Intrigue #2

Une vague de peur

19 décembre. Paris.
Une vague de peur a fait trembler la capitale. Une vague de rumeur, qui s'est transformée en panique après l'arrivée de désolantes nouvelles. Michaël VanDertchen, tueur présumé d'une pauvre famille de Normaux, avait récidivé pour attaquer deux autres nouvelles familles. D'après les journaux, aucune des deux familles n'a survécu, elle n'avait aucune chance face à l'agresseur. Sur l'image du Paris Times, le visage de Sarah, 5 ans, sourit tristement au lecteur, un sourire immortalisé qu'on ne reverra jamais.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Partenaires Top

Rumeur Box

Liam — Un certain Courage aurait essayé de faire capoter mes plans... Faîtes attention à lui !
Inconnu — Eh vous savez quoi ? Apparemment un pervers d'Ombre draguerait la jolie Mia de Miroir ! Et ça serait réciproque... si quelqu'un pouvait les en empêcher...
Inconnu — A dit ça.

Top sites

Musique

©linus pour Epicode
En bref


Le recensement est terminé! La MàJ d'intrigue arrive bientôt et la MàJ graphique juste après!

Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Avr - 19:59


Bienvenue dans l'Academie Utopia


"C'est une histoire toute simple, un conte que tout le monde a lu au moins une fois dans son enfance... Une jolie princesse...enlevée par un roi maléfique...et un chevalier...un justicier qui veut la sauver.."

Bienvenue, petits nouveaux, au sein de l'académie d'Utopia. Ici se déroule un jeu hors du commun mais avant cela, revenons aux origines de cette histoire...

Dans un avenir proche, l'une des familles les plus influentes du Japon, les Iwahijiri, maîtres incontestés dans le domaine des sciences et de l'informatique, ont conçu il y a un peu plus d'une décennie maintenant, un concept étrange et innovateur. Un jeu de réalité virtuelle.

Ce dernier se déroulait sur une petite île dans une académie, Utopia qui appartenait au groupe Iwahijiri. Ce jeu s’appelait l'Hexagram. Au début de son installation, les garçons de l'école étaient des "protecteurs" munis d'un gant en guise de manette. Les filles, elles, possédaient en elles une arme que seul le "Serment de l'Iris" pouvait dévoiler. Chaque protecteur devait passer un serment avec chaque arme pour l'obtenir. Apparaissait alors par la suite, un symbole sur le haut de la poitrine de la jeune fille en question. Cette dernière ne pouvait alors qu'obéir à son protecteur et chaque fois que celui-ci engageait un combat, que ce jeu soit virtuel ou non, ne changeait rien au fait que la fille ressentait une vive douleur à chaque coup porté sur son arme, sans pour autant être blessée physiquement.

Un jour, une jeune fille reçut un gant, elle devînt donc protectrice, ce qui en étonna plus d'un, les garçons virent ça d'un mauvais œil. Effectivement, cette jeune fille avec l'aide de deux autres élèves, finit par renverser le système établi. Elle libéra les jeunes filles de l'emprise de leur protecteur, tandis que les garçons se sentir enfin soulager de ne plus avoir à subir les règles imposées par le groupe Iwahijiri. Mais l'histoire ne s'arrête pas là...

Aujourd'hui, vous qui venez d'arriver, sachez que l'Hexagram et son principe existent toujours bel et bien au sein d'Utopia et uniquement dans l'enceinte de l'académie. Mais à présent, les filles peuvent aussi être protectrices et les garçons peuvent être des armes. Les règles du jeu non plus n'ont pas changées. L'académie est à présent dirigée par deux anciennes élèves dont l'identité reste secrète.
Seulement...quelque chose se prépare. Des rumeurs...sur le retour d'un membre de la famille Iwahijiri dans l'école en tant qu'élève. Qui est-il? C'est un mystère qu'il cache bien. Son but? Que le groupe Iwahijiri reprenne de nouveau le contrôle d'Utopia et surtout de l'Hexagram pour revenir à l'ancien principe...





Navigation

Le réglement

Les groupes

Compléments d'informations

Avatars Utilisés

Inscription pour Utopia
Le staff









Notre Bouton



Code:
[url=http://lostparadiserpg.forumactif.org][img]http://img15.hostingpics.net/pics/957201PARTENAIRE.png[/img][/url]

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mer 22 Juil - 13:58


Bienvenue dans l'Academie Utopia


"C'est une histoire toute simple, un conte que tout le monde a lu au moins une fois dans son enfance... Une jolie princesse...enlevée par un roi maléfique...et un chevalier...un justicier qui veut la sauver.."


Bienvenue, petits nouveaux, au sein de l'académie d'Utopia. Ici se déroule un jeu hors du commun. Mais avant cela, revenons aux origines de cette histoire...

Il y a quelques décennies, l'une des familles les plus influentes du Japon, les Iwahijiri, maîtres incontestés dans le domaine des sciences et de l'informatique, ont conçu il y a un peu plus d'une décennie maintenant, un concept étrange et innovateur. Un jeu de réalité virtuelle.
Ce dernier se déroulait sur une petite île dans une académie, Utopia, qui appartenait au groupe Iwahijiri et créée à cette occasion. Ce jeu fut nommé l'Hexagram. Au début de son installation, les garçons de l'école étaient des "protecteurs" munis d'un gant en guise de manette. Les filles, elles, possédaient en elles une arme que seul le "Serment de l'Iris" pouvait dévoiler. Chaque protecteur devait passer ce serment avec chaque "arme" qu'il voulait obtenir. Le symbole d'appartenance à un protecteur, apparaissait alors sur le haut de la poitrine de l'arme. Cette dernière n'avait alors pas d'autre choix que d'obéir à son protecteur. Des combats virtuels pouvaient alors avoir lieu entre les protecteurs. C'est au cours de ces défis que l'arme devenait un gage pour le vainqueur. Les règles de l'Exagram étaient très strictes.
Il y une dizaine d'années maintenant, une jeune fille reçut un gant, elle devînt donc une "protectrice", ce qui en étonna plus d'un. On cru même à un bug dans le jeu. Les garçons voyaient ça d'un mauvais œil. Cette fille avec l'aide de deux autres élèves, finit par renverser le système établi, libérant les jeunes filles de l'emprise de leur protecteur, tandis que les garçons se sentaient enfin soulagé de ne plus avoir à subir leur rôle sexiste imposé par le groupe Iwahijiri. Mais l'histoire ne s'arrête pas là...

2056. Aujourd'hui, vous qui vous apprêtez à rejoindre notre prestigieuse académie d'Utopia, sachez que l'Hexagram et son principe existent toujours bel et bien au sein d'Utopia et uniquement dans l'enceinte de l'académie. Mais à présent, les filles peuvent aussi être des protectrices, tandis que les garçons peuvent être des armes. Les règles strictes du jeu non plus, n'ont pas changées. L'académie est à présent dirigée par d'anciens élèves dont l'identité reste secrète.


Alors ? Aurez-vous reçu un gant de protecteur ou détiendrez-vous en votre sein, une arme dont vous n'avez aucune idée pour le moment ?





Navigation

Le réglement

Les groupes

Compléments d'informations

Avatars Utilisés

Inscription pour Utopia
Le staff





¤ C'est une académie qui a revu le jour un 1er juin 2015.
¤ Il compte un total de 9 membres qui on vécu 87 aventures.


Nos Boutons


51*51


Code:
[url=http://lostparadiserpg.forumactif.org/][img]http://img11.hostingpics.net/pics/5101515151.png[/img][/url]

88*31


Code:
[url=http://lostparadiserpg.forumactif.org/][img]http://img11.hostingpics.net/pics/2734298831.png[/img][/url]

100*35


Code:
[url=http://lostparadiserpg.forumactif.org/][img]http://img11.hostingpics.net/pics/35053010031.png[/img][/url]


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lost Paradise
» Cabaret du Lost Paradise
» VOISIN | Cabinet du Lost Paradise
» Andrew J.Livingston ◊ are you lost in paradise my love, or have you found a home?
» LOST LE RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hight Storm - Kaminari tōjō :: Zone détente :: Archives :: Le passé-
Sauter vers: