le vit s'étaler comme une merde sur le sol. Haha c'était la meilleure chose que Dieu avait pu lui donner à cet instant, la honte de Naruhito, se vautrant avec autant de classe que son paquet de veaux qui le collait. Toujours gloussant de plaisir, la jeune Miroir aperçut soudain l'objet de sa chute, un petit garçon adorable qui était assis entre ses jambes. Naruhito n'avait pas du le voir en patinant en arrière, et l'avait percuté comme un bon gros sac à patates.

La jeune fille se rapprochant, elle entendit les "excuses" de son camarade au garçon, qui relevaient plus de la moquerie, de la colère et de la pitié. Pas une once d'excuse en fait, alors que c'était totalement de sa faute. Drela s'approcha, essayant de garder un air neutre pour ne pas trahir son fou rire, et glissa à côté de Naruhito. Elle lança juste une pique vexante d'un ton joyeux :

- En même temps quand son gamin est aussi laid, on ne le laisse pas sortir.

La jeune Miroir fit semblant de ne pas entendre l'insulte que lui lança la demoiselle, et lui sourit en retour, d'un sourire bien hypocrite. Elle assista avec plaisir à la joyeuse scène de la baffe énorme qu'il se prit, et laissa échapper un "pfffrr" de rire, tout en fusillant les veaux qui étaient déjà de retour. Elle les auraient bien encore humilié, mais elle attendait avec impatience la répartie de Naruhito, qui ne manqua pas d'arriver. Une caresse au menton de Groupie number 245456, puis caresse sans gants à Mademoiselle Baffe. Oui, Drela adore donner des surnoms aux gens qu'elle ne connait pas. En tout cas, Mademoiselle Baffe n'eut pas l'air d'apprécier le geste d'amour pur de Naruhito, car elle se sauva en hurlant avec son frère.

Drela sautilla de bonheur, prenant le risque de se vautrer sur la glace, mais elle s'en fichait, le visage de la femme avait valu ce risque. Devant le visage rouge et souriant de son camarade, elle fit une moue moqueuse, effleurant sa joue chaude au grand damne des groupies-veaux, et s'écria d'un ton surexcité et sexuel :

- Tu as vu sa tête ? Non mais tu as vu sa tête ? C'était excellent ! Olala, cet air de terreur, un pur délice, j'aurai tellement voulu en voir plus... Tu recommenceras dis ? Dis oui, j'adore voir leur yeux emplis de peur, c'est tellement jouissif...

Elle ponctua cette phrase digne d'un psychopathe par un rire pur et cristallin, totalement en désaccord avec son attitude précédente, enjôleuse et excitée.

© ASHLING POUR EPICODE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 17 Fév - 12:39


Rapprochement ou Révélation sur la glace?

Tu regardais Drela en souriant en coin, elle réagit comme une enfant et après c'toi l'enfant dans votre duo? Tu la laissas sautiller, te caresser la joue puis, à la fin de sa tirade, tu remis ton gant puis tu posas ta main sur la tête de Drela en lui caressant le haut des cheveux... Elle te rappelait quelque chose à réagir comme cela... Mais à quoi? Tu étais parti dans une intense introspection afin de chercher à quoi elle ressemble... Petit, qui saute partout et qui fait du bruit..

-Un chiot... Drela, tu ressembles à un petit chiot tout mignon~ Mais sinon, je verrais si je recommence ou non, cela dépendra de si tu es sage~

Tu ricanes avant de regarder tes groupies qui te regardent d'une lueur jalouse et tu poses tes lèvres sur le front de Drela, la réaction que tu attendais arriva bien vite. "Et moi Naru-sama? Je peux avoir un bisous moi aussi?". Une lueur dégoûtée sur ton visage, tu poses un baiser sur ta main avant de poser cette main sur le front de la jeune femmes qui se mit à crier et à rougir...

-Allons-y Drela, elles m'énervent...

Tu avais murmurer cela à l'oreille de la petite miroir aux cheveux noirs avant de t'éloigner en patinant... Tu regardas l'heure... Ah! Le temps passe vite! Ils étaient là déjà depuis deux heures! Alors, tu t'assuras d'être assez loin de tes groupies avant de t'adosser à la barrière.

-Tu viens boire un truc avec moi dehors? Mais partons avant que les groupies  ne nous voyent. On pourra pet-être recroiser mademoiselle baffe~



HRP:
 

______________________________


Too much love ♥:
 


Montages et cadeaux:
 


Too much feel when I see this...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Domaine des Alpes :: Promenade :: Patinoire-
Sauter vers: