Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Il y a bien longtemps que l’on ne s’était pas vu !

 :: Domaine des Alpes :: Chalet :: Salle à manger Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 28 Déc - 15:43

Il y a bien longtemps que l’on ne s’était pas vu !

Shu Krain

Aujourd’hui, c’est une belle journée pour l’hiver. Le ciel est tout clair, les nuages absents et le soleil faisait de son mieux pour nous réchauffer malgré le petit froid de l’air. Aujourd’hui j’avais décidé de sortir. Quand même lorsqu’on décide de faire une sortie avec l’école il faut bien en profiter ! Les Alpes, l’endroit parfait pour courir partout, que ce soit sous ma forme animale et ma forme humaine. Aujourd’hui j’hésitai longuement entre mes deux formes, parce que… Bon. Je crois que les chiens seraient bien étranges dans un endroit comme celui-ci.

Mais avant d’aller plus loin, avant de sortir, il était super important d’aller manger. Parce que j’ai toujours une faim de loup les matins ! Vêtue d’un chandail de laine bleu et mon pantalon en polar noir que je me faufilais dans la salle à manger, regardant toutes les victuailles qui trônaient des tables. Je me fis une assiette géante accompagnée d’un bon chocolat chaud. Mais le plus difficile, c’était de se trouver une place. J’aurais aimé être arrivée plutôt, mais j’avais longuement parlé avec mes papas via Skype, du coup, hier je m’étais couchée tard, j’avais dormi trop longtemps. Bon ! Ce n’est pas très grave ! J’allais me faire de nouveaux amis quoi ! Les demoiselles avec qui je me tiens habituellement n’avaient pas eu envie de venir. Quel dommage. Sur le coup, je m’étais trouvé un peu trop seule, mais après réflexion, j’aime bien l’idée d’être seule, comme ça, je vais pouvoir me faire de nouveaux amis !

Du coup, je regardai tout autour, à la recherche d’une place ou d’une autre. Je finis par voir un garçon tout seul et un peu à l’écart. Je m’approchai de celui-ci, lui sortit mon plus beau sourire et lançai :

- Excuse-moi, est-ce que je peux m’asseoir ici ? C’est qu’il n’y a plus trop de place. Il faut croire que tout le monde a décidé de manger en même temps, hehehe.


Code by Joy
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 28 Déc - 16:50
L'hivers c'est la période morte pour mon activité. Tout le monde est planqué sous les épaisseurs de vetements pour tenter de résister au froid. Est-ce les humains qui vivaient avant la guerre nucléaire avaient des hivers comme les nôtres ? Aucune idée et puis ça ne m’intéresse pas plus que ça, je me console en me disant que les paysages enneigé sont superbe.
D'ailleurs je suis dans les alpes en ce moment, l'académie nous à organiser des vacances d'hivers là bas. J'ai sauté sur l'occasion, fait ma valise et direction les vacances à bord d'un bus.

Ce matin j'était en train de prendre mon petit déjeuné dans la salle à mangé et j'avais prévu une randonné à ski pour trouver quelques photos à faire. J'avais donc mon pantalon blanc avec des rayures orange sur les côtés qui allait traversaient la longueur du pantalon. Mon manteau de la même couleur était sur le dossier de mon siège et le reste dans mon sac prêt à l'emploi. Il me manquais la paire de ski que j'irais louer au magasin après avoir mangé. J'ai prévu de passé la journée là haut donc le pti dej est du genre copieux à nourrir un régiment. Un gros thermos de café brûlant me suivra ensuite.
La salle était pleine, sauf là où j'étais, ce qui m'arrangeais parce que je n'aime pas trop être sur les autres et puis le matin, ce n'est pas vraiment là où je suis le plus réveille. Et de toute façon la boutique est fermée je n'ai plus rien en stock (tristesse). Faudra que je prenne le temps de remédier à sa durant le séjour. Tu parle c'est mission impossible, ma soeur m'a suivi du coup ce n'est pas évident. En plus on se surveille mutuellement parce que je suis certain qu'elle a eu des demandes. Cette injustice quoi.

J'étais en train d'avaler mes tartines de fromages fondu, Shukan (ma créature) était assis sur la table, en face de mon plateau et prenait lui aussi des forces, quand quelqu'un s'approcha pour se mettre à côté de moi. Elle s'adressa à moi avec un sourire suffisamment ravageur pour que j'avale de travers.

"Excuse-moi, est-ce que je peux m’asseoir ici ? C’est qu’il n’y a plus trop de place. Il faut croire que tout le monde a décidé de manger en même temps, hehehe."

Le temps de faire passer ma toux à grand renfort d'eau et je levais ma tête vers elle une nouvelle fois, tentant malgré tout de lui répondre.

"Je....je oui...oui oui tu peux t’asseoir."

Muai comme entré, il y a mieux quand même. C'est bizarre.......son visage......nan elle ne me rappelle rien.....pourtant....De son côté Shukan était en train de la fixer, piaillant joyeusement comme à son habitude quand il rencontre une nouvelle personne.

"Faut....faut croire que tout le monde à le projet de sortir aujourd'hui."
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 29 Déc - 0:12

Il y a bien longtemps que l’on ne s’était pas vu !

Shu Krain

Je rigolai doucement. Je trouvai cela bien difficile de me retenir lorsque j’avais le droit à ce genre de réaction venant de ces messieurs et parfois même des demoiselles. Il faut croire que le fait d’appartenir à une certaine classe. Peu importe. J’étais seulement très contente que quelqu’un accepte bien partager un plat avec moi. Parce que c’est bien d’avoir de la compagnie, et c’est encore mieux lorsqu’on permet à quelqu’un de ne plus être seul… Comme je venais de le faire avec ce jeune homme. Je m’assoyais en face de lui, le remerciant chaleureusement grâce à un sourire. Je commençai à manger tranquillement, regardant de temps en temps le jeune homme qui me semblait familier. Comme si tout me semblait familier. Étrange. Mais je fronçai les sourcils, mes oreilles s’agitant comme si elles cherchaient, elle aussi, une réponse précise.  Mais ça me chicotait. J’ai cette impression de le connaître ! Et… Et… Impulsivement je lâchai :

- Attend. Tu vas me trouver folle. On se connaît. Je suis certaine qu’on se connaît. Lançai-je simplement, comme si rien était entre deux bouchées de pâtisseries… Des pâtisseries bien moins bonnes que celles de mon papa chéri.

Je reniflai doucement l’air, cherchant des odeurs familières, mais c’était bien difficile de toutes les distinguer. Il faut dire que d’être dans une salle à manger avec une tonne de bouffe était particulièrement difficile de reconnaître des odeurs familières. Je sens quand même l’odeur du café, des pâtisseries et même du chocolat. Le café sentant particulièrement fort, que mon odorat canin avait beaucoup de difficulté à sentir le jeune homme… Et ce… De façon subtile, hein ! Parce que ce n’est pas n’importe qui qui voudrait bien se faire sentir. Dit comme ça, c’est vraiment, très, très louche.

Mais ça m’énerve ! Parce que je suis plus que certaine que je le connais ! Mais… Mais…Voilà ! Il allait me prendre pour une folle, c’est certain !  Alors j’en rajoutai, en regardant la petite créature que je n’avais pas encore vue parce que j’étais tout simplement trop préoccupée par le jeune homme. Du coup, certains souvenirs me revinrent à la mémoire. Un jeune garçon, à peu près de mon âge, avec qui j’eus bien du plaisir durant un été.

- Aaahh ! Je suis trop mauvaise avec les prénoms ! Quelle honte ! Mais ça fait longtemps. Mmh. En tout cas… Moi c’est Mia Wagner, ça te dit quelque chose ? Si tu me dis non, je suis vraiment désolée… Tu me rappelles probablement trop un garçon que j’ai rencontré… Il y a quelques… années. Oulah ! Je suis vieille quand je dis ça !

Je rougis. Je disais de la merde. Du coup, ça devenait gênant, encore plus si ce n’était pas la bonne personne. Je baissai les yeux, me concentrant sur mon repas.
Code by Joy
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 29 Déc - 19:23
Bon et maintenant je fais ? Ce n'est pas la peine de me le dire, je sais ce que je dois faire. Finir de manger et aller faire mes photos. Parce qu'on ne dirait pas, mais le temps passe et la lumière change tout le temps. J'ai déjà loupé le lever de soleil alors, hors de question à ce que le reste de la journée me file entre les mains.
Entre temps la fille s'était assise en face de moi et continuait de sourire. Pas l'habitude, pas du tout l'habitude. Les filles je les approchent de loin, de près ça me gêne. Pourtant ça se passe bien dans ma classe et puis avec ma soeur. Sans doute, car celles là, je les connais et qu'elles me connaissent du coup ça va. Elle, par contre, je ne la connais pas et, pourtant, elle me dévisage comme si je lui rappelais quelqu'un.
Gêné je reporte ma concentration sur ma nourriture alors que Shukan continuais de piailler en faisant quelque pas dans sa direction. J'allais le rappeler quand elle se mis à me parler.

"Attend. Tu vas me trouver folle. On se connaît. Je suis certaine qu’on se connaît."

Je lève rapidement les yeux pour voir si elle me dit quelqu'un. C'est une très jolie fille et Hybride de surcroît, j'avoue avoir une préférence pour les Hybrides. Surtout quand y'a leur oreilles qui dépassent. Quoi ? Ça n'a rien de bizarre chacun ses goûts. Sauf que non, elle ne me rappelle rien ou alors ça devait faire très longtemps. Je détourne le regard gêné alors que ma créature revint vers moi pour engloutir la fin de son repas à toute vitesse puis il pointa du doigt la jeune fille avant de s'adresser à moi.

"Shuuu ? C'est qui c'est qui c'est qui ? Connais !"

Ah donc ce n'est pas une blague ? Je suis bien sensé la connaitre....enfin si j'en crois que j'entends parce que ces deux là n'arrivent pas à se rappeler. Si même eux ne s'en souviennent plus, ce n'est pas moi qui vais les aider....pourtant j'ai une bonne mémoire. Si on s'est rencontré il y a de forte chances que je l'ai également dans mon album perso. Nan mais vous êtes marrant vous savez combien y'a de photos là dedans ??

"Je.....Ha ? T'en es certaine ?"

Je me donne un peu de temps, histoire de voir si ça va me revenir. Je ne savais pas qu'on pouvait oublier ce genre de fille.......pourtant ça m'a l'air assez difficile. J'dois avoir un problème....

"Aaahh ! Je suis trop mauvaise avec les prénoms ! Quelle honte ! Mais ça fait longtemps. Mmh. En tout cas… Moi c’est Mia Wagner, ça te dit quelque chose ? Si tu me dis non, je suis vraiment désolée… Tu me rappelles probablement trop un garçon que j’ai rencontré… Il y a quelques… années. Oulah ! Je suis vieille quand je dis ça !"

Elle était tout aussi gênée que moi puisqu'elle préféra parler à son repas à la fin, son visage se confondait avec ses cheveux du à la rougeur qui lui prenait. Je me gratte l'arrière du crane cherchant à comprendre.

"Miaaaaaaa ! Longtemmmmmmmps coucouuuuuuuuuu !"
"Elle ne te comprends pas Shukan."

Je lui réponds machinalement, un peu blasé tout en me servant un verre d'eau. Il a tendance à oublier que moi seul, suis en mesure de comprendre ce qu'il peut bien piailler. Les autres n'entendent que des piaillements qui varient selon l'humeur justement.

Mia, c'est un très beau prénom, on dirait un miaulement.

"Mais Shuu ! C'était ton namoureuse en été ! Camping !"

J'avale de travers en entendant ça et manque de m'étouffer. Il a bien faillit me tuer ce con ! Heureusement qu'elle n'a pas compris parce que la gêêêêêêêêêne quoi.....Je ne sais même plus ou me mettre alors que je reprends mon souffle. Je la regarde d'un autre oeil, quelques souvenirs refont surface. Maintenant qu'elle me le dit, je crois me rappeler d'une copine que j'ai eu quand je suis allé passé des vacances d'été dans un camp de vacance avec mes parents et ma soeur. Ce serait la même ? Naaaaaaan impossible, c'était il y'a longtemps maintenant, ça ne pouvait pas être elle. Mia.....pourquoi ce prénom me dis quelque chose maintenant ?

"Vieille ? Tu ne semble pas si vieille que ça ou alors t'as le secret de la jeunesse !"

Ouais, toujours se donner une contenance en toute circonstance et c'est bien ce que je fais alors que je sors ma tablette. Je vais tacher de voir si je l'ai dessus. Si je l'ai c'est que nous nous sommes bien vu. Je tape des critères de recherche qui me sont propre (cherchez pas à comprendre), tel que "Mia", "Rose", "fille", "été" ou "Copine" et plusieurs photos finissent par tomber. Misère on s'est donc bien rencontré et je ne m'en souvenais plus...la hooooonte. Je retourne la tablette pour qu'elle voit le visage affiché dessus.

"C'est.........c'est toi ?"

Le couperet est tombé, je n'ai qu'une envie, aller me rouler dans la neige parce qu'il fait très chaud d'un coup.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 2 Jan - 16:28

Il y a bien longtemps que l’on ne s’était pas vu !

Shu Krain

AAAAAAHHH ! ENFIN! Voilà, je lui avais dit qu’il allait probablement me trouver folle. Déjà, cela fut le cas, lorsqu’il me demanda si j’étais certaine que c’était bien lui. Étrangement, je n’avais aucun doute. Non, ce n’est pas étrange. J’en étais certaine lorsque je le regardais et plus particulièrement sa petite bête toute mignonne. Je ne connaissais pas 300 personnes qui se baladent avec des presque doubles d’eux-mêmes. Plus le temps passait, plus le garçon réfléchissait, plus j’étais certaine que je savais qu’il était.

Même si son fichu nom m’échappait encore.

Il aurait tout de même pu se présenter! Mais non, il avait décidé de garder le mystère. Sa petite bête semblait toute excitée de ma présence, sans que je comprenne ce qu’elle disait. Dans mon for intérieur, je savais que si je me présentais sous ma forme animale à cette bête, j’étais capable de comprendre cette petite chose que je trouvais absolument mignonne.

- Elle ne te comprend pas Shukan.

VOILÀ. SHUKAN. MAINTENANT JE SAIS, MES SOUVENIRS SONT PLUS CLAIRS! HAHAHAHAHA! Je n’aurais jamais cru cela possible de le rencontrer de nouveau. Mes petites oreilles frémissement de joie. C’était bel et bien la personne que je pensais connaître. Shu.

- gfjkgf lkf ceoitr nokd noiuoigf kf cshgkfhd

Je m’inquiétais pour Shu. Sa créature semblait de venir quelque chose d’étrange… Quelque chose de plutôt dérangeant pour le jeune homme. Hehe. Sacrée créature. Je l’aime bien. Déjà. Encore plutôt. Peu importe. Je continuai mon repas tranquillement, jetant quelques coups d’œil à Shu, ressassant quelques souvenirs intérieur d’une époque lointaine où j’étais pratiquement un petit chiot hyperactif qui adorait beaucoup trop être à l’extérieur. Et c’était à cause de cela, mes papas m’avaient envoyé dans un camp de vacance durant l’été. Et c’était là que j’avais rencontré ce jeune homme.

Il sortit par sortir un truc électronique… Un genre de tablette afin de me présenter une photo. C’était moi sur cette photo. Owi! C’est vrai! Il adore prendre des photos. Enfin, il adorait. Mais j’imagine qu’il aime encore ça. Enfin. Je dis ça, mais je ne le connais pas particulièrement. Je ne le connais plus. Mais je serais bien contente d’apprendre à le connaitre de nouveau.

Je fixai la photo. Je devais avoir un air attendri. On y voyait une moi toute jeune souriante, beaucoup trop heureuse d’être pleine de boue, mais qui était fière d’avoir attrapée une grenouille. Ah oui, ce camp, je l’avais beaucoup apprécié. Ça me manquait des activités comme celles-ci, du coup, c’était la raison principale pour laquelle j’étais venu dans les Alpes.

- Voir que tu as encore des photos de moi après tout ce temps ! C’est quand même un vrai plaisir de te voir. Et juste pour que tu sois certain, oui, c’est bel et bien moi. Wow. Ça fait tellement longtemps!

J’étais enchantée. De me voir plus jeune, mais encore plus de retrouver un vieil ami avec qui je m’étais fort bien entendu durant un court laps de temps. Trop court même. Ce que je me demandais maintenant, c’était… Quoi lui dire. Je veux dire, c’est un étranger un peu connu… Je l’avais croisé quelques fois dans les couloirs, mais avec mes amies, c’était quand même difficile d’aller parler à quelqu’un comme lui.

- Eum… Alors… Quoi de neuf depuis le temps ? demandai-je avec un petit sourire. OK. JE SAIS, C’EST VAGUE, MAIS JE NE SAVAIS PAS COMMENT ENGAGER LA CONVERSATION DE FAÇON INTELLIGENTE CETTE FOIS-CI.  
Code by Joy
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Jan - 1:22
Et maintenant, je fais quoi ? J'arrive pas à croire que j'ai pu l'oublier. J'veux dire, c'est complètement idiot, nous sommes tous les deux des altérés, nous étions donc déjà tous les deux à Hightsorm quand nous nous sommes vu au camp. Et pourtant une fois de retour à l'école je ne l'ai plus revu.Peut-être que quand on est jeune on oubli plus facilement des choses que d'autre ? Sauf que ça n'avait pas de sens, au camp c'était l'une des seules personnes avec qui je parlais. J'étais vraiment nul pour l'avoir oublié. Il y a sans doute une explications parfaitement logique ça, mais je ne la connais pas et je n'ai pas envie de chercher.
Alors que je lui montre la photo, les souvenirs du camp refont petit à petit surface. J'avais pris cette photo le jour où il y avait eu une expédition pour observer la nature. Mia n'a pas pu venir car elle était beaucoup trop active. Je me demande si elle l'est toujours, quoiqu'il en soit je trouvais ça dommage qu'elle puisse pas venir et j'ai demandé à rester aussi car, prendre des photos avec plein de monde qui prendront exactement les mêmes que moi, ça ne m’intéressais pas du tout. Nous sommes donc tous les deux resté au camp avec un animateur. C'est ce jour là que nous avons sympathisé, elle a passée une bonne partie de l'après midi à courir après une grenouille. Fallait la voir courir partout et redoubler d'effort pour l'attraper. Ce fût l'une des meilleures journée du séjour. Le camp entier pour tous les deux en guise de terrain de jeux. Et pour une fois je n'avais pas ma soeur dans les pattes pour m’embêter !

"Voir que tu as encore des photos de moi après tout ce temps ! C’est quand même un vrai plaisir de te voir. Et juste pour que tu sois certain, oui, c’est bel et bien moi. Wow. Ça fait tellement longtemps!"

C'était bien elle, la petite Mia de mon enfance, c'était vraiment étrange et sympa de la retrouver. En effet ça fait longtemps, le camp doit remonter à bien 9-10 ans maintenant. 10 ans, et en 10 je n'ai même pas cherché à la retrouver. Remarque...elle non plus, ou si elle l'a fait, elle a échouée.
Ou pas, parce que nous nous sommes retrouvé alors autant en profiter pour refaire connaissance.

"Oui......ça doit bien faire 10 ans maintenant."


Et en 10 ans, elle a beaucoup changée, je suis intimidé alors que je ne devrais pas. Hé réveille toi Shu ! C'est rare qu'une fille t'adresse la parole autre que pour te mettre une gifle ! Arrête de faire l'imbécile ! En plus le silence s'était réinstallé entre nous, le genre de silence gênant où les deux personnes ne savent pas quoi dire. Ou ils ont trop de choses à dire, mais ils ne savent pas par où commencer. Enfin moi si, déjà faut que je m'excuse....m'excuser de quoi au juste ? De ne pas l'avoir reconnu ? De ne pas avoir cherché à la retrouver ? En fait non je ne sais pas par quoi commencer.

"Eum… Alors… Quoi de neuf depuis le temps ?"


Pas mal de chose, y'a aussi des choses qui n'ont pas changé, mais dans l’ensemble ouais y'a eu du changement. A commencer par nos retrouvaille, j'étais venu ici pour les paysages d'hivers et voila que l'husky avec lequel je m'étais amusé était revenu. Du coup mon programme va p'être changé qui sait.

"Et bien je suis chez les Ombres maintenant. Et je continu toujours la photo. J'étais venu ici pour ça d'ailleurs...mais........vu que t'es là......Et toi !? Comment ça se fait que je ne t'es pas vu à l'école ?"


C'est mieux que rien pour une reprise de contact. Et puis je songe à remettre ma sortie à plus tard. Sauf si elle n'a pas changée, elle voudra peut-être m'accompagner si je lui demande. Comme à la grande époque où une simple marche suffisait à créer une aventure épiquement débile.

"Tu te souviens de la journée avec la grenouille ? On avait du aller te chercher à l'autre bout du camp parce qu'on t'avait perdu."


Ouais, rejouer les anciens souvenirs.....j'sais pas si c'est utile, mais si j'peux passer un peu de temps avec elle avant de partir, je ne vais pas me plaindre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ven 6 Jan - 10:49


Bob
le hibou

Je suis là pour vous mes chéris ♥


Bob débarque tel un Hibou a l'affût d'une bonne nouvelle !

Irruption. Discrétion. Observation.

Coups d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche, observation des deux tourtereaux.
La rumeur va circuler. Elle va tourner dans l'académie comme une grippe virale en plein mois de Novembre.
Oui, bien malgré eux, si les deux élèves veulent éviter cela, ils devront tout démentir eux-mêmes. Bob n'est pas là pour plaisanter, la rumeur est un art, sa discrétion est un outil de réussite.

Tant pis pour les deux, de toute façon personne ne doit les connaître, ils paraissent si purs et innocents. Bob a déjà quelque dossiers sur ce Shu là, il les ressortira quand il faudra...

Discrétion. Fuite. Hululement.

Voilà qui devrait avertir les élèves de ce qui se trame entre ces deux-là. Huhu.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Jan - 20:46

Il y a bien longtemps que l’on ne s’était pas vu !

Shu Krain


- Pour ma part je suis chez les Miroir… J’étais venue ici pour dépenser toute l’énergie que j’ai! Tu dois te souvenir que je suis une pile d’énergie. Je t’avouerai que c’est toujours le cas!... Mais bon… Mes amies miroirs ont décidé de ne pas venir… Trop froid…

J’eus un petit sourire partagé. Partager parce que j’étais quand même triste qu’elles ne soient pas venues. Elles auraient du venir, elles auraient été heureuses. Sinon elles auraient juste pu passer leur temps dans le chalet à se faire les ongles et arranger leurs cheveux, aguicher les garçons, tout ça, tout ça, quoi !

- Je t’ai vu quelques fois à l’académie, même souvent. Mais chaque fois mes amies m’ont dissuadées de venir te voir. Elles trouvaient que c’était insensée que j’aille voir un « loser », pervert d’ombre…

J’eus un air désolé. J’avais eu envie de très nombreuses fois d’aller le voir, de lui parler, de lui dire tout ce qui pouvait bien me passer par la tête à ce moment-là. J’avais pensé lui envoyé un message sur les réseaux sociaux. Mais… Mais… Chaque fois mes amies m’en avaient dissuadés. Cela m’en avait beaucoup attristé les premiers temps. Elles disaient qu’il avait une mauvaise réputation. Du coup… j’ai fini par le mettre dans un petit coin de ma tête. En y repensant, je me trouvais complètement idiote d’avoir fait ça… Ou des avoir écouté. Les deux probablement. J’étais seulement une idiote. J’aurais du aller voir Shu plus souvent, très souvent, à tout moment même. Mais je ne l’avais pas fait. Je suis une lâche. J’en suis vraiment triste. Non pas d’avoir été lâche, mais plutôt de ne pas avoir pensé aller le voir et lui parler pour vrai et non pas de faire que semblant.

J’essayai de ne pas trop paraître triste devant Shu. Ce n’était pas une bonne idée. J’avais peur qu’il s’en veuille pour cela. Après tout, ce n’était que de ma faute, entièrement de ma faute. Mais les paroles de Shu me réconfortèrent un peu, lorsqu’il me rappela ce fameux jour, celui où l’on s’était rencontré pour la première fois avec cette grenouille.

- C’est difficile d’oublier la journée avec cette grenouille. Je l’ai tellement cherché! Et ce n’est pas de ma faute si le camp est trop grand ! Ils auraient du mettre des barrières, lançai-je avec une petit moue.

Je terminai mon repas, non pas parce que je n’appréciais pas Shu, mais plutôt parce que j’avais particulièrement faim. Et j’avais déjà envie de me dégourdir les papattes. Je gratouillais la petite tête de Shukan, une fois que j’eus tout englouti et lançai à son double géant :

- Alors? Est-ce qu’on part en grande expédition comme au bon vieux temps ? Allons-nous chasser des photos compromettantes de demoiselles ou on va plutôt dévaler des pentes, ou… ou… ou…

Je m’emballais et mon cerveau cherchait pleins d’idées inimaginables et du coup, je pensais plus rapidement que je pensais. Il était clair que j’allais passer ma journée avec Shu.
Code by Joy

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 17 Jan - 3:02
Finalement je crois que non, je ne l’ai pas oublié. C’est juste que j’ai arrêté d’y penser, ma sœur n’a pas cessée de me taquiner une fois de retour à la maison. Du coup je me suis vengée en l’embêtant à propos du garçon avec lequel elle a fait équipe durant une journée et, après de multiples combats de créatures, on s’est finalement entendu pour ne plus revenir dessus. C’est un peu idiot, mais au moins nous sommes encore vivant. Non parce qu’à un moment c’était limite si les combats, ne mettaient la maison sans dessus dessous…..puis je crois que les parents s’en sont mêlé…..et le Shokanju de papa est du genre a calmer n’importe quoi. Oui, oui, n’importe quoi, si vous ne voulez pas me croire, allez le constater par vous même.
Non, je ne l’ai pas oublié, en même temps c’est un peu compliqué d’oublier une énergie pareil ou ces oreilles blanches ou ces cheveux blanc.

"Pour ma part je suis chez les Miroir… J’étais venue ici pour dépenser toute l’énergie que j’ai! Tu dois te souvenir que je suis une pile d’énergie. Je t’avouerai que c’est toujours le cas!... Mais bon… Mes amies miroirs ont décidé de ne pas venir… Trop froid…"

Ainsi donc elle avec les miroirs je ne m’en serais jamais douté vu son énergie à toute épreuve….quoique à la réflexion j’arrivais à la calmer….des fois. Me demande si j’en suis encore capable. Par contre étonnant qu’elle appelle les gens de sa classe, ses amies. Vu ce que je sais à propos des miroirs, la moindre occasion est bonne pour te planter un couteau dans le dos. Bah quoi ? Chacun sa réputation après tout et j’vous raconte pas celle que notre classe se taille.

J’acquiesce en souriant chacun ses priorités après tous. Pour certains c’est s’amuser dans la neige, pour d’autres, c’est rester bien au chaud. Et ce n’est certainement pas son genre : rester à l’intérieure, alors qu’à l’extérieur on trouve un terrain de jeu gigantesque ? Mais quelle étrange idée !

"Je t’ai vu quelques fois à l’académie, même souvent. Mais chaque fois mes amies m’ont dissuadées de venir te voir. Elles trouvaient que c’était insensée que j’aille voir un « loser », pervers d’ombre… "

Héhé si seulement ils savaient. Sont-ils seulement au courant des scandales qu’on a étouffé pour eux avant même qu’ils ne paraissent au grand jour ? Bon on l’a fait à contrecœur car, c’était dans le cadre de nos cours, mais le geste est là. Ils ne semblent pas être au courant, sinon nous le saurions….bon pour le reste, ça c’est ma réputation personnelle et je fais avec, d’ailleurs sa réaction me fait rire

""loser" pervers d’ombre. J’ai bien l’idée. L’appareil photo et ma classe doivent jouer je pense. En tout cas dommage que tu te laisse influence par tes amis. Je ne dis pas ça pour fâcher, mais à l’époque c’était plutôt "Laissez moi m’amuser comme je veux !""

Un voile d’ombre passe sur son visage pour disparaître très vite, laissant place à son humeur habituelle, ou tous du moins, celle que j’ai le plus en tête.

"C’est difficile d’oublier la journée avec cette grenouille. Je l’ai tellement cherché! Et ce n’est pas de ma faute si le camp est trop grand ! Ils auraient du mettre des barrières"

Pour l’avoir cherchée, elle l’avait cherchée. Fouiller chaque pierre, soulever chaque feuille, regarder dans tous les buissons possible, forcement ça occupe. Des barrières…..je ne sais plus s’il y en avait, je pense, sinon elle serait partit à l’autre bout du pays pour attraper sa grenouille. Je terminais tranquillement mon petit déjeuner tout en l’écoutant, ce souvenir était assez amusant à raconter, du coup il occupa le repas. C’était vraiment bien de s’être retrouvée, et maintenant que je sais dans quelle classe elle est, ce sera plus facile de se voir. Sauf si son pare-feu de miroirs, m’empêche d’approcher. Bah ! Ce n’est pas comme si ça allait m’arrêter, j’ai bien d’autres moyens de la voir sans avoir à affronter ce genre de menu obstacle.

Shukan lui était aux anges grâce à une séance grattouille gratuite de la part de Mia. Celui là, dès qu’il peut avoir un peu d’attention, il n’est pas le dernier.

"T’as vu Shu ? Toujours jolie et gentille ! Dehors dehors! Veux jouer !"

Hého du calme, oui on va sortir, il pourrait être un peu patient maintenant d’autant que nous n’allons pas tarder à y aller, Mia avait fini son repas elle aussi. J’aurais bien aimé qu’il dure plus longtemps car, ça veux dite qu’elle va sans doute aller faire ses activités. Si seulement…

"Alors? Est-ce qu’on part en grande expédition comme au bon vieux temps ? Allons-nous chasser des photos compromettantes de demoiselles ou on va plutôt dévaler des pentes, ou… ou… ou…"

Elle a lus dans mes pensées, j’y crois pas. Je vais passer la journée avec elle, si ça c’est pas de la chance, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Je suis super content, mais Shukan montre ça mieux que moi.

"Je….Oui, carrément même ! Bon pour les demoiselles ça va attendre, j’ai autre chose de prévu. Une randonnées dans les montagnes. Le genre de sortie que tu aime, donc j’espère que t’es prête parce que mes affaires sont déjà dans mon sac prêt à partir."

Ouais ben autant continuer à entretenir ma réputation hein. Je n’en suis plus à ça près maintenant. D’autant que ce n’est pas dis que ce soir…..enfin je verrais. Moi j’aurais mes photos et elle, aura de quoi dépenser toute son énergie. Quand Zoé saura que nous nous sommes retrouvée, elle ne va pas me lâcher….je sens que je vais devoir tirer la lame au clair encore une fois. A quand remonte le dernier affrontement déjà ? Avant le départ je crois…...je vais morfler si je ne suis pas sur mes gardes au retour.

"Bien si t’es prête en route alors."

Un vieux réflexe datant de 10ans en arrière refait subitement surface. Celui où je tendais ma mains vers elle pour la guider vers notre nouvelle aventure. M’en suis pas rendu compte tout de suite et…..bah le résultat est ce qu’il est.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, ...
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» Cela fait bien longtemps [PV. Billie]
» Premier repas à la cafétéria depuis bien longtemps... [Stefen et Miyuki]
» Cela faisait bien longtemps [Peter Pan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Domaine des Alpes :: Chalet :: Salle à manger-
Sauter vers: